Publié le 12 octobre 2020

SOCIAL

Covid-19 : entre 88 et 115 millions de personnes tombent dans l'extrême pauvreté

L'année 2020 aurait dû être marquée par une nouvelle réduction de l'extrême pauvreté. Mais la pandémie de Covid-19 a tout chamboulé : entre 88 et 115 millions de personnes supplémentaires ne vivront qu'avec 1,90 dollar par jour, soit moins du prix d'un café dans un pays avancé. Parmi eux, de plus en plus de citadins.

Pauvrete Inde CC0
La pauvreté a constamment reculé ces dernières décennies, mais la crise du Covid-19 a inversé cette tendance.
@CCO

"La réduction de la pauvreté a subi son pire revers depuis des décennies, après près d'un quart de siècle de déclin constant de l'extrême pauvreté dans le monde", résume la Banque mondiale dans un rapport sur la pauvreté publié mercredi 7 octobre. Le nombre de personnes vivant dans l'extrême pauvreté devrait continuer à augmenter pour s'élever à 150 millions d'ici 2021. Huit nouveaux pauvres sur dix se trouveront dans des pays à revenus intermédiaires.

"Les nouveaux pauvres sont plus urbains, mieux éduqués et moins susceptibles de travailler dans l'agriculture que ceux qui vivaient dans l'extrême pauvreté avant le Covid-19", soulignent également les auteurs du rapport, publié en amont des réunions d'automne de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international. Ils travaillent davantage dans les secteurs des services, la construction ou encore l'industrie, ajoutent-ils.

L’Afrique subsaharienne, première touchée

L'extrême pauvreté, dont le seuil est fixé à moins de 1,90 dollar par jour, devrait toucher entre 9,1 % et 9,4 % de la population mondiale en 2020. C'est "un retour en arrière", déplore l'institution de Washington, précisant qu'en 2017, le taux s'élevait à 9,2 %. Sans le choc mondial provoqué par la crise sanitaire, ce chiffre aurait dû tomber à 7,9 % cette année. Le rapport fait apparaître qu'une grande partie des "nouveaux pauvres" sera concentrée dans des pays qui enregistraient déjà des taux de pauvreté élevés.

L'Afrique subsaharienne est "une région qui devrait maintenant abriter environ un tiers des personnes nouvellement appauvries par le Covid-19", poursuit-il. Si les citadins sont de plus en plus affectés, les pauvres restent majoritairement ruraux, jeunes et sous-scolarisés. "Quatre personnes sur cinq vivant sous le seuil de pauvreté international résident dans des zones rurales bien que la population rurale ne représente que 48 %" de la population totale, détaille ainsi le rapport.

Les auteurs du rapport font apparaître que 52 millions de personnes avaient pu s'extirper de la pauvreté, marquant un ralentissement dans la diminution de la pauvreté. Dans une étude publiée à Paris, l'organisation internationale Oxfam souligne toutefois qu'avant la pandémie, "aucun pays au monde n'en faisait assez pour lutter contre les inégalités". "Bien que le Covid-19 ait été un signal d'alarme pour certains, de nombreux pays n'agissent toujours pas", ajoute-t-elle.

La Rédaction avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Solidarite Patpitchaya

[Édito] La planète est malade de la solidarité

Tandis que les Ouïgours sont soumis au travail forcé, que des ouvriers indiens meurent pour construire des stades de football au Qatar et que d’innombrables autres minorités luttent pour survivre, le monde se bat pour arracher aux laboratoires les productions en trop faibles volumes de vaccins...

Livres du changement

De Fahrenheit 451 à Germinal : Six livres "déclic" à l'origine de nos engagements

Nous avons tous lu des livres qui ont changé le cours de nos vies, réveillé en nous la colère contre les injustices, éveillé notre esprit critique, illuminé le chemin que nous allions prendre. Chaque journaliste de Novethic a sélectionné un livre qui a provoqué chez lui une prise de conscience, un...

Birmanie manifestations AFP STR

[Édito] Faire payer aux jeunes l’addition d’un monde qui craque, c’est hypothéquer l’avenir !

De l’Europe à la Birmanie en passant par la Russie, les tensions du moment sont aussi celles d’un conflit de générations et d’une grande bataille de modèles, entre celui de l’autoritarisme plus ou moins éclairé et celui d’une société plus horizontale où s’inventent de nouveaux modes de production et...

Raoni AFP

Amazonie : Le chef autochtone Raoni porte plainte contre Jair Bolsonaro pour crimes contre l’humanité

Figure emblématique de la lutte contre la déforestation, le chef autochtone Raoni a porté plainte vendredi 22 janvier contre le président brésilien pour crimes contre l’humanité devant la Cour pénale Internationale. Il alerte notamment sur une politique d’État qui encourage la destruction croissante...