Publié le 17 mars 2020

POLITIQUE

Donald Trump a-t-il voulu racheter un laboratoire allemand en pointe sur le vaccin contre le coronavirus ?

Berlin dit que c’est vrai, le laboratoire CureVac dit que c’est faux, Washington dit que c’est très exagéré. Selon des informations de presse confirmées par le gouvernement allemand, Washington aurait fait une offre de rachat sur un laboratoire allemand en pointe contre le coronavirus, par l’entremise directe du Président Donald Trump. Une source de tension entre les deux puissances.

Début mars, Washington a contacté des laboratoires à travers le monde pour être conseillé sur l'épidémie de Coronavirus en cours.
@WhiteHouse

Le coronavirus va provoquer de nombreux dégâts sur la planète. D’abord sanitaires avec de nombreuses personnes malades et des décès. Ensuite sur le plan économique avec des milliards de dollars qui s’envolent en bourse et des faillites d’entreprises. Enfin sur les relations internationales. En effet, alors que les frontières se ferment et que d’aucun accuse les autres d’avoir été à l’origine de l’expansion du virus, une étrange tension germano-américaine fait jour.

Le gouvernement d’Angela Merkel accuse Washington, à travers son Président Donald Trump, d’avoir voulu mettre la main sur un laboratoire en pointe contre le coronavirus. Dimanche 15 mars, c’est le journal Die Welt (l’équivalent du Monde en France) qui révèle l'affaire. Donald Trump se serait rapproché de CureVac, situé à Tübingen (Land de Bade-Wurtemberg), un laboratoire de pointe qui pense pouvoir lancer un test clinique de vaccin d’ici quelques mois, grâce à de fortes subventions de l’État allemand.

L’Allemagne n’est pas à vendre

Donald Trump aurait même invité à la Maison Blanche le PDG du groupe, début mars, dans le cadre d’une réunion sur les stratégies à adopter face à l’épidémie. Depuis, le dirigeant du laboratoire a démissionné. Interrogé sur cette information, le ministre de l’intérieur allemand, Horst Seehofer, répond : "Je peux juste dire que j'ai entendu aujourd'hui, à plusieurs reprises, de la part de membres du gouvernement que c'est exact". L'Allemagne "n'est pas à vendre", a même protesté le ministre de l'Économie Peter Altmaier sur la chaîne de télévision publique ARD.

De son côté, interrogé par l’AFP, un représentant de l’administration américaine ne dément pas mais affirme que cette affaire a été “grandement exagérée”. Lundi 16 mars, le laboratoire a finalement pris la parole. CureVac l’affirme : "Pour être à nouveau clair au sujet du coronavirus : CureVac n’a pas reçu d’offre du gouvernement américain ou d’entités connexes avant, pendant et depuis la réunion de la Task Force à la Maison Blanche le 2 mars”, a tweeté le laboratoire. "CureVac rejette toutes les allégations de la presse", ajoute-t-il.

La course pour le vaccin est clé car celui-ci va être une opportunité commerciale gigantesque pour le laboratoire qui le trouvera. De leur côté, les grandes économies veulent s’assurer d’y avoir accès pour protéger leur pays. Il ne s’agit pas d’endiguer l’épidémie actuelle car le vaccin arrivera trop tard mais de prévenir une nouvelle apparition de la maladie, éventuellement dès l’hiver prochain.

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Mesures fiscales cco

La théorie du ruissellement défendue par Emmanuel Macron ne passe pas l’épreuve des faits

Les réformes fiscales de 2018, dont la fin de l'impôt sur la fortune, devaient transformer les baisses de taxes des ménages les plus riches en investissements dans l’économie réelle. Mais un rapport de France Stratégie vient à l'encontre de cette théorie. Dans les faits, les réformes n’ont pas eu...

Sandrine Rousseau Yannick Jadot Antonin Burat Hans Lucas Hans Lucas via AFP

Le drapeau écologiste sera porté par Yannick Jadot qui élargit son horizon de campagne

Et si la campagne présidentielle avait vraiment commencé avec la Primaire écologiste qui, contre vents et marées médiatiques, a tenté de dessiner un nouvel agenda politique ? Yannick Jadot a battu d’une très courte tête Sandrine Rousseau lors du second tour de la primaire du parti. Un score serré...

Lections allemagne resultats provisoires ALEXEY VITVITSKY SPUTNIK SPUTNIK VIA AFP

Élections en Allemagne : ces défis que devra relever la nouvelle coalition pour réussir la transition écologique

Dimanche 26 septembre, les 60 millions d'électeurs allemands étaient appelés à désigner le successeur d'Angela Merkel. Si les sociaux-démocrates du SPD semblent l'emporter d'une courte tête, ils sont au coude à coude avec les conservateurs de la CDU-CSU, faisant perdurer le mystère sur l'identité du...

Jadot Rousseau EELV MedhiFedouach AFP

Yannick Jadot face à Sandrine Rousseau : le second tour des Primaires écologistes opposera deux tons de vert

Le premier tour de la Primaire écologiste a désigné Yannick Jadot et Sandrine Rousseau. Le second tour opposera un homme à une femme, un candidat "légitime" face à une candidate "radicale", une écologie de rassemblement contre une écologie de la disruption. Le candidat ou la candidate désigné pour...