Greenflation

Le terme de « Greenflation » (inflation verte) désigne le phénomène de hausse des prix qui découlerait du processus de transition écologique. Selon les tenants de cette conception, la transition des énergies fossiles vers des énergies renouvelables, la mise en circulation de véhicules électriques ou encore la rénovation énergétique des bâtiments contribuerait à la hausse de l'inflation. Cependant si le passage vers une économie durable représente incontestablement un coût financier – que ce soit pour les gouvernements, les entreprises ou les particuliers – la flambée actuelle du prix des matières premières est avant tout une conséquence de la pandémie de Covid-19. Par ailleurs les rapports du GIEC (entre autres !) tendent à prouver que l'inaction face aux enjeux climatiques et environnementaux en général se solderait par un coût humain et économique bien plus dramatique. La question de la Greenflation est donc avant tout celle du bilan coût/avantage dans le cadre de la transition écologique.  

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Comment la "greenflation" menace la transition énergétique

Indispensables au développement des voitures électriques, panneaux solaires, éoliennes... les métaux voient leurs prix s'envoler, atteignant des records. Celui du lithium a ainsi explosé de plus de 400 %. Ce phénomène de "greenflation" pourrait même freiner les politiques de transition...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable