Fondation actionnaire

Une fondation actionnaire correspond à une fondation à but non lucratif qui détient une entreprise industrielle ou commerciale. Cette fondation possède la totalité ou une partie des actions et la majorité des droits de vote.

Des entreprises telles que Tata, Bosch, Rolex ou encore Ikea appartiennent à des fondations aujourd’hui. On trouve près de 1 000 fondations actionnaires en Allemagne, 1 000 en Suède et 1 350 au Danemark. Peu développé en France, ce modèle ne s’applique qu’à quelques exceptions comme l’Institut Mérieux ou les Laboratoires Pierre Fabre.

De nombreuses fondations actionnaires doivent faire face à une concurrence internationale importante. C’est pourquoi elles s’organisent de deux manières possibles :

·         La fondation décide de gérer directement l’entreprise

·         La fondation décide de créer une entreprise tierce afin d’exercer un contrôle sur l’entreprise pendant que la fondation se concentre sur la philanthropie

Les fondations actionnaires sont rarement cotées en bourse, c’est pourquoi la majorité réinvestit une partie importante de leurs bénéfices dans l’entreprise. Chaque année la fondation actionnaires est confrontée à un choix important : quel montant doit être investi dans le développement de l’entreprise et quel montant qui doit être consacré à la fondation pour financer ces actions d’intérêt général.


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable