Publié le 07 mai 2017

SOCIAL

Score du Front National et responsabilité médiatique

Pendant la campagne présidentielle, la guerre de l’information, ou plutôt des fausses informations sur les réseaux sociaux, a participé au score historiquement haut du Front National. La responsabilité des médias doit être repensée face à ce nouveau paradigme.

Le 7 mai 2017, Marine Le Pen a réuni plus de 10 millions d'électeurs.
Novethic

Plus de 10 millions d'électeurs français ont voté Front National au second tour de l’élection présidentielle ce dimanche 7 mai. Si Marine Le Pen n'a pas emboîté le pas de Donald Trump, il y a comme un parallélisme des formes entre leurs deux campagnes : stigmatisation de certains médias, manipulations et intoxications, accusations en tous genres et diabolisation de l'adversaire qui a culminé lors du débat télévisé du mercredi 3 mai.

Dernier épisode à charge : le #Macronleaks, la publication de vrais faux documents piratés auprès d'En Marche. Cela a entraîné une première : un communiqué de presse de la Commission nationale de contrôle de la campagne présidentielle incitant les médias à ne pas faire état des informations publiées 24 heures avant le scrutin.

 

Appliquer de nouvelles règles de responsabilité des médias dans un contexte de renouvellement radical des forces politiques semblerait d’actualité. Or, veiller à la stricte égalité du temps de parole, a transformé les deux responsables de services politiques de TF1 et France 2, qui arbitraient le débat du second tour, en sabliers transparents.

La puissance des Fake news

Pendant ce temps-là, les Fake news (nouvelles truquées diffusées sur Internet) se propageaient via les réseaux sociaux, dont le supposé compte offshore d’Emmanuel Macron aux Bahamas, très curieusement évoqué par Marine Le Pen sans que personne ne relève. "Info ou Intox" ? De leur capacité à répondre à cette question dépend la crédibilité des medias.

Après l’élection de Donald Trump, les algorithmes de Facebook ont été mis en cause. Après les campagnes racistes contre les réfugiés, l’Allemagne s’est dotée d’une loi contre la propagation des contenus haineux. Le parlement britannique veut faire de même pour les élections législatives post-Brexit. Et la France ?

Pour ses propres élections présidentielles, elle a somme toute réussi à limiter les dégâts faisant des bon vieux débats télévisés les vrais arbitres du scrutin et éliminant le camp du FN soutenu par des hackers a priori russophiles. Mais une nouvelle campagne commence, celle des législatives et gageons que les pirates informatiques de tous poils comptent bien s’y inviter. Vigilance et esprit critique sont donc de mise en attendant des dispositifs plus radicaux…

 

 

 

Anne-Catherine Husson Traore
© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Conge paternite allongement pixabay

Le gouvernement va doubler le congé paternité, et c’est une très bonne nouvelle pour l’égalité professionnelle

L'Élysée a annoncé que le congé paternité allait doubler, passant à 28 jours. Une mesure essentielle qui va permettre au deuxième parent de s'impliquer davantage dans l'éducation des enfants, tout en réduisant la charge des mères. Au sein des entreprises, cela pourrait représenter un tournant...

Rio tinto destruction site aborigene

Le patron de Rio Tinto débarqué après la destruction d’un site aborigène vieux de 46 000 ans en Australie

Jean-Sébastien Jacques devra finalement quitter Rio Tinto. Le directeur général du géant minier, à qui le conseil d'administration avait coupé les bonus fin août après la destruction d'une grotte aborigène vieille de 46 000 ans en Australie pour étendre une mine de fer, a été débarqué avec deux...

Crise alimentaire france

[Tempête Covid] Quand la pandémie sanitaire provoque une crise de la faim

Alors que dans le monde entier, les associations d'aide alimentaire notent une hausse de la fréquentation depuis la crise sanitaire, l'association Oxfam estime que 12 000 personnes par jour pourraient mourir de faim en raison du Covid-19. Le virus, en aggravant les inégalités, fait basculer des...

Cese

Réforme du Cese : la troisième assemblée va devenir la chambre des conventions citoyennes

Après plus de deux ans d'attente, la réforme du Cese arrive enfin dans l'hémicycle en cette rentrée. Le texte a été enrichi après l'expérience de la Convention citoyenne pour le climat, organisé à la suite des Gilets jaunes et la hausse de la taxe carbone. L'objectif est de faire de cette troisième...