Bâtiment à énergie positive

Né après le Grenelle de l’environnement, en 2007, le BEPOS est un concept de bâtiment "très basse consommation" qui intègre nécessairement une production d’énergie. Un bâtiment est dit à "énergie positive" s'il produit autant ou plus d'énergie qu'il n'en consomme. Pour cela, il faut commencer par réduire les besoins en chaleur, en fraîcheur et en électricité afin de mieux répondre aux besoins restants grâce aux énergies locales dites renouvelables, et par le biais de systèmes pouvant contenter les consommateurs, sur les trois aspects suivants :

  • Se baser sur une architecture bioclimatique pour travailler l’enveloppe du bâtiment afin d’en faire une "boîte étanche et isolée".
  • Jouer avec les apports solaires selon les saisons.
  • Favoriser les équipements économes quel que soit le type d’apport souhaité (ventilation, chauffage, éclairage, informatique, électroménager, etc.)

Par ce principe, on dépasse le concept de bâtiment passif, en ajoutant à l'immeuble un équipement de production d'énergies renouvelables : panneaux photovoltaïques, éolienne, géothermie, biomasse, etc.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Bâtiment : penser énergie positive

Bâtiment : penser énergie positive

La Réglementation thermique 2012 (RT 2012) s'applique à l'ensemble des constructions neuves depuis le 1er janvier 2013. Mais d'ores et déjà, le secteur du bâtiment se projette vers l'étape suivante : la création d'un label « bâtiment à énergie positive » qui préfigurera ce que sera la...

Sur quelles technologies "propres" investir ?

Sur quelles technologies "propres" investir ?

A quelques jours de la conférence environnementale, la question énergétique occupe la place médiatique avec les polémiques sur l'avenir du nucléaire et des gaz de schiste. C'est dans ce contexte que le centre d'analyse stratégique vient de rendre public un rapport destiné à investir au...

Les grandes entreprises soucieuses de l'efficacité énergétique de leurs bureaux

Les grandes entreprises soucieuses de l'efficacité énergétique de leurs bureaux

Anticipant sur les réglementations à venir, les entreprises investissent dans l'amélioration de la performance énergétique de leurs bureaux. Les objectifs sont ambitieux, mais le comportement des usagers freine souvent leur réalisation.