Publié le 19 avril 2018

ENVIRONNEMENT

La bio-raffinerie de Total à La Mède sera dopée à l'huile de palme, dénoncent des ONG

La bio-raffinerie de Total à La Mède (Bouches-du-Rhône) consommera 550 000 tonnes d'huile de palme par an, faisant "bondir les importations françaises" de cette huile décriée, ont dénoncé jeudi 19 avril des ONG, alors que le gouvernement veut lutter contre la déforestation importée. Le groupe pétrolier français compte mettre en service cette bio-raffinerie cet été.

Total convertit la raffinerie de la Mède en bio-raffinerie.
@Total-C.Lacour

Selon un document de la préfecture des Bouches-du-Rhône que se sont procuré Greenpeace et les Amis de la Terre, "le plan d'approvisionnement en huiles de l'établissement est, en première approche, ainsi constitué : 100 kilotonnes par an d'huiles alimentaires usagées ou de graisses animales", "100 kilotonnes par an de produits acides issus du raffinage d'huiles végétales" - de l'huile de palme selon le document - et "450 kilotonnes par an d'huiles de palme brutes".

Ces associations de défense de l'environnement s'inquiètent de cet approvisionnement en huile de palme, dont la production en Malaisie et Indonésie entraîne une déforestation fragilisant l'écosystème, menaçant les rhinocéros, orangs-outans et tigres et affectant des populations locales.

Des huiles labellisées

Face aux critiques, Total s'engage à se fournir en huiles de palme "labellisées", selon ce document. Ces systèmes de certification sont toutefois jugés insuffisants par des ONG et des industriels. Total a dit auparavant vouloir utiliser 60 à 70 % d'huiles végétales, de l'huile de palme mais aussi de colza, de soja ou encore de tournesol et de 30 à 40 % d'huiles alimentaires usagées et d'huiles résiduelles.

"Le projet, qui fera bondir les importations françaises d'huile de palme de 64 %, démontre l'incohérence totale du gouvernement français", dénoncent Greenpeace et Les Amis de la Terre dans un communiqué commun. Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, veut mettre fin à l'importation des produits forestiers ou agricoles contribuant à la déforestation dans le monde.

Des décisions européennes attendues

Selon Sylvain Angerand, des Amis de la Terre, "les prochaines semaines sont décisives car l'Europe est en train de réviser sa politique de soutien aux agrocarburants". Les députés européens ont voté en janvier pour une suppression progressive de l'huile de palme dans les biocarburants d'ici 2021. Ce vote, qui n'est pas contraignant, doit faire l'objet d'une négociation avec le Conseil européen et la Commission.

Total avait lancé en 2015 un projet de transformation de sa raffinerie de La Mède, alors déficitaire. Le groupe a cessé d'y raffiner du brut et l'a convertie au prix d'un investissement de 275 millions d'euros, y installant notamment un dépôt pétrolier, une ferme solaire, un centre de formation et cette bio-raffinerie.

La Rédaction avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Ressources naturelles

L’épuisement des ressources menace, dans la mer à cause de la pêche et de la pollution, sur la terre à cause de la déforestation et de la pollution. Pour tenter de limiter les dégâts, certains labels garantissent l’origine respectueuse des produits : FSC et PEFC pour la forêt, MSC pour la pêche.

Amazonie deforestation gryffyn m on Unsplash

Jour du dépassement : l'humanité a consommé en sept mois toutes les ressources que la planète produit en un an

Le Jour du dépassement tombe cette année le 29 juillet. Cela signifie qu'à partir de ce jour, l'humanité a déjà utilisé l'ensemble des ressources produites par la planète en une année et puise désormais dans les réserves. La date revient à son niveau de 2019 après avoir reculé d'un mois en 2020 en...

IStock @vlad61 Grande barrière de corail

La Grande barrière de corail échappe à son inscription dans les sites "en péril" de l’UNESCO

La Grande barrière de corail ne sera pas inscrite sur la liste des sites "en péril" du patrimoine mondial de l'Unesco, malgré les recommandations des experts. Par crainte de perdre les milliers de touristes, l'Australie a fait campagne auprès des membres du Comité réunis en Chine fin juillet pour...

Satellite bois Wisa Woodsat ArcticAstronautics

Le premier satellite en bois va bientôt s’envoler vers l’espace

Aller là où aucun arbre n’a jamais posé sa racine. C’est l’un des exploits que va réaliser Wisa Woodsat, le premier satellite quasiment entièrement en bois. L’objectif est de tester la résistance et la fiabilité de cette matière, et en particulier du contreplaqué. Le lancement prévu pour la fin de...

Volvic eau minerale Pauline Fricot

À Volvic, l’accès à l’eau fait des remous face au réchauffement climatique

À Volvic, la nappe phréatique s'est vidée de 30% depuis les années 80. Alors que le géant de l'eau minérale, Volvic, propriété de Danone, puise sa ressource dans les réserves du territoire, un pisciculteur est contraint de faire cesser son activité par manque d'eau. L'entreprise maintient qu'elle...