GIEC

Le GIEC, Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat, a été créé en 1988, par l’Organisation météorologique mondiale et le Programme pour l’environnement des Nations-Unies. Ses membres sont des pays et non pas des personnes physiques. A l’heure actuelle quasiment tous les pays du monde participent aux travaux. Le GIEC doit évaluer « sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui sont nécessaires pour mieux comprendre les fondements scientifiques des risques liés au changement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation ».

En d’autres termes, le Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat étudie les changements climatiques, et plus précisément l’impact de l’Homme, de l’activité humaine, sur le climat. Au cours de ses analyses, le GIEC a affirmé de manière de plus en plus solide que les activités humaines sont responsables du réchauffement planétaire. Le nom anglais du GIEC est IPCC, pour Intergovernmental Panel on Climate Change.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

BECCS : Une centrale à bois britannique parvient à capter son CO2... mais le relâche dans l’air faute de débouché

C’est une première mondiale. Une centrale à biomasse britannique est parvenue à capter le CO2 qu’elle émet. Il s'agit d'une avancée importante dans la lutte contre le changement climatique. Le Giec estime en effet que cette technologie permettrait de retirer de l’atmosphère une quinzaine...

[Infographie] Interdiction des long-courriers, couvre-feu thermique, quotas sur le café… les mesures extrêmes pour rester sous 1,5°C

Au Nord, les États-Unis meurent littéralement de froid tandis qu’au Sud, les Australiens connaissent une canicule spectaculaire. Sans aucun doute, un effet du changement climatique. Pour rester alignés sur une trajectoire de réchauffement de 1,5°C, le cabinet d’analyse BL Évolution a...

Dessalement de l’eau de mer : eau douce contre pollution

Le dessalement de l’eau de mer est une technique en forte expansion, notamment dans les pays en développement, pour favoriser l’accès à l’eau potable. Elle doit cependant être améliorée si l’on veut éviter l’apparition de nouveaux problèmes de pollution liés aux rejets de saumure, alerte...