Investissement vert

L’investissement vert est une pratique qui relève de l’investissement socialement responsable (ISR ou IR). Elle  qualifie l’ensemble des opérations menées par un agent comptable qui ont pour objectif de favoriser la transition énergétique et d’atténuer l’empreinte écologique.

Il n’existe pas d’investissement vert type mais des pratiques diverses tendant à diminuer les atteintes envers l’environnement. Ainsi, les investissements tendant à renverser la production énergétique au bénéfice d’alternative plus respectueuse de l’environnement (éolien, solaire, etc.) peuvent être qualifiés de verts. Il est en de même des investissements réalisés pour l’adoption de technologies vertes (matériaux à éco-conception, biocarburants, etc.)

La mise en place de processus de financement en vue de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et de favoriser la transition énergétique peut être considérée comme le cadre de l’investissement vert. L’investissement vert tend à prendre une place de plus en plus grande au sein des opérations financières au niveau mondial et c’est l’un des enjeux majeurs des prochaines années que de renforcer ce mouvement. 

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Après "l’échec" de l’EPR, Bruno le Maire se bat pour promouvoir le nucléaire comme un investissement durable

Bruno Le Maire frappe fort sur la table de la filière nucléaire française. Après la publication d’un rapport sur l’échec du chantier de l’EPR de Flamanville, il donne un mois à EDF pour rattraper ce projet dont les coûts ont plus que triplé. Au-delà de ce seul réacteur, c’est tout l’avenir...

[Édito Vidéo] Taxonomie européenne, Budget vert… quand le débat nucléaire a enfin du sens

Quand anti et pro nucléaires s’affrontent il n’y a pas de vérités qui émergent… seulement des convictions diamétralement opposées. Ce qui est contre-productif au moment où l’urgence climatique et environnementale interroge sur le rôle que l’atome doit jouer à l’avenir. Des réponses...

Investissements verts non cotés, des opportunités mais peu de convictions

Près de 60 milliards d’euros sont investis dans les actifs verts non cotés en Europe par 223 fonds. C’est ce qui ressort de la nouvelle étude sur les fonds d'actifs verts non cotés réalisée par Novethic en partenariat avec l’Ademe. Une classe d’actifs qui intéresse les investisseurs plus...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable