Publié le 19 juillet 2021

SOCIAL

Vagues d’indignations après les comparaisons entre le recours au pass sanitaire et l’holocauste

Lors des manifestations contre la généralisation du pass sanitaire et les vaccins qui ont émaillé le pays ce week-end, de nombreux slogans ont effectué des comparaisons odieuses entre la politique française et l’extermination des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Ces positions ont provoqué des réactions importantes, notamment celle de Joseph Szwarc, rescapé de la rafle du Vel d'Hiv en 1942 à Paris.

Manifestation anti pass sanitaire Alain Pitton NurPhoto NurPhoto via AFP
100 000 personnes ont manifesté en France les 17 et 18 juillet contre le pass sanitaire.
@Alain Pitton-NurPhoto-NurPhoto via AFP

Samedi 17 et dimanche 18 juillet, les manifestations contre le pass sanitaire et une possible vaccination obligatoire à l’avenir ont mal tourné. Sur les 100 000 personnes qui ont défilé selon le ministère de l’Intérieur, plusieurs de ces opposants se sont livrées à de choquantes insultes à l’histoire en comparant les dernières mesures de l’Exécutif aux pires décisions qui ont touché les populations juives en Europe durant la Seconde Guerre mondiale.

Parmi les images les plus choquantes, on trouve cette photo retouchée de l’entrée du camp d’extermination d’Auschwitz. Sur le portail d’entrée, le fameux slogan "Arbeit macht Frei" (Le travail rend libre) est remplacé par "Le pass sanitaire rend libre". Une bannière qui a horrifié. Tandis que Matthieu Orphelin, député écologiste, écrit : "Juste ignoble. La honte absolue", de nombreux commentaires sur Twitter dénonce le manque d’intelligence et de culture des manifestants.

"Les larmes me sont venues"

Plus répandu, de nombreux manifestants, comparant souvent Emmanuel Macron à Adolf Hitler, ont arboré une étoile jaune sur la poitrine, rappelant l’obligation qui était imposée aux Juifs pour les différencier du reste de la population. Joseph Szwarc, rescapé de la rafle du Vel d’Hiv, est monté à la tribune pour dénoncer cette comparaison. "Je voudrais dire mon indignation devant ce qui s’est passé cette semaine. Cette comparaison est odieuse. Vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point j’ai été touché. Les larmes me sont venues. Je l’ai porté l’étoile. Je sais ce que c’est. Je l’ai dans ma chair encore", lance-t-il.

Sans comparaison avec l’holocauste, c’est la députée Martine Wonner, membre du groupe Libertés et Territoires, qui a dépassé les bornes. Habituée des positions anti-mesures sanitaires et anti-vaccinales, celle-ci avait déjà comparé la France à une dictature. Cette fois-ci, celle-ci a appelé à "faire le siège des parlementaires" et à "envahir leurs permanences". Son groupe a donc demandé son exclusion : "Les débats comme les critiques à l’encontre de la gestion de l’épidémie de Covid-19 par l’exécutif sont légitimes mais de tels propos sont intolérables".

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Avortement etats unis entreprise NATHAN HOWARDGETTY IMAGES NORTH AMERICAGetty Images via AFP

La suppression du droit à l’avortement fédéral impacte de plein fouet les entreprises américaines

L’onde de choc de la décision de la Cour Suprême américaine de ne plus garantir le droit à l’avortement aux États-Unis a des conséquences pour les entreprises. Qu’elles soient en faveur de la protection des droits des femmes ou dans le camp adverse, elles sont sommées de s’engager sur cette question...

Assemblee nationale THOMAS SAMSON AFP

Parité, diversité... Si l’Assemblée nationale était une entreprise, elle serait épinglée

Alors que les nouveaux députés font leur entrée à l’Assemblée nationale, pour la première fois, depuis 1988, la part des femmes a reculé. Comme les instances dirigeantes des grandes entreprises, les partis politiques sont pourtant sujets à des sanctions. "On a ici une dissonance entre ce que les...

Manifestation Ouighours Noemie Coissac Hans Lucas Hans Lucas via AFP

Ouïghours : le Parlement européen veut interdire les importations liées au travail forcé

Les importations de produits issus du travail forcé de la communauté ouïghoure pourraient bientôt être interdites en Europe. Le Parlement européen a adopté une résolution non contraignante qualifiant la répression des Ouïghours de crime contre l’humanité et demandant à la Commission européenne...

Yemen war flickr felton davis

Plainte contre Dassault Aviation, Thales et MBDA accusées de crimes de guerre par des ONG

Les trois entreprises françaises ont vendu des armes à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, la coalition qui mène une guerre au Yémen. Or des observateurs ont constaté dans ce conflit ce qui peut s'apparenter à des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité, affirment Mwatana for...