Publié le 09 janvier 2019

ENVIRONNEMENT

Malgré leurs engagements, les grandes entreprises du chocolat continuent de déforester l’Afrique

La consommation de chocolat explose partout dans le monde. Mais cette croissance a un coût environnemental fort. Chaque année, ce sont des milliers d’hectares de forêts protégées qui partent en fumée pour produire la fameuse fève. Et ce, malgré l’engagement du secteur il y a un an à mettre fin à la déforestation liée à la production de cacao en Afrique de l'Ouest.

La déforestation pour la production de cacao se poursuit dans plus de la moitié des aires protégées de Côte d’Ivoire.
@Mighty Earth

La déforestation pour la production de cacao se poursuit dans plus de la moitié des aires protégées de Côte d’Ivoire, dénonce l’ONG Mighty Earth dans un rapport (1). Et ce, malgré l’engagement pris par les principales entreprises du secteur (Cargill, Cémoi, Ferrero, Lindt, Mars, Nestlé…) il y a tout juste un an. Cela met en danger les derniers refuges des éléphants et chimpanzés et menace la stabilité climatique de la région.

"Les gouvernements de Côte d’Ivoire et du Ghana ont clairement échoué à mettre un frein à la déforestation en cours, a déclaré Etelle Higonnet de Mighty Earth. Le secteur du chocolat a passé l’année à se féliciter de ses engagements pour cesser immédiatement la déforestation liée au cacao, mais il continue à s’approvisionner en cacao auprès de fournisseurs impliqués dans la destruction des dernières forêts d'Afrique de l'Ouest." 

L'équivalent de 15 000 terrains de football détruits en un an

L’ONG a déployé un arsenal de satellites et de drones, et des équipes sur le terrain pour vérifier si les engagements pris il y a un an, à la COP23 de Bonn, par les industriels du secteur et les pays concernés avaient bien été mis en œuvre. Le résultat est édifiant : sur place, la déforestation s’est poursuivie sans relâche. "Des cultivateurs surpris en train de défricher des forêts pour le cacao ont expliqué aux enquêteurs qu’ils n’étaient exposés à aucune sanction, à aucune interruption de la chaîne d’approvisionnement, ni même à des avertissements", relate Mighty Earth.

En Côte d'Ivoire, où 40 % du cacao mondial est produit, "des analyses satellites ont montré qu’entre novembre 2017 et septembre 2018, rien que pour la région cacaoyère du sud-ouest, environ 13 748 hectares de forêt ont été détruits, soit l’équivalent de 15 000 terrains de football", précise l'ONG, soit à peine moins que l’année précédente. Par ailleurs, une famille a reconnu que ses enfants travaillaient dans les plantations et n’étaient jamais allés à l’école.

La Côte d’Ivoire et le Ghana ont perdu près de 90 % de leurs forêts depuis l’indépendance. La déforestation pour le cacao au Ghana a été si importante que le pays pourrait perdre toutes ses forêts situées hors des aires protégées.

Concepcion Alvarez, @conce1

(1) Lire le rapport de Mighty Earth ici.


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Cacao illégal : Nestlé, Ferrero et Lindt accusés de déforester des zones protégées

Plusieurs grands noms du chocolat sont soupçonnés de s’approvisionner en cacao illégal, issu de zones défrichées illégalement car situées dans des parcs nationaux et des forêts protégées. Le secteur du chocolat est ainsi le premier facteur de déforestation en Côte d’Ivoire et au Ghana, les...

Climat : À Pâques, savourez votre chocolat, vous n’en aurez bientôt plus

Des chercheurs américains estiment que d'ici 2050, il sera très difficile de produire du cacao à cause du réchauffement climatique. Mais pas de panique, les experts ont une solution : les plantes génétiquement modifiées capables de résister à la sécheresse. 

Du chocolat à la noisette, Ferrero veut du 100 % durable et traçable d’ici 2020

Du chocolat durable et de la noisette transparente. Le groupe Ferrero vient d'annoncer son intention d'atteindre d'ici 2020 une traçabilité complète de ses matières premières, dont il est le premier consommateur mondial. Il annonce aussi une certification durable pour l'ensemble de son...

Réchauffement climatique : Mars mise sur du chocolat génétiquement modifié pour sauver son business model

Les plantations de cacao sont, selon plusieurs chercheurs, menacées par le réchauffement climatique tant elles ont besoin d'humidité. Le groupe agroalimentaire Mars, dont le business model dépend entièrement du chocolat, s'est engagé à réduire son empreinte carbone. Mais "ce n'est pas...

[LA VIDEO DES SOLUTIONS] Pour Pâques, immersion dans une chocolaterie responsable

C'est l'effervescence pour Pâques dans la chocolaterie de la Table de Cana et de Puerto Cacao à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), dans le nord de Paris. Ici, le chocolat est bio, équitable et artisanal. Une manière de rémunérer correctement les petites coopératives de République dominicaine,...

ENVIRONNEMENT

Ressources naturelles

L’épuisement des ressources menace, dans la mer à cause de la pêche et de la pollution, sur la terre à cause de la déforestation et de la pollution. Pour tenter de limiter les dégâts, certains labels garantissent l’origine respectueuse des produits : FSC et PEFC pour la forêt, MSC pour la pêche.

Village de Aasiaat au groenland Olga Gavrilova

Les États-Unis veulent s’emparer du Groenland… tout comme la Chine et la Russie

L’annonce de Donald Trump de vouloir racheter le Groenland n’est pas qu’une nouvelle sortie tonitruante. C’est un enjeu stratégique pour de nombreux pays. À la faveur de la fonte des glaces, des terres et mers deviennent plus accessibles. Cela donnerait accès à de considérables réserves de matières...

Sablier reportage stellamaris navire extracteur

[Reportage] La ruée vers le sable à bord du Stellamaris, un navire extracteur français

La demande en sable, déjà la deuxième ressource la plus consommée au monde devant le pétrole, va exploser dans les années à venir. Utilisé majoritairement dans la construction, il est source de tensions dans plusieurs régions du monde où les plages sont littéralement vidées. Loin de ces images...

Operation miniere de BHP Billiton au Chili BHP

BHP va dépenser 400 millions de dollars pour diminuer ses émissions… et celles de ses clients

Les entreprises minières sont de plus en plus mises sous pression pour réduire leurs émissions de CO2. La plus grande d’entre elles, l’Australien BHP, est la plus engagée en la matière. Ainsi, elle va engager 400 millions de dollars pour diminuer les émissions de ses opérations. L’entreprise...

Mines de salau tungstene stop mine de salau

Nouveau sursis pour la mine de tungstène de Salau en Ariège

Le ministère de l'Économie a annoncé qu'il ferait appel de l'annulation du permis de recherches accordé à la société Variscan Mines pour l'ouverture d'une mine de tungstène dans le sud de la France. Depuis quelques années, on assiste à un regain d'intérêt pour l'activité minière, mais la plupart des...