Engagement actionnarial

L’engagement actionnarial désigne le fait, pour un investisseur, de prendre position sur des enjeux ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) et d’exiger des entreprises visées qu’elles améliorent leurs pratiques dans la durée. Ces exigences sont formulées via une démarche structurée comprenant un dialogue direct avec l’entreprise et un suivi sur le long terme.

L’investisseur qui pratique l’engagement actionnarial peut utiliser plusieurs leviers de pression lorsque la démarche de dialogue s’avère infructueuse :

  • une communication publique sur l’avancement du processus d’engagement et sur les insuffisances de l’entreprise dans le domaine extra-financier,
  • un impact sur la gestion allant du gel de la position au désinvestissement,
  • l’exercice de ses droits d’actionnaire (vote et questions en assemblée générale, refus des résolutions proposées, soutien ou dépôt de résolutions externes).

En résumé, l’engagement actionnarial permet aux investisseurs d’avoir une influence sur une entreprise en ce qui concerne ses pratiques dans les domaines Environnemental, Social et Gouvernance, appelés aussi ESG.

Certains acteurs utilisent aussi les termes de « actionnariat actif » ou « activisme actionnarial », qui peuvent désigner des pratiques liées.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Vœux 2019 pour la finance durable : passer de l’incantation à l’action

La mobilisation du secteur financier sur le réchauffement climatique s’amplifie constamment depuis trois ans, au moins en termes de déclarations et d’engagements. Pourtant l’afflux de capitaux vers l’économie verte reste à venir. À l’heure où plane la menace d’une nouvelle crise financière...

Défenseurs des droits humains : l’ONU met la pression sur les multinationales

Les communautés locales, les travailleurs ou les syndicalistes peuvent être mis en danger par le pouvoir croissant des multinationales lorsqu’ils défendent leurs terres, leurs droits syndicaux ou leurs conditions de travail. Le Rapporteur des défenseurs des droits de l’Homme à l'ONU,...

Énergies fossiles : dialoguer ou désinvestir, quel choix pour les investisseurs ?

Chez les investisseurs du monde entier, le charbon n’a plus bonne presse. Difficile pour des banques, assureurs ou fonds de pension ayant pignon sur rue, de garder dans ses portefeuilles ce symbole du réchauffement climatique. Faut-il maintenant élargir le désinvestissement aux autres...