Publié le 12 octobre 2020

SOCIAL

Covid-19 : entre 88 et 115 millions de personnes tombent dans l'extrême pauvreté

L'année 2020 aurait dû être marquée par une nouvelle réduction de l'extrême pauvreté. Mais la pandémie de Covid-19 a tout chamboulé : entre 88 et 115 millions de personnes supplémentaires ne vivront qu'avec 1,90 dollar par jour, soit moins du prix d'un café dans un pays avancé. Parmi eux, de plus en plus de citadins.

Pauvrete Inde CC0
La pauvreté a constamment reculé ces dernières décennies, mais la crise du Covid-19 a inversé cette tendance.
@CCO

"La réduction de la pauvreté a subi son pire revers depuis des décennies, après près d'un quart de siècle de déclin constant de l'extrême pauvreté dans le monde", résume la Banque mondiale dans un rapport sur la pauvreté publié mercredi 7 octobre. Le nombre de personnes vivant dans l'extrême pauvreté devrait continuer à augmenter pour s'élever à 150 millions d'ici 2021. Huit nouveaux pauvres sur dix se trouveront dans des pays à revenus intermédiaires.

"Les nouveaux pauvres sont plus urbains, mieux éduqués et moins susceptibles de travailler dans l'agriculture que ceux qui vivaient dans l'extrême pauvreté avant le Covid-19", soulignent également les auteurs du rapport, publié en amont des réunions d'automne de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. Ils travaillent davantage dans les secteurs des services, la construction ou encore l'industrie, ajoutent-ils.

L’Afrique subsaharienne, première touchée

L'extrême pauvreté, dont le seuil est fixé à moins de 1,90 dollar par jour, devrait toucher entre 9,1 % et 9,4 % de la population mondiale en 2020. C'est "un retour en arrière", déplore l'institution de Washington, précisant qu'en 2017, le taux s'élevait à 9,2 %. Sans le choc mondial provoqué par la crise sanitaire, ce chiffre aurait dû tomber à 7,9 % cette année. Le rapport fait apparaître qu'une grande partie des "nouveaux pauvres" sera concentrée dans des pays qui enregistraient déjà des taux de pauvreté élevés.

L'Afrique subsaharienne est "une région qui devrait maintenant abriter environ un tiers des personnes nouvellement appauvries par le Covid-19", poursuit-il. Si les citadins sont de plus en plus affectés, les pauvres restent majoritairement ruraux, jeunes et sous-scolarisés. "Quatre personnes sur cinq vivant sous le seuil de pauvreté international résident dans des zones rurales bien que la population rurale ne représente que 48 %" de la population totale, détaille ainsi le rapport.

Les auteurs du rapport font apparaître que 52 millions de personnes avaient pu s'extirper de la pauvreté, marquant un ralentissement dans la diminution de la pauvreté. Dans une étude publiée à Paris, l'organisation internationale Oxfam souligne toutefois qu'avant la pandémie, "aucun pays au monde n'en faisait assez pour lutter contre les inégalités". "Bien que le Covid-19 ait été un signal d'alarme pour certains, de nombreux pays n'agissent toujours pas", ajoute-t-elle.

La Rédaction avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Olivia Gregoire 1

Olivia Grégoire : "Le devoir de vigilance européen, c’est le sens de l’histoire économique"

Alors que l'Union européenne doit adopter une directive sur le devoir de vigilance des multinationales, la ministre en charge de l'Économie sociale, solidaire et responsable, Olivia Grégoire, défend la position de la France, premier pays à avoir légiféré en la matière. Si les lobbys pèsent, la...

 Senat et loi climat @Jacques Paquier

Devoir de vigilance : Les sénateurs délèguent la compétence au tribunal de commerce, au grand dam des associations

Les tribunaux de commerce pourraient bientôt devenir les seuls compétents pour juger les affaires fondées sur le devoir de vigilance. C'est ce qu'ont voté les sénateurs, fin septembre, contre l'avis du gouvernement. Les associations craignent que cette mesure ne vide de son sens la loi de 2017 qui...

Vaccin Covid 19 Byjeng

Covid-19 : En privant les pays pauvres de vaccin, les laboratoires alimentent "une crise des droits humains sans précédent"

Alors que les géants pharmaceutiques ont été applaudis pour leur rapidité à produire un vaccin pendant la pandémie de Covid-19, l'ONG Amnesty International les accuse, dans un nouveau rapport, de ne pas respecter les droits humains en fournissant quasi uniquement les pays riches, au détriment des...

Deforestation changement sol Free Photos de Pixabay

2020, année la plus meurtrière pour les défenseurs de l’environnement

Le nombre de défenseurs de l'environnement assassinés dans le monde ne cesse d'augmenter. Le nouveau rapport de Global Witness recense au moins 227 meurtres, dont la moitié en Colombie. Un record alors que les trois quarts des victimes luttaient contre la déforestation dans des pays en...