Publié le 09 novembre 2020

SOCIAL

[Les raisons d’y croire] La ville de Cugnaux crée une réserve citoyenne pour aider les plus démunis face au Covid-19

C'est une petite ville de Haute-Garonne et elle a décidé d'aider les personnes les plus impactées par le Covid-19. Cugnaux vient ainsi de créer une réserve citoyenne pour les habitants qui voudraient venir en aide aux plus fragiles. D'autres villes, comme Rueil-Malmaison, ont également fait ce choix. Malgré les incertitudes et le poids de ce deuxième confinement, les bonnes initiatives se multiplient. Novethic vous accompagne pour explorer ensemble ce monde qui change.

Aide covid Jovanmandic
Plusieurs villes appellent des volontaires pour aider les plus fragiles.
@Jovanmandic

À Cugnaux, en Haute-Garonne, la solidarité est de mise. Face à la deuxième vague de la pandémie de Covid-19, la ville a décidé de créer la Réserve citoyenne cugnalaise, "composée de Cugnalaises et de Cugnalais prêts à donner un peu de leur temps pour les autres", explique la mairie sur son site. L’idée, qui était déjà dans les cartons comme le mentionnent nos confrères de 20 minutes, a reçu un coup d’accélération avec le reconfinement. 

Le but est de porter assistance aux personnes qui en ont le plus besoin, celles et ceux particulièrement frappés par le Covid-19 que ce soit sanitairement ou économiquement. "Au-delà de l’intervention de la collectivité, la solidarité de tous devient indispensable pour protéger les plus fragiles d’entre nous et conserver les liens sociaux", écrit la ville. Les habitants intéressés peuvent ainsi envoyer un mail à la mairie :  je-veux-participer@mairie-cugnaux.fr 

Un écho à la plateforme gouvernementale

Cugnaux n’est pas la seule ville à s’engager dans cette démarche. La ville de Rueil Malmaison en région parisienne a également créé sa réserve citoyenne ainsi qu’un numéro vert pour les plus démunis. Cette initiative fait écho à une autre, créée par le gouvernement en avril dernier, lors de la première vague de la pandémie.

La plateforme "Je veux aider - réserve civique Covid-19" permet de mettre les volontaires en relation avec les structures qui viennent en aide aux plus précaires (associations, collectivités, opérateurs publics) et qui ont besoin de renforts. Aide alimentaire d’urgence, garde exceptionnelle d’enfants, lien avec les personnes fragiles isolées, solidarité de proximité en faisant les courses d’un voisin par exemple, soutien scolaire… Les missions sont nombreuses. La plateforme compte à ce jour plus de 325 000 réservistes et a mis en relations près de 130 000 personnes et structures. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Zara deconfinement AFP

À Bordeaux, l'extension d'un magasin Zara refusée en raison du travail forcé des Ouïghours

Zara, qui voulait étendre un de ses magasins dans le centre-ville de Bordeaux, vient d'essuyer un refus par une Commission départementale. Un refus motivé par l'ouverture d'une enquête visant Inditex, la maison mère de Zara, pour "recel de crime contre l'humanité" après un rapport d'ONG l'accusant...

Fatigue pandemique iStock Drazen Zigic

Covid-19 : Face à Omicron et la cinquième vague, le risque de "fatigue pandémique" menace

Alors que le Vieux Continent est à nouveau l'épicentre de la pandémie et qu'un nouveau variant venu d'Afrique du Sud baptisé Omicron fait craindre le pire, le gouvernement appelle notamment à un renforcement des gestes barrières et du protocole sanitaire en milieu professionnel. Un nouveau tour de...

IStock 467921279 1

Qatar : malgré quelques avancées, les droits des travailleurs migrants encore trop peu respectés

Malgré des progrès dans la loi, le Qatar peine toujours à faire respecter les droits des travailleurs migrants sur le terrain. Des manquements pointés par l’ONG Amnesty International dans une analyse récente. Elle appelle l’émirat à agir d’ici le Mondial de football en 2022.

Francoise Verges Boulomsouk Svadphaiphane 1

Françoise Vergès, politologue : "Le peuple guadeloupéen se sent malmené depuis toujours"

Alors que le gouvernement tente de trouver une porte de sortie à la crise en Guadeloupe, dont le passe sanitaire et l'obligation vaccinale a été un élément déclencheur de mobilisation, la politologue Françoise Vergès observe un malaise plus profond. "Il n'y a pas de confiance en l'État", dit-elle...