Publié le 04 décembre 2018

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[Infographie] Le charbon, toujours la première source d'électricité dans le monde

On parle de lui comme une énergie du passé et on assure que 40 % des centrales ne seraient même pas rentables à travers le monde. Pourtant, le charbon reste encore le principal moyen de produire de l’électricité et, alors que sa consommation s’est accrue en 2017, elle devrait encore stagner jusqu’en 2040 sans réel déclin. De quoi compliquer sérieusement la bataille climatique.  

Pour être en ligne avec les objectifs de l’Accord de Paris, les pays de l’OCDE et l’Union européenne devraient se passer de charbon d’ici 2030, la Chine d’ici 2040 et le reste des pays d’ici 2050.
@CC0

Le charbon est le plus gros émetteur de CO2. Pourtant, il reste encore le principal moyen de produire de l'électricité à travers le monde. La demande ne tarit pas, surtout en Asie. Elle a de nouveau progressé en 2017 après deux ans de déclin et devrait encore stagner jusqu’en 2040, d’après les prévisions de l'Agence internationale de l'énergie (AIE). "De nombreuses économies en développement considèrent le charbon comme important pour leur développement économique en raison de sa disponibilité et de son coût relativement bas", relève l'agence internationale.

Si la Chine est de loin le premier consommateur, et le premier producteur, l’Inde devrait bientôt prendre sa place. D'autres pays enregistrent de fortes croissances de la demande comme l’Indonésie, la Malaisie, le Pakistan, les Philippines et le Vietnam. Or, pour être en ligne avec les objectifs de l’Accord de Paris, les pays de l’OCDE et de l’Union européenne devront se passer de charbon d’ici 2030, la Chine d’ici 2040 et le reste du monde d’ici 2050. Un pari impossible ?

Charbon infog 2

Rentabilité limitée

L’argument économique pourrait peser dans la balance. D’après une récente étude de Carbon Tracker, plus de 40 % des centrales au charbon dans le monde ne sont pas rentables et ce taux pourrait dépasser 70 % d'ici 2040. En outre, d’ici 2030, il sera moins coûteux de recourir aux nouvelles sources d'énergie solaire et aux éoliennes que de continuer à faire fonctionner 96 % des centrales au charbon existantes ou en projet, précise le think tank.

Beaucoup misent par ailleurs sur le captage et le stockage du CO2 pour limiter l'impact du charbon sur le climat mais cette technologie reste encore trop coûteuse et donc peu développée. 2,4 millions de tonnes de CO2 sont actuellement concernées chaque année alors que pour respecter l’Accord de Paris, il faudrait atteindre 350 millions de tonnes de CO2 en 2030.

Alliance mondiale contre le charbon

Parallèlement, un mouvement mondial est lancé pour sortir du charbon. De nombreux pays engagés à exclure cette énergie polluante sont réunis au sein de l’alliance Powering Past Coal (PPCA). Elle compte désormais 28 membres parmi lesquels le Canada, le Royaume-Uni, la France, le Mexique ou encore les Îles Marshall. Plus récemment, la Hongrie et l’Espagne ont également annoncé vouloir fermer leurs centrales à charbon.

Selon une récente étude de l’Iddri, "il est possible de mettre en œuvre des trajectoires de sortie du charbon compatibles avec l’Accord de Paris, tant du point de vue social qu’économique, dans les principaux pays producteurs et utilisateurs de charbon d’ici 20 ou 30 ans", Chine et Allemagne inclus. Le déclic viendra peut-être de la rue. Le week-end dernier, plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Berlin et à Cologne pour enjoindre le gouvernement allemand à sortir du charbon, alors que s’ouvrait la COP24.  

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

COP24 : la Pologne tente d’imposer sa vision d’une transition écologique juste

Les discussions à Katowice ce lundi 3 décembre vont porter sur une transition juste. La Pologne, qui accueille la COP24, la 24e conférence onusienne sur le climat, entend faire signer aux 30 chefs d'États présents une déclaration sur la "Transition Juste". Le pays est particulièrement...

Des principes pour responsabiliser l’activité bancaire lancés à Paris

28 grandes banques mondiales, réunies à Paris sous l’égide des Nations Unies, ont adopté des règles communes pour responsabiliser leur secteur. Il s’agit de s’aligner avec l’Accord de Paris, d’avoir une politique responsable envers les clients ou encore de consulter les parties prenantes.

[INFOGRAPHIE] Les dernières braises du charbon s'éteignent (très) lentement

L'année 2017 aura vraiment marqué un tournant dans la mise au ban du charbon. Les grands acteurs financiers ont accentué leur désinvestissement du secteur. Ils ont été rejoint par une coalition d'États qui s'engagent à sortir complètement de cette énergie extrêmement polluante dans les dix...

108 centrales à charbon menacées de fermeture en Europe

Une étude de l’IEEFA (Institute for energy economics and financial analysis), publiée le 8 mai, révèle que 108 centrales à charbon en Europe, représentant 55 GW, sont potentiellement menacées de fermeture car elles dépassent de plus de 40 % les nouvelles normes de pollution atmosphérique...

Allemagne : le charbon entache le développement des énergies renouvelables

La transition énergétique allemande, l’Energiewende, semble piégée : les énergies renouvelables progressent… les émissions de CO2 tout autant. Au point que le baromètre du cabinet McKinsey – qui mesure les progrès de la transition énergétique outre-Rhin – en conclut que l’Allemagne ne...

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Infographies

Chaque semaine, Novethic vous explique l’actualité à travers des infographies pour mieux comprendre l’économie, l’énergie, la finance, le travail...

Exploitation de lithium au Chili MatthieuColin Hemis 3ca353c690

Lithium, terres rares, cobalt… : l’infographie qui explique pourquoi la transition énergétique européenne est menacée

Un nouveau rapport publié par Eurométaux, l’association européenne des producteurs de métaux, alerte sur le fait que l’Union européenne pourrait se retrouver en risque sur sa transition énergétique d’ici 2030. À cet horizon, plusieurs matériaux risquent de faire l’objet d’une pénurie mondiale en...

Train AFP

Voyager bas-carbone, c'est possible : on vous explique comment en une infographie

Peut-on réellement voyager sans émettre trop de CO2 ? La réponse est oui selon le Shift Project, qui vient de publier son nouveau rapport sur la mobilité longue distance des Français, un secteur à 90% carboné. Mais pour réduire ces émissions de 5% par an jusqu'en 2050, le progrès technologique ne...

Transition mobilite durable precarite mobilite voiture electrique velo transports en commun istock Francesco Rizzuto

Plus d'un Français sur quatre a du mal à se déplacer : la précarité mobilité expliquée en une infographie

Plus d'un Français sur quatre rencontre des difficultés à se déplacer. C'est ce que révèle le nouveau baromètre des mobilités du quotidien, publié par Wimoov et la Fondation pour la nature et pour l'Homme. 13,3 millions de Français seraient concernés par cette précarité mobilité en raison d'une trop...

Investissements verts climat transition neutralite carbone istock petmal

Rapport du Giec : agir pour le climat ne coûte pas si cher, on vous explique pourquoi en une infographie

Le dernier rapport du Giec sur les solutions au changement climatique consacre aussi une partie au coût que représenterait une action ambitieuse. Les experts sont formels : agir pour le climat, en restant sous la barre des 2°C de réchauffement, aurait des bénéfices économiques supérieurs au coût...