épargne solidaire

La notion d'épargne solidaire s'oppose à celle de l'épargne dite "classique". En effet, dans le cas d'une épargne classique, la personne qui place ses économies en banque ne sait pas, ou ne fait pas attention, à la manière dont son argent est géré par les établissements financiers. Elle ne connaît pas les projets financés par ses économies. Alors que dans le cas de l'épargne solidaire, on accorde une dimension éthique aux placements. Dans ce système, l'épargnant ne fait pas que placer son argent, il choisit de soutenir des projets à forte utilité sociale ou environnementale. C'est un moyen de trouver un équilibre entre rentabilité et utilité, car l'épargne solidaire n'a pas pour but d'enrichir l'épargnant, mais de donner une utilité à son placement tout en gardant une rentabilité : ce n'est pas un placement qui est fait pour enrichir.

L'épargne solidaire est un moyen de financer des projets peu rentables, rarement encouragés par les organismes bancaires traditionnels (hormis des structures spécialisées comme le Crédit Coopératif). Ce secteur permet, par exemple, de faciliter la réinsertion des personnes par le travail, de soutenir des démarches écologiques alternatives, de loger des personnes en difficulté, de réinsérer des territoires ou encore de soutenir des associations caritatives.

Créés à l'initiative de banques coopératives et d'établissements de crédit, ou de structures spécialisées, tous ces organismes proposent des produits d'épargne classiques : CODEVI, comptes à terme, placements divers. Les sommes investies servent à financer des projets de petite taille : entreprises de moins de dix salariés, associations, coopératives, etc.

Pour se repérer, l'association FINANSOL, qui regroupe les organismes et personnalités qualifiés des finances solidaires, attribue, depuis 1997, un label qui distingue les produits financiers solidaires selon des critères de transparence et de solidarité.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Le Cese veut récompenser les Français qui épargnent pour une transition écologique juste

Pour mieux flécher les investissements vers la transition écologique et en augmenter les montants, il faut inciter les épargnants à choisir des fonds verts et socialement responsables. Une réorientation qui passe notamment par des incitations fiscales et une meilleure information, selon un...

La Nef en appelle à la mobilisation citoyenne pour changer d’échelle

Epargnants en quête de sens, mobilisez-vous ! C’est le message qu’adresse la Nef, la banque qui finance exclusivement des projets ayant un "impact positif" sur la société, aux Français avec une campagne citoyenne lancée aujourd’hui pour deux mois. Son appel à une souscription est signé par...

Loi Pacte : les entreprises de l’économie sociale et solidaire restent sur leur faim

Le projet de loi Pacte tant attendu a finalement été présenté en Conseil des ministres le 18 juin dernier. Entre autres, elle instaure officiellement le principe d’entreprises à mission plus responsables. D’abord frileux car craignant l’arrivée d’une nouvelle concurrence, les acteurs de...