Publié le 26 avril 2018

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[LA VIDEO DES SOLUTIONS] Les Récupérables, la marque qui transforme vos rideaux de grand-mère en vêtements tendances

Des tops fabriqués à partir de rideaux ou des robes sur la base de bleus de travail. La marque "Les Récupérables" conçoit des vêtements conçus avec de vieux tissus. Une manière de lutter contre la frénétique production de la fast-fashion et de responsabiliser la mode, deuxième secteur le plus polluant au monde. 

À l'occasion de la fashion revolution, mouvement promoteur d'une mode éthique et responsable, Novethic a rencontré la marque Les Récupérables.
Marina Fabre

Difficile de savoir que ces vêtements sont produits à partir de rideaux, draps, nappes et autres tissus d'ameublement. Et pourtant, c'est bien le pari de la marque Les Récupérables : créer des pièces de collection uniques avec du vieux. 

"La question est simple : pourquoi produire encore des vêtements neufs alors qu’il y a énormément de matières à réutiliser ? L’industrie de la mode est la deuxième la plus polluante au monde. Rien qu’en France, 600 000 tonnes de vêtements sont mis sur le marché chaque année", raconte Anaïs Dautais Warmel, créatrice et fondatrice des Récupérables.

"Une chaîne de valeur la plus responsable possible" 

C’est à Montreuil, dans son atelier, que Anaïs Dautais Warmel dessine ses créations. Autour d’elle, des montagnes de tissus jonchent le sol et les étagères. "La première étape est de trouver le bon tissu", témoigne-t-elle. Avec son œil aiguisé, elle va s’approvisionner dans le relais Val de Seine, une friperie du 77. Ici, elle trouvera les rideaux et autres tissus qui créeront sa prochaine collection. Comme le top "Armelle" qu’elle porte ce jour-ci.

"Deuxième étape : le dessin. Ce sont les tissus qui m’inspirent. Quand j’ai trouvé ce que je voulais, ma modéliste en fait un patron. Il sera envoyé à Calais, dans un atelier de confection qui n’emploie que des personnes en insertion. On voulait une chaîne de valeur la plus responsable possible", avance-t-elle.

Cette ancienne responsable de La Petite Rockette du 10e arrondissement mise sur la transparence. "C’est une attente des consommateurs et ils sont en droit d’avoir une réponse. Il y a une vraie prise de conscience de l’impact environnemental et sociétal de la filière textile", croit-elle.

Du réemploi plutôt que du recyclage 

Le déclic lui est venu du Brésil, où elle a fait une partie de ses études. "Là-bas c’est le système D, on récupère tout pour en faire autre chose". Et la créatrice insiste : ici on ne fait pas du recyclage mais de l’upcycling, du réemploi en français. Une nuance importante, le recyclage ayant un impact carbone beaucoup plus important que le réemploi. 

Et Les Récupérables compte bien se développer. Pour l'instant la marque ne vend que sur Internet et lors de ventes privées, mais elle pourrait bientôt se vendre en "grande distribution". "On a énormément de matières, autant en faire profiter le plus grand nombre et montrer que ce système est viable même s'il va à l'encontre de la fast fashion", conclut la créatrice. 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

Zack Florine Morestin

[La vidéo des solutions] Réparation, recyclage, don… Zack redonne vie aux déchets électroniques

Chaque année, le monde génère 54 millions de tonnes de déchets électroniques. Et la situation empire. Pour casser cette courbe infernale, la startup Zack veut leur donner une seconde vie. Revente, réparation, recyclage, don... elle propose des solutions clé en main aux particuliers et aux...

Gaspillage vestimentaire FabBrick

[La vidéo des solutions] FabBrick, la startup qui transforme nos déchets textiles en briques écologiques

C'est une petite marque qui monte. La startup FabBrick, lancée fin 2018, a créé un nouveau matériau de décoration et bientôt de construction : les déchets textiles. Alors que l'Europe en génère quatre millions de tonnes chaque année, l'architecte Clarisse Merlet a trouvé un procédé pour les...

Toy rescue barbie

[La vidéo des solutions] Pour Noël, les jouets cassés reprennent vie grâce à la plateforme d'impression 3D Toy Rescue

Une Barbie sans bras, un Rex boiteux, une Gameboy silencieuse... Et si, au lieu de jeter ces jouets cassés, vous les répariez ? La société Dagoma a lancé l'opération Toy Rescue et permet, grâce à l'impression 3D, d'obtenir les pièces détachées des 100 jouets les plus vendus des 30 dernières années...

Bilum Marina Fabre

[La vidéo des solutions] Gilet de sauvetage, tenue de gendarme, affiche… Chez Bilum, les déchets deviennent des accessoires de mode

Des gilets de sauvetage d'Air France transformés en trousses, des vieilles peaux de montgolfières en sacs à dos, des affiches publicitaires en housses d'ordinateur... Depuis quinze ans, Bilum récupère les matériaux destinés à l'incinération pour créer des produits originaux et porteurs d'histoire....