Publié le 28 juin 2018

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[LA VIDEO DES SOLUTIONS] La Boudeuse, un atelier et une boutique de décoration zéro déchet

Dans l'atelier-boutique La Boudeuse à Paris trônent des anciennes boîtes de conserves transformées en pots à plantes grasses tendances, des chaises en formica décalés ou encore des terrarium dans des bocaux de cuisine. Bref, ici, les déchets et mobilier vintage sont valorisés au maximum pour une déco responsable. Et en prime, les clients peuvent apprendre eux-mêmes à les transformer. 

Deco zero dechet mobilier vintage la boudeuse
La Boudeuse a ouvert le 1er juin à Paris, au 38 rue du Poteau dans le XVIIIème arrondissement.
@MarinaFabre

Cela ne fait que trois semaines que La Boudeuse a ouvert ses portes, mais déjà un habitué entre, boîtes de conserve vides à la main. Ce voisin apporte de la matière première à Laure, la fondatrice de nouvel atelier-boutique rue du Poteau dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Cette dernière crée des objets déco zéro déchet et tendance, comme ces pots à plantes grasses recouverts de wax, un tissu africain très prisé.

"Lutter contre le tout jetable"

Le concept est de détourner les objets du quotidien, valoriser les déchets à première vue anodins. Mais pas seulement. Laure, spécialiste de la restauration de mobilier vintage, propose des cours pour restaurer des vieux meubles. "L’idée c’est de partager un savoir-faire, de valoriser le travail manuel et de lutter contre le tout jetable", explique-t-elle en refaisant l’assise d’un fauteuil qu’elle a chiné chez Emmaüs.

Ici pas d’agrafe ou de rembourrage en mousse, la restauration est faite de manière traditionnelle avec des clous, des sangles, du crin et des ressorts. "L’intérêt des meubles 50, 60, 70 est qu’ils étaient encore faits avec de bons matériaux. On peut donc les recycler aujourd’hui. On n’a pas les problèmes de bois traité avec des colles pour agglomérés qui vont diffuser des produits toxiques. Ce sont des meubles sains qui ont une histoire à raconter", abonde-t-elle.

Un espace de partage

Plus qu’une boutique, Laure souhaite que la Boudeuse soit un espace de partage. Elle propose ainsi des cours de DIY (Do it Yourself - Faites le vous-même) pour apprendre aux clients à réparer ou transformer eux-mêmes leurs objets. Cela va de la création d’un terrarium créé à partir d’un bocal de cuisine recyclé à la transformation d’une chaise rapportée par le client.

"Mon but est de donner le réflexe de détourner les objets, de recycler", explique Laure qui remonte du sous-sol de la boutique, chaise à la main. C’est ici qu’elle entrepose tous les objets qu’elle a récupérés dans des brocantes ou directement à la poubelle. Une source inépuisable de matériaux auxquels elle donne une seconde vie. 

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

Stade Olympique grece JNevitt

[Édito Vidéo] Total ne sera pas sur le podium des sponsors des JO 2024

La maire de Paris, Anne hidalgo, ne voulait pas de Total au rang des sponsors des jeux olympique 2024 dans la capitale. Selon elle, l’image du pétrolier français n’est pas alignée sur la volonté de l’évènement d’être neutre en carbone. Pourtant, la grande majorité de la croissance des énergies bas...

Conspiration complot terre plate flat earth kevron2001

[Édito vidéo] Le complotisme, plus fort que jamais en France

L’esprit complotiste se diffuse largement au sein de la population générale. Depuis l’attentat du 11 septembre 2001 jusqu’à l’incendie de la Cathédrale Notre Dame, il n’y a plus de vérités… seulement des théories folles amplifiées par les réseaux sociaux. Pour y remédier il faut ré-enseigner...

Equilibre danger risque MykhailoRidkous

[Décryptage Vidéo] Glyphosate, nucléaire, zones rouges… ne pas confondre danger et risque pour mieux débattre

Nos sociétés refusent tout risque, quand bien même celui-ci est minime. Un rejet qui est particulièrement visible dans des domaines comme l’agriculture, l’énergie, la santé… La raison de cette crainte épidermique est la confusion, propagée par des médias et des "experts", avec la notion de danger. ...

Avec la cravate solidaire le chomage peut se rhabiller

[La vidéo des solutions] Avec la Cravate solidaire, le chômage peut se rhabiller

"L'habit ne fait pas le moine mais il y contribue". Voilà le mantra de la Cravate solidaire. Cette association permet à des personnes éloignées de l'emploi de remettre un pied dans le monde de l'entreprise en leur donnant un costume ou tailleur et en simulant un entretien d'embauche. Une immersion...