Publié le 27 février 2019

ENVIRONNEMENT

[Danger Plastique] Les bouteilles de Coca-Cola, première cause de pollution plastique devant Pepsi et Nestlé

D’où viennent les déchets plastique retrouvés sur les plages, au fond des océans ou au bord des routes ? Principalement de trois grandes multinationales : Coca-Cola, PepsiCo et Nestlé. Ces groupes seraient même responsables de la moitié de la pollution plastique en Europe. Face au danger mortel qu’il représente pour l’environnement et la biodiversité, Novethic vous propose chaque semaine de découvrir une nouvelle facette de ce matériau omniprésent.

Coca-Cola produit 3 400 bouteilles par seconde et est présent dans plus de 200 pays.
@CC0

Pas étonnant que l’on retrouve des bouteilles de Coca-Cola parmi les déchets plastique les plus collectés au monde puisque la marque est présente dans plus de 200 pays. Selon une grande opération de nettoyage réalisée en 2018 dans 42 pays par le mouvement Break Free From Plastic, qui réunit 1 700 organisations de la société civile au niveau international, le géant américain arrive largement en tête des entreprises les plus polluantes avec des déchets retrouvés dans pratiquement tous les pays.

Coca-Cola produit plus de 100 milliards de bouteilles plastique par an, soit 3 400 bouteilles par seconde. À ce rythme, selon Greenpeace, les bouteilles de Coca représenteront 20 % de toutes les bouteilles en plastique produites chaque année depuis 2012. Le problème c’est que seule la moitié des bouteilles plastiques vendues dans le monde sont collectées. Et seulement 7 % de ce plastique est revalorisé dans de nouvelles bouteilles (PET recyclé), y compris au sein de Coca-Cola.

Trois marques responsables de la moitié de la pollution plastique en Europe

Après les bouteilles de Coca-Cola, ce sont les produits des marques PepsiCo et Nestlé qui ont majoritairement été retrouvés parmi les 187 000 déchets plastique ramassés et analysés par Break Free From Plastic. En Europe, ces trois entreprises sont responsables de la moitié de la pollution plastique constatée. "En continuant à produire des emballages plastique jetables problématiques et non recyclables pour leurs produits, ces entreprises sont coupables d'avoir saccagé la planète à une échelle massive", accuse Von Hernandez de Break Free From Plastic.

L’organisation internationale de consommateurs SumOfUs, en partenariat avec la Rethink Plastic Alliance et Break Free From Plastic, a lancé une campagne demandant aux eurodéputés de faire payer les entreprises pollueuses de plastique. Leur pétition, remise en octobre à la commission de l'environnement du Parlement européen, a recueilli plus de 270 000 signatures. Près de cinq mois plus tard, le combat contre la pollution plastique a connu plusieurs avancées, même si on reste loin de la proposition faite par les ONG.

Pacte national contre les emballages pastique

Le 21 février, la secrétaire d’État à la Transition écologique, Brune Poirson a réuni plusieurs industriels – dont Coca-Cola et Nestlé mais aussi Auchan, Carrefour, Casino, Danone, Système U, Franprix, Monoprix, Unilever et L'Oréal – et ONG pour l’adoption d'un pacte national contre les emballages plastique. Les signataires représentent au moins la moitié du volume d'emballages plastique utilisés en France.

Ils se sont engagés à cesser de recourir au PVC d'ici 2022 et à prendre des mesures pour éliminer les autres emballages problématiques d'ici 2025. Ces entreprises visent aussi 60 % d'emballages plastique recyclés d’ici 2022 (contre 26 % aujourd'hui) et 100 % d’emballages réutilisables ou recyclables d’ici 2025. Enfin, elles promettent de tester des modèles commerciaux de réemploi et de vente en vrac. Trois solutions innovantes leur seront demandées chaque année. Un point des avancées sera réalisé tous les six mois dès 2021, et un bilan rendu public chaque année.

D’ores et déjà, Nestlé a commencé à éliminer les pailles en plastique de tous ses produits et cherche à concevoir des bouteilles d'eau biodégradables. Le groupe vient également de dévoiler le nouveau packaging de son produit phare : l’historique boîte en plastique de Nesquik va être remplacée par un emballage en papier 100 % recyclable. De son côté, Coca-Cola table sur 50 % de plastique recyclé dans ses bouteilles et des emballages 100 % collectés d'ici 2025. Une sacrée gageure !

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[Danger plastique] Des multinationales s'allient pour lutter contre la pollution plastique... tout en accroissant leur propre production

Une trentaine de multinationales dont Total, Shell ou ExxonMobil, viennent de créer une alliance pour lutter contre la pollution du plastique. Mais ces entreprises sont aussi les plus gros investisseurs de nouvelles unités de production. Face au danger mortel qu’est le plastique pour...

[Danger plastique] Des photos choquantes qui montrent l’ampleur du désastre

Des milliards de tonnes de plastique sont produites chaque année et se retrouvent aux quatre coins du monde. Dans l'océan bien sûr, mais aussi au sommet du Mont Blanc et dans la fosse des Mariannes, l'endroit le plus profond de la terre. Face au danger mortel qu’est le plastique pour...

[Danger plastique] 5 raisons qui montrent que le plastique a encore de beaux jours devant lui

Le plastique n'a pas encore signé son arrêt de mort. Sa légèreté, sa grande résistance et l’explosion de la demande dans les pays en développement font encore de cette matière un élément indispensable dans un futur proche. Face au danger mortel qu’est le plastique pour l’environnement et...

[Danger plastique] Les 10 chiffres chocs de ce fléau planétaire

1,5 million d'animaux tués par le plastique chaque année, 89 milliards de bouteilles plastiques d'eau vendues tous les ans, un milliard de pailles non recyclables jetées chaque jour... Les chiffres donnent le tournis. Face au danger mortel qu’est le plastique pour l’environnement et la...

[Danger plastique] Deux ans après l’interdiction des sacs plastiques fins, les Français ont pris le pli

Faire ses courses avec son cabas ou son sac en tissu sous le bras est devenu une habitude pour bon nombre de Français. Ces derniers se sont adaptés deux ans après l'interdiction des sacs plastiques jetables. Reste encore à avoir un bilan chiffré précis. Face au danger mortel qu’est le...

[Un danger nommé plastique] Coton tige, paille, bouteille… 5 alternatives au plastique à usage unique

Le plastique dans tous ses états. Novethic vous propose cette semaine de comprendre les enjeux d'un monde qui ne jure que par ce dérivé du pétrole. Aujourd'hui, cap sur les alternatives de cinq objets du quotidien que l'on retrouve souvent dans les océans : bouteilles d'eau, pailles, film...

ENVIRONNEMENT

Pollution

Fleuves impropres à la consommation, terres stériles, produits toxiques déversés massivement, la liste des pollutions de toutes natures est longue. Les initiatives visant à les réduire se font plus nombreuses mais elles restent très inférieures aux besoins.

Maillot de bain en filets de peche recycles hopaal

Votre maillot de bain aussi peut être dangereux pour l’océan

Pour passer un été 100 % responsable, le choix de votre maillot de bain pourrait vite devenir un véritable casse-tête. Les fibres synthétiques, dont sont composés nos bikinis et shorts de bain, rejettent en effet une quantité importante de microplastiques dans l’océan au moment de leur passage en...

La flotte d'un croisiériste de luxe émet dix fois plus de dioxyde de soufre que l’ensemble du parc automobile européen

Il y a quelques semaines, les images d’un énorme paquebot heurtant un quai de Venise ont relancé la polémique autour de ces mastodontes des mers. Outre les risques liés à leur sécurité, ils sont de très importantes sources de pollution de l'air pour les villes portuaires. L’Europe, en étant la...

Couche de plastique sur la roche

Plasticroûte : au bord de la mer, le plastique s'incruste dans la roche !

Le plastique est partout, il est même incrusté dans la roche des littoraux. C'est ce que viennent de constater des chercheurs sur l'île de Madère au Portugal. Cette "plasticroûte" composé principalement de polyéthylène, un composant très utilisé dans les emballages plastique, est un nouveau...

Ecotaxe sur le transport aerien

Le gouvernement va taxer les billets d'avion pour financer des transports plus écologiques

Mauvaise nouvelle pour le secteur aérien. Le gouvernement vient d'annoncer la mise en place d'une écotaxe, à partir de 2020, sur les billets d'avion. Une réponse à la fois à la pression citoyenne, qui voyait dans la fiscalité du transport aérien une injustice, mais aussi au Haut conseil pour le...