Publié le 16 octobre 2017

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Des investisseurs interrogent Starbucks sur les congés maternité plus favorables aux cadres qu'aux serveuses

C’est une action inédite. Aux États-Unis, un groupe d’investisseurs fait pression sur le géant Starbucks à cause de sa politique familiale. Les cadres seraient en effet privilégiées par rapport aux employées travaillant dans les cafés alors que ces dernières sont bien plus nombreuses.

Une femme cadre aura le droit à 18 semaines de congés payés, une serveuse ne pourra prendre que six semaines et rien pour un serveur qui adopte.

Un groupe d’investisseurs emmené par Zevin Asset Management, spécialiste de l’investissement socialement responsable outre-Atlantique, demande des comptes à Starbucks sur sa politique familiale. Il vient de déposer une résolution en ce sens. En effet, chez le géant américain, le congé maternité ou parental dépendra du statut de l’employé. Une femme cadre aura le droit à 18 semaines de congés payés. Une serveuse ne pourra prendre que six semaines. Et rien pour un serveur qui adopte.

Les investisseurs se demandent aussi si ces pratiques pourraient être discriminatoires. "Les travailleurs LGBTQ (Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Trans, Queer) font face à des défis particuliers, puisqu'ils sont quatre fois plus susceptibles d’adopter des enfants, explique Pat Tomaino, directeur associé de Zevin. Des avantages inégaux exposent l'entreprise à des poursuites judiciaires et à la perte de productivité des travailleurs".

12 autres employeurs sous pression

De son côté, Starbucks soutient que sa politique de congé parental est l'une des meilleures du secteur de la vente au détail. Lors de l'assemblée des actionnaires en mars dernier, le directeur général, interpellé par des employés, avait expliqué que l’entreprise avait accordé d'autres avantages aux serveurs liés à la santé et l'éducation.

Dans sa résolution, l’investisseur Zevin demande au groupe d’établir un rapport sur le risque de discrimination lié à sa politique familiale d'ici l'assemblée générale des actionnaires de 2019. Il a également mis en garde près d'une douzaine d'autres grands employeurs, parmi lesquels Costco, Target, UPS, Amazon, AT&T, Apple, CVS et Marriott.

Les États-Unis sont le seul pays développé à ne pas avoir mis en place de politique familiale nationale. Pendant sa campagne, Donald Trump avait évoqué la mise en place d’un congé maternité de six semaines, mais n’a pas encore initié cette réforme. Actuellement, 87 % des salariés du privé ne bénéficient d'aucun dispositif de ce genre. Et une femme sur quatre reprend le travail dix jours après avoir accouché.   

Concepcion Alvarez @conce1


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

GOUVERNANCE D'ENTREPRISE

Engagement actionnarial

Certains actionnaires des entreprises cotées ou non peuvent faire pression sur les entreprises pour qu’elles exercent leurs activités en respectant mieux l’environnement et l’humain. Les ONG peuvent aussi utiliser l’engagement actionnarial pour porter les controverses devant les assemblées générales.

Plateforme BP ExxonMobilAustralia

Nouvel activisme climatique : Engine N°1, le fonds d’investissement qui fait plier ExxonMobil

Engine N°1 ne veut pas être un actionnaire comme les autres. Le tout petit fonds d’investissement californien veut transformer les entreprises en usant des méthodes traditionnelles des fonds activistes. Sa première cible, ExxonMobil, a dû intégrer dans son conseil de nouveaux administrateurs plus...

Entreprises actionnaires assemblees generales alphaspirit

Plastiques, discriminations, salaires… Les actionnaires mettent la pression sur les grandes entreprises

La saison des Assemblées générales bat son plein à travers le monde et la discussion avec les actionnaires n’est pas toujours simple. Chez GE, la rémunération du DG a été rejetée, tandis que la direction du chimiste Dupont a été sommée de mesurer sa pollution plastique. Quant au géant de...

ExxonMobil Australia

Un petit actionnaire alerte sur la "menace existentielle" qui pèse sur ExxonMobil

ExxonMobil se place en position de risque majeur à force de ne pas suffisamment prendre en compte le réchauffement climatique dans sa stratégie. C’est ce qu’écrit le récent fonds activiste Engine n°1 dans une lettre aux actionnaires du groupe, en amont de l’assemblée générale du 26 mai. Ce nouveau...

Jusqu'à 3000 fois le salaire médian dans leur entreprise : découvrez le palmarès des dirigeants américains surpayés

De nombreux dirigeants de grands groupes américains continuent d’être surpayés par rapport aux performances de leurs entreprises. L’ONG As You Sow publie son classement des 100 patrons trop payés et constate des trop perçus records, la palme revenant aux dirigeants d’Oracle, à plus de 216 millions...