Publié le 01 octobre 2020

ENVIRONNEMENT

La Thaïlande renvoie aux touristes les déchets laissés dans ses parcs naturels

Retour à l'envoyeur. Exaspérée par la quantité de déchets laissés par les touristes dans ses parcs naturels et ses plages, la Thaïlande renvoie désormais aux voyageurs leurs détritus. Et c'est le ministre de l'Environnement en personne qui a commencé à empaqueter les colis alors qu'il a annoncé fermer les parcs naturels plusieurs mois par an à partir de cette année pour préserver l'environnement. 

Retour a l envoyeur dechets thailande
Le ministre de l'Environnement a annoncé que les déchets laissés en Thaïlande seraient retournés à leur propriétaire.
Varawut Silpa-Archa

"Vous avez oublié quelque chose au parc national de Khao Yai". Voilà le message inscrit sur le colis que certains touristes, revenus de Thaïlande, vont retrouver dans leur boîte aux lettres. Les voyageurs vont pouvoir récupérer leurs bouteilles en plastique, canettes et autres emballages laissés dans la nature. Cette mesure, prise par le ministre de l’Environnement, Varawut Silpa-archa, est inédite pour le pays qui voit ses parcs et plages terriblement impactés par le tourisme de masse et les incivilités qui l’accompagne.

"Je vais ramasser tous vos détritus, les empaqueter soigneusement et vous les expédier en souvenir", a fait valoir Varawut Silpa-archa sur Facebook. Le ministre a ainsi publié des photographies d’une tente louée par des touristes et remplie de déchets. Ces derniers l’ont abandonnée avant de plier bagage. "N’oubliez pas de mettre vos ordures dans les poubelles prévues avant de partir afin d’éviter de mettre en danger les animaux sauvages", a prévenu le ministre. Certains animaux confondent en effet ces déchets avec de la nourriture et peuvent en mourir.

Le confinement des parcs prolongés

Face à l’ampleur de cette pollution, le ministre a fait valoir  que le gouvernement serait désormais intransigeant avec les pollueurs qui nuisent à la biodiversité. La Thaïlande a déjà une législation forte en la matière. Selon Bangkok Post, les pollueurs peuvent écoper d’une amende allant jusqu’à 13 500 euros et cinq ans d’emprisonnement. Mais le ministre veut créer un vrai déclic et responsabiliser les touristes.

"Nous félicitons le parc national de Khao Yai et le ministre des Ressources naturelles et de l'Environnement pour leur engagement à maintenir la beauté et le bien-être des ressources naturelles de notre pays", a déclaré Charinya Kiatlapnachai, directrice de l'autorité du tourisme de Thaïlande, dans un courriel remis au Washington Post. "Les parcs nationaux et la faune thaïlandaise ont eu le temps de se remettre des effets néfastes du tourisme tels que les déchets au cours des six derniers mois et ce geste va nous assurer que nous faisons tous notre part pour aider notre pays à rester propre, sûr et beau."

Parallèlement, le ministre a également annoncé la fermeture des parcs nationaux pendant plusieurs mois chaque année afin de limiter les impacts environnementaux causés par les touristes. Le confinement est donc prolongé pour les milieux naturels protégés. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Déchets

Electroniques, toxiques, plastiques, les déchets s’accumulent de façon vertigineuse sans qu’ils soient traités de façon adaptée. Tri, collecte, recyclage et réduction sont les différentes formes de lutte contre cette pollution envahissante.

Stocamine destockahe partiel mines de potasse d alsace

Stocamine : l’État se prononce pour le confinement définitif de déchets hautement toxiques à 500 mètres de profondeur

Début janvier, Barbara Pompili s'était rendu en Alsace sur le site de Stocamine, où sont enfouis 42 000 tonnes de déchets très toxiques à 500 mètres de profondeur. La ministre de la Transition écologique avait alors défendu l'idée d'un confinement définitif de ces déchets. Elle vient de confirmer...

Cleanspace espace

[Science] L’Europe lance pour la première fois un satellite-éboueur pour dépolluer l’espace

Mission : dépollution dans l'espace. L'Europe vient de signer un contrat à plus de 100 millions d'euros avec la startup suisse CleanSpace. Cette dernière va lancer, pour la première fois, un satellite-éboueur pour récupérer un débris issu d'une ancienne fusée européenne. L'objectif, environnemental,...

Jean Bouteille 01 01

Les alternatives au plastique font exploser la consommation d’eau

Une nouvelle étude du WWF et du cabinet EY a passé au crible un panier de produits ne contenant que des alternatives aux emballages en plastique. Si le bilan carbone est bien meilleur, la consommation d'eau quant à elle explose de + 169 %. En cause, le système des consignes qui nécessite d'être...

Retour a l envoyeur dechets thailande

La Thaïlande renvoie aux touristes les déchets laissés dans ses parcs naturels

Retour à l'envoyeur. Exaspérée par la quantité de déchets laissés par les touristes dans ses parcs naturels et ses plages, la Thaïlande renvoie désormais aux voyageurs leurs détritus. Et c'est le ministre de l'Environnement en personne qui a commencé à empaqueter les colis alors qu'il a annoncé...