Publié le 27 septembre 2021

ENVIRONNEMENT

Vert de rage, la série documentaire de France 5 qui traque les scandales environnementaux et sanitaires

Contamination des fleuves, de l'air, des sols, rejets toxiques,... l'ancien journaliste de Cash Investigation, Martin Boudot, part sur les traces de scandales environnementaux et sociaux pour cette deuxième saison de la série documentaire Vert de Rage diffusée sur France 5. Entre les engrais "maudits" et les mines d'uranium, l'enquêteur s'attaque à des pollutions qui sévissent partout dans le monde. 

VERT DE RAGE Engrais maudits SAISON 2 11 1
La deuxième saison de Vert de Rage a été lancée le 19 septembre sur France 5.
Premières lignes / France Télévisions

C’est parti pour la saison 2 de Vert de Rage. Le journaliste Martin Boudot, qui a travaillé pendant cinq années pour Cash Investigation, lève le voile sur plusieurs scandales environnementaux et sanitaires qui sévissent dans le monde. Après avoir enquêté dans la saison 1 sur les impacts de la fast-fashion sur un fleuve en Indonésie ou encore les effets néfastes de l’exploitation des mines d’or en Afrique du sud, le journaliste ouvre cette deuxième saison avec des enquêtes aussi percutantes que pédagogiques.

La première concerne les engrais phosphatés. Ces engrais "maudits" indispensables aujourd’hui dans l’agriculture intensive, notamment dans la culture de pomme de terre dont les Français raffolent. En enquêtant sur leur fabrication, le journaliste d’investigation s’est retrouvé au Maroc, le pays qui détient les plus grandes réserves de phosphate et dont les habitants subissent de plein fouet les impacts de cette production d’engrais sur leur santé et sur l’environnement.

"Auparavant, nous menions nos enquêtes dans un pays étranger bien identifié", explique le journaliste à Télé Loisirs. "Nous nous sommes rendu compte que les pollutions que nous mettions au jour avaient un impact en France. Par exemple, le soja paraguayen est consommé par notre bétail. Il était donc logique de poursuivre les investigations dans l'Hexagone."

Neuf prix internationaux

Tirant sur ce fil, l'émission permet aux téléspectateurs de comprendre que les écocides, les pollutions environnementales génèrent des désastres partout dans le monde. L’exploitation de l’uranium, enquête également publiée dans cette saison 2, en est un exemple phare. Vert de rage a retracé la filière de l’uranium, en partant de l’immense mine d’Arlit au Niger, où la radioactivité explose, jusqu’à Narbonne, dans l’Aude, où des "citoyens dénoncent les pollutions de la plus grande usine de conversion d’uranium en Europe

S’appuyant toujours sur des faits scientifiques, ce n’est pas un hasard si la série documentaire a remporté neuf prix internationaux dont le Rory Peck. Tous les épisodes de la saison 1 et ceux de la saison 2 sont disponibles sur la plateforme de FranceTV.  

Marina Fabre, @fabre_marina 



© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Aeroport pixabay

Pays-Bas : Un des plus gros aéroports d'Europe limite ses vols pour moins polluer, une première

C’est le troisième aéroport le plus fréquenté d’Europe. Le gouvernement néerlandais a décidé de plafonner le nombre de vols de l'aéroport Amsterdam-Schiphol en raison de la pollution sonore et des inquiétudes climatiques des habitants de la zone. Une première qui pourrait influencer d'autres pays....

Glacier italie istock

Effondrement d’un glacier en Italie, typhon en Chine, canicule… un week-end catastrophe sous le signe du changement climatique

Ce week-end, des évènements extrêmes liés au changement climatique se sont enchaînés partout dans le monde. Alors qu’un glacier s’est effondré en Italie après un record de chaleur, un typhon s’est abattu sur la Chine. Autant de phénomènes qui nous rappellent l’urgence à agir et à s’adapter comme à...

EP ok jpg

"Non, il ne faut pas arrêter de faire des enfants pour sauver la planète", selon Emmanuel Pont

"Faut-il arrêter de faire des enfants pour sauver la planète ?". C'est la question à laquelle répond Emmanuel Pont dans son dernier livre alors que nous serons bientôt 8 milliards d'êtres humains sur Terre. Il revient ainsi sur l’étude polémique de 2017 qui avait évalué le "poids" écologique d’une...

Dont look up pop culture influence climat netflix

Mobilisation climatique : la pop culture plus efficace que le rapport du GIEC

Climat, limites planétaires, perte de biodiversité… Les rapports scientifiques se multiplient pour nous pousser à agir face à l’urgence écologique, mais peinent à toucher le grand public. Pour changer d’échelle, la culture populaire a un rôle à jouer. Dans une nouvelle étude, l’Ademe et Place to B...