GIEC

Le GIEC, Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat, a été créé en 1988, par l’Organisation météorologique mondiale et le Programme pour l’environnement des Nations-Unies. Ses membres sont des pays et non pas des personnes physiques. A l’heure actuelle quasiment tous les pays du monde participent aux travaux. Le GIEC doit évaluer « sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui sont nécessaires pour mieux comprendre les fondements scientifiques des risques liés au changement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation ».

En d’autres termes, le Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat étudie les changements climatiques, et plus précisément l’impact de l’Homme, de l’activité humaine, sur le climat. Au cours de ses analyses, le GIEC a affirmé de manière de plus en plus solide que les activités humaines sont responsables du réchauffement planétaire. Le nom anglais du GIEC est IPCC, pour Intergovernmental Panel on Climate Change.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Le Canada et la France lancent le GIEC de l’Intelligence artificielle

L’essor de l’Intelligence artificielle est fulgurant. Mais certains craignent qu’elle ne puisse constituer un danger pour l’humanité. Aussi, le Canada et la France ont annoncé la création conjointe du Groupe International d'experts en Intelligence Artificielle (G2IA), afin d’aboutir à un...

COP24 : ces quelques pays qui bloquent le monde face au changement climatique

La seconde semaine de la COP24 à Katowice, en Pologne, s’annonce décisive. 124 ministres du monde entier sont arrivés pour trancher les derniers éléments de la mise en œuvre de l’Accord de Paris mais surtout relever l’ambition climatique des États. Au programme de ces mardi 11 et mercredi...

[Décryptage] COP24 : Des limites de l’engagement de la finance sur la fin des émissions liées au charbon

Lors de la COP24, qui se déroule à Katowice en Pologne jusqu’au 14 décembre, 415 grands investisseurs mondiaux appellent les ɐtats à être plus ambitieux sur la diminution de leurs émissions de gaz à effet de serre. Un message qui laisse perplexe alors que, depuis l’Accord de Paris, les...