Publié le 15 mars 2018

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[LA VIDEO DES SOLUTIONS] Contre la fast fashion, la Textilerie mise sur une boutique-atelier écoresponsable

Coudre soit même un ourlet tout en essayant des vêtements de seconde main, sans oublier de boire un petit  café ? C'est possible à la Textilerie, le nouveau lieu de la mode responsable qui allie une boutique, un atelier de couture, un café et une recyclerie. Installée depuis deux mois dans le 10ème arrondissement de Paris, la Textilerie propose une alternative concrète aux accros de la fast-fashion. 


C’est un peu le nouveau lieu de la mode responsable. Près de la gare de l’Est, à Paris, Alice Merle et Elsa Monségur viennent de créer la Textilerie, un lieu qui rassemble plusieurs activités autour du textile responsable. À la fois boutique, atelier de couture, café, recyclerie… Chaque mètre carré de la Textilerie est dédié à la mode éthique.

Plusieurs activités en un lieu

"On a une boutique divisée en trois parties. D’abord, la vente de tissus fabriqués à partir de coton bio", détaille Elsa Monségur. Sur l’étal, plus de 90 références de tissus sont exposées, du rouge au vert en passant par les tissus à motifs. "Ensuite, nous exposons les créateurs qui sont dans une démarche écoresponsable, et pour finir nous vendons des vêtements de seconde main que les gens nous amènent", explique Elsa Monségur. Et justement, ce jour-là, une cliente est venue déposer des vêtements qu'elle désirait donner. Tous ces dons sont alors pesés par la Textilerie puis triés, soit pour être donnés à des associations, soit pour être revendus.

Derrière la boutique, se trouve un atelier de couture. C’est ici qu’une fois par mois ont lieu les Repair Café. Lors de ces évènements gratuits, les salariés - tous en insertion - de la Textilerie aident des personnes venues apprendre à faire un ourlet ou réparer un trou. Le reste du temps, le lieu propose des cours de couture pour tous les niveaux. Hors de ces créneaux, vous pouvez aussi louer une machine à coudre et vous servir dans la banque de textile collectée par la Textilerie.

Création d'une microfilière de la mode responsable 

"Je suis moi-même une ancienne acheteuse frénétique de la fast fashion comme Zara, H&M, Mango… Mais consommer toujours plus, c’est juste alimenter son insatisfaction", plaide Elsa Monségur. "La production de vêtements neufs à un impact environnemental lourd. Il faut avoir conscience de toutes les ressources nécessaires pour le faire". 

Pour l’heure, l’objectif est de se faire connaître dans le quartier et de créer une microfilière de vêtements écoresponsables. Car l’atout majeur du lieu est d’avoir su rassembler autant d’activités liées à la mode responsable dans seulement 130 mètres carrés. 

Marina Fabre@fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Vidéos

Chaque semaine, Novethic vous emmène, en vidéo, au coeur des nouveaux modes de consommation, des nouveaux modes de production et de la transition énergétique.

Zack Florine Morestin

[La vidéo des solutions] Réparation, recyclage, don… Zack redonne vie aux déchets électroniques

Chaque année, le monde génère 54 millions de tonnes de déchets électroniques. Et la situation empire. Pour casser cette courbe infernale, la startup Zack veut leur donner une seconde vie. Revente, réparation, recyclage, don... elle propose des solutions clé en main aux particuliers et aux...

Gaspillage vestimentaire FabBrick

[La vidéo des solutions] FabBrick, la startup qui transforme nos déchets textiles en briques écologiques

C'est une petite marque qui monte. La startup FabBrick, lancée fin 2018, a créé un nouveau matériau de décoration et bientôt de construction : les déchets textiles. Alors que l'Europe en génère quatre millions de tonnes chaque année, l'architecte Clarisse Merlet a trouvé un procédé pour les...

Toy rescue barbie

[La vidéo des solutions] Pour Noël, les jouets cassés reprennent vie grâce à la plateforme d'impression 3D Toy Rescue

Une Barbie sans bras, un Rex boiteux, une Gameboy silencieuse... Et si, au lieu de jeter ces jouets cassés, vous les répariez ? La société Dagoma a lancé l'opération Toy Rescue et permet, grâce à l'impression 3D, d'obtenir les pièces détachées des 100 jouets les plus vendus des 30 dernières années...

Bilum Marina Fabre

[La vidéo des solutions] Gilet de sauvetage, tenue de gendarme, affiche… Chez Bilum, les déchets deviennent des accessoires de mode

Des gilets de sauvetage d'Air France transformés en trousses, des vieilles peaux de montgolfières en sacs à dos, des affiches publicitaires en housses d'ordinateur... Depuis quinze ans, Bilum récupère les matériaux destinés à l'incinération pour créer des produits originaux et porteurs d'histoire....