Haute Valeur Environnementale

La haute valeur environnementale (HVE) est le niveau le plus élevé de certification environnementale des exploitations agricoles. Destinée à favoriser une agriculture saine et vertueuse, la mention HVE est attribuée aux exploitations qui protègent les écosystèmes. La performance environnementale se mesure ici en fonction de quatre grands indicateurs :  

  • La préservation de la biodiversité (insectes, arbres, haies, bandes enherbées, fleurs...) ;
  • La stratégie phytosanitaire ;
  • La gestion de la fertilisation ;
  • La gestion de l’irrigation.  

Fruit du Grenelle de l'environnement 2008, la certification HVE repose sur l’action volontaire des agriculteurs. Ceux-ci s'engagent ainsi à recourir à l'agroécologie pour réduire les pressions sur l'environnement, et garantissent une production agricole compatible avec le renouvellement des éléments naturels. Pour conserver la mention HVE, les exploitations agricoles font l’objet d’audits réguliers de la part d’ un organisme certificateur agréé par le ministère de l’agriculture. Ce label fait cependant l’objet de controverses, des associations telles que « France nature environnement » (FNE) et « Agir pour l'environnement » dénonçant un « greenwashing massif ». De son côté, la confédération paysanne reproche à la certification HVE d’accaparer des aides qui pourraient financer des initiatives agroécologiques plus efficaces et ambitieuses.  

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Transition agricole : encore sept années perdues

C'est de l'avis de nombreux spécialistes, le secteur le plus difficile à transformer. La preuve avec la réforme de la Politique agricole commune qui priorise le fait d'aider un maximum d'agriculteurs plutôt que de récompenser les plus vertueux en matière environnementale et inciter les...

Une exploitation sur cinq a disparu en dix ans : l’infographie qui dresse le portrait de notre modèle agricole

Des exploitations moins nombreuses, plus grandes et en majorité végétales : voici à quoi ressemble notre modèle agricole. Entre 2010 et 2020, la France a perdu 100 000 exploitations et leur taille moyenne a crû de 25 %. Si le bio et les cultures sous labels continuent d'augmenter pour...

Plan de relance : 70 programmes pour préparer la France de 2030

Avec 100 milliards d’euros, c’est 4 % du PIB national que le gouvernement mobilise pour relancer la France exténuée après le confinement. Si 70 programmes sont évoqués pour verdir l’économie, numériser les territoires, créer des emplois… l’existence de projets concrets sur le terrain reste...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable