Publié le 09 octobre 2017

ENVIRONNEMENT

De l'urgence de récupérer les vieux portables pour structurer la filière du recyclage

Si vous fouillez dans vos tiroirs, vous trouverez certainement un ou deux vieux portables que vous gardez au cas où mais dont vous ne vous servirez certainement plus jamais. Pour inciter les citoyens à les valoriser, Bouygues Telecom lance du 9 au 21 octobre une opération spéciale de collecte. L’objectif est d’augmenter significativement les volumes afin de structurer et développer la filière du recyclage en France.

Actuellement, seuls 15 % des 24 millions de portables vendus chaque année en France sont collectés.

100 millions de mobiles dorment dans nos tiroirs, selon un rapport sénatorial de 2016. Pourtant, chacun de ces petits appareils représente une mine de matériaux réutilisables. Afin que le recyclage des anciens portables devienne un réflexe comme l’est le recyclage du verre ou du papier, Bouygues Telecom lance à partir de ce lundi 9 octobre une grande opération de communication et de collecte. Chacun est invité à venir apporter ses vieux mobiles dans l’une des boutiques de l’opérateur, contre un bon d’achat de 10 euros. Ils seront soit recyclés soit reconditionnés pour une seconde vie. 

Actuellement, seuls 15 % des 24 millions de portables vendus chaque année en France sont collectés. Un sondage Kantar TNS commandé par l’opérateur français confirme que 72 % des Français gardent chez eux des téléphones mobiles trop vieux, cassés ou usagés. "Notre objectif est de créer une opération coup de poing, explique Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom. L’objectif est d’initier une filière beaucoup plus puissante. Elle sera d’autant plus industrialisée et efficace que nous collecterons davantage de volumes."

70 kilogrammes de matière pour un smartphone 

"Un Iphone, c’est 70 kilogrammes de matière première brute", rappelle Isabelle Autissier, présidente du WWF France et marraine de l’opération. "Un téléphone au fond d’un tiroir, c’est du gaspillage." Cobalt, terres rares, or, plastique, métaux ferreux... Au total 80 % des portables collectés sont recyclés ou valorisés énergétiquement. C’est ce que fait Suez, autre partenaire de l’opération, dans son usine de Feyzin (69).

"Les téléphones sont démantelés, broyés, triés. Les métaux sont séparés puis renvoyer dans les filières de recyclage plastique. Par exemple, ces appareils sont composés de 50 % de matières plastiques qui peuvent être réutilisées dans les télécommandes", témoigne Philippe Maillard, directeur général recyclage et valorisation France de Suez.

Quand le portable fonctionne encore, il est alors envoyé dans une filière de reconditionnement et gagne le marché de l’occasion après être passé par les cases réparation et effacement des données. La société Recommerce qui travaille avec Bouygues depuis 2009 a ainsi remis 400 000 téléphones reconditionnés sur le marché. Un gain de 35 kilogrammes de matière par téléphone !

Obsolescence programmée

Chez Orange, où on est également sensible à cette question, 10 millions de portables ont été collectés depuis 2010 en France et en Afrique. L’entreprise envoie les portables reconditionnés en Afrique et importe autant de déchets mobiles pour les recycler dans l’Hexagone. Cela évite qu’ils ne se retrouvent abandonnés dans la nature ou brûlés.

Mais au-delà de la question du recyclage, celle de la durée de vie de ces appareils pose problème. Pour Isabelle Autissier du WWF, il faut garder son portable au moins cinq ans pour amortir son empreinte environnemental. Or les Français en changent en moyenne tous les deux ans. En cause, l’obsolescence programmée des produits avec d’une part, de nouvelles versions plus sophistiquées ou des mises à jour incompatibles avec les précédents modèles. D’autre part, une durée d’utilisation du produit réduite, avec des batteries ne pouvant supporter qu’un nombre limité de cycles de charge et une réparation compliquée due à des produits quasi indémontables.

En juin, Greenpeace avait adressé un carton rouge aux leaders Apple et Samsung notamment pour le manque de réparabilité de leurs smartphones. "Nos produits sont conçus pour durer dans le temps, se défend Jean-Philippe Illarine, le directeur de la division mobile de Samsung France. Mais c’est le consommateur qui nous demande d’aller toujours plus vite et d’être toujours plus innovants. L’innovation technologique est sans fin." Ce qui n’est malheureusement pas le cas des ressources de notre planète.

Concepcion Alvarez @conce1


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Fairphone 2, le téléphone durable et équitable, commercialisé par Orange

Le Fairphone 2 débarque en France dans près d’une centaine de magasins Orange. L’opérateur français a noué un partenariat avec le fabricant néerlandais et proposera en exclusivité à ses clients français ce téléphone d'un autre genre. Il se veut modulaire, durable et fabriqué à partir de...

Les téléphones portables à nouveau sur la sellette

Roselyne Bachelot est catégorique : il n'existe aucune preuve scientifique de l'innocuité des téléphones mobiles. Pourtant, plusieurs études récentes soupçonnent un effet des ondes électromagnétiques sur les cellules animales et végétales. Si le ministère de la Santé conseille aujourd'hui...

Epson, HP, Canon, Brother... Des fabricants d’imprimantes attaqués pour obsolescence programmée

C’est une première en France. L'association "Halte à l’Obsolescence Programmée" (HOP)  a déposé lundi 18 septembre une plainte pour obsolescence programmée et tromperie auprès du Procureur de la République de Nanterre. Parmi les marques citées, on trouve HP, Canon, Brother et en...

Favoriser la réparation et lutter contre l'obsolescence programmée créeraient 200 000 emplois en Europe

Un nouveau rapport du Parlement européen estime que généraliser la réparation et le réemploi des déchets en Europe pourrait créer 200 000 emplois. Mais cette ambition se heurte à des filières pas encore assez organisées et à l'obsolescence programmée. En France, par exemple, la réparation...

La stratégie gagnante de SEB contre l'obsolescence programmée

SEB, leader mondial du petit électroménager, affiche désormais son ambition de se positionner comme le "champion de la lutte contre l’obsolescence programmée". Une démarche qui reste encore marginale dans l’industrie, mais qui répond à une pression croissante de la part des consommateurs...

Déchets électriques et électroniques : les dessous du recyclage

Entre 17 et 23kg. C’est le poids des déchets électriques et électroniques (DEEE) jetés en moyenne chaque année, par Français. Depuis 10 ans, une filière s’est organisée pour prévenir, collecter, trier et réemployer ces déchets particulièrement polluants. Pourtant, seulement un peu plus...

ENVIRONNEMENT

Recyclage

En plein développement, le recyclage répond aux besoins de limitation des déchets et favorise l’émergence de nouvelles filières. Les entreprises doivent aujourd’hui prévoir le recyclage de leurs produits en amont comme en aval, et pouvoir s’appuyer sur les consommateurs.

Recyclage papier carton pixabay

Nos poubelles jaunes débordent : un papier-carton sur cinq en mal de débouché

Depuis que la Chine a fermé ses frontières, les filières de recyclage sont bouleversées. Après les plastiques, c'est le papier-carton qui se retrouve dans l'impasse. La France, dont l'industrie papetière est en berne depuis des années, était très dépendante des pays voisins pour exporter son...

Chupa chups recyclage des batons et emballages de sucette pxhere

[Bonne nouvelle] Recyclez vos bâtons de sucette, vos gourdes de compotes ou vos tubes de dentifrice et financez une association !

L’entreprise américaine Terracycle s’est spécialisée dans le recyclage des déchets difficilement recyclables. Présente dans 21 pays, elle a ainsi permis de recycler près de huit milliards de déchets voués à l’incinération grâce à la mobilisation de milliers de citoyens. Sa dernière campagne, en...

[Danger plastique] Le tri se simplifie mais les filières de recyclage sont à la traîne

L’extension des consignes de tri poursuit sa généralisation en ce début d'année. Au total, en 2019, 24 millions de Français vont pouvoir trier leurs emballages plastique et métal dans la même poubelle. Mais tous ces nouveaux déchets ne bénéficient pas encore de filières de recyclage. Face au danger...

[Calendrier de l’avent] Demain, on fabriquera des maisons écolos avec... de l'urine

Des chercheurs sud-africains ont réussi à créer un matériau de construction durable avec une matière première inattendue : l'urine. Novethic vous propose d’ouvrir une case de son calendrier de l’Avent. Chaque jour jusqu’à Noël, vous découvrirez une bonne nouvelle qui prouve que le combat pour le...