Publié le 19 décembre 2020

ENVIRONNEMENT

[Science] L’Europe lance pour la première fois un satellite-éboueur pour dépolluer l’espace

Mission : dépollution dans l'espace. L'Europe vient de signer un contrat à plus de 100 millions d'euros avec la startup suisse CleanSpace. Cette dernière va lancer, pour la première fois, un satellite-éboueur pour récupérer un débris issu d'une ancienne fusée européenne. L'objectif, environnemental, est aussi de sécuriser l'espace alors qu'après 60 ans d'activité spatiale, plus de 23 000 objets gravitent autour de la Terre.

Cleanspace espace
La mission de CleanSpace consiste à récupérer un débris dans l'espace pour le détruire.
CleanSpace

C’est une première depuis le début de la conquête spatiale. L’Agence spatiale européenne vient de signer un contrat avec la startup suisse CleanSpace. Il s'agit de retirer un déchet en orbite terrestre. Il s’agit de Vespa, l’étage supérieur de l’ancienne fusée européenne Vega lancée en 2013 et qui erre en orbite à 800 km de la Terre depuis bientôt 8 ans.

"L’espace est une infrastructure que nous devons garder propre. Nous avons une responsabilité environnementale, sur la Terre comme en orbite", a déclaré le directeur général de l’ESA, Jan Wörner, lors d’une conférence en ligne. Concrètement, la mission de CleanSpace sera de localiser Vespa et de le capturer grâce à un robot aux bras articulés.

La mission s’avère périlleuse. Après avoir capturé l'objet, le robot de Cleanspace devra rapprocher Vespa de l’atmosphère terrestre où il se désintégrera en brûlant. La première sortie opérationnelle est prévue en 2025, après un lancement depuis la base de lancement de Kourou en Guyane française.

Menace de collision

Cette première mission de dépollution pourrait faire des émules alors qu’en près de 60 ans d’activité spatiale et plus de 5 500 lancements, environ 23 000 objets de plus de 10 centimètres gravitent autour de la Terre, à la dérive, formant un nuage de déchets : fusées anciennes, morceaux de satellites restés en orbite après explosion, satellite entier en fin de vie. "La façon dont l’espace a été exploité jusqu’à maintenant conduit à une situation où plus de 5 000 satellites ou étages de fusées incontrôlables sont en orbites pour seulement 2 700 satellites en fonction", explique Luc Piguet, cofondateur et CEO de CleanSpace. 

Gravitant à toute vitesse (28 000 km/heure, soit "Paris-Marseille en 3 minutes"), ces déchets représentent une sérieuse menace de collision qui, non seulement peut détruire les satellites opérationnels et leurs précieux services (météorologie, GPS, observation de la Terre…), mais génère de nouveaux débris, entraînant une réaction en chaîne - appelée syndrome de Kessler - "qu’on serait incapables d’arrêter", explique Luisa Innocenti, cheffe du bureau CleanSpace à l’ESA. 

Reste que le coût de l’opération est lourd. Le montant total s’élève à 100 millions d’euros dont 86 millions investis par l’Agence spatiale européenne. Le modèle économique de CleanSpace n’est pas encore tenable mais l’objectif est de pouvoir, à l’avenir, lors d’une mission, détruire plusieurs débris gênants et non pas un seul comme ce sera le cas pour la mission Vespa. 

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Déchets

Electroniques, toxiques, plastiques, les déchets s’accumulent de façon vertigineuse sans qu’ils soient traités de façon adaptée. Tri, collecte, recyclage et réduction sont les différentes formes de lutte contre cette pollution envahissante.

Mcdonalds CC0

[Bonne nouvelle] McDonald’s supprime les jouets en plastique dans ses Happy Meal

Après avoir arrêté les pailles et couvercles en plastique sur ses boissons fraîches, McDonald's vient d'annoncer la fin des jouets en plastique dans ses célèbres Happy Meal. Ils seront désormais en papier ou en carton. Une initiative qui devance la loi économie circulaire datant la fin des jouets en...

Livreur paris coironavirus Edouard Richard HansLucas HansLucas via AFP 01

Deliveroo, Uber Eats, Frichti promettent 100 % d'emballages recyclables d'ici un an

Alors que la livraison de repas explose en France et, avec elle, les millions de déchets liés aux emballages à usage unique, une vingtaine d'acteurs du secteur viennent de signer une charte pour les réduire. Uber Eats, FoodChéri, Deliveroo, Frichti et d'autres s'engagent à réduire de 70 % leurs...

Apres la Chine la Malaisie refuse d etre la poubelle des pays developpes Mohd RASFAN AFP 02

Les pays riches ne pourront plus déverser aussi facilement leurs déchets plastiques dans les États pauvres

Fini les tonnes de déchets plastiques contaminés déversés chaque année dans les pays en développement. Depuis le 1er janvier, les pays européens ne peuvent plus exporter leurs déchets plastiques s'ils ne sont pas propres et recyclables. Une bonne nouvelle pour la Chine ou la Malaisie qui avaient...

Stocamine destockahe partiel mines de potasse d alsace

Stocamine : l’État se prononce pour le confinement définitif de déchets hautement toxiques à 500 mètres de profondeur

Début janvier, Barbara Pompili s'était rendu en Alsace sur le site de Stocamine, où sont enfouis 42 000 tonnes de déchets très toxiques à 500 mètres de profondeur. La ministre de la Transition écologique avait alors défendu l'idée d'un confinement définitif de ces déchets. Elle vient de confirmer...