Publié le 16 juin 2020

ENVIRONNEMENT

Ouragans, canicules et Covid-19 : un cocktail à haut risque

Affronter à la fois une crise sanitaire planétaire et des événements climatiques extrêmes : c'est la mortelle équation que doivent résoudre les pays du monde entier. La saison des ouragans et des cyclones qui a déjà démarré, et qui s'annonce supérieure à la normale, va frapper des populations encore aux prises avec le risque de contracter le Coronavirus tandis que des canicules records vont mettre à mal des systèmes de santé déjà saturés. Une situation qui pourrait se généraliser avec le changement climatique, préviennent les experts.

Cyclone amphan calcutta inde
Le cyclone Amphan a touché la grande ville de Calcutta, en Inde, avec des vents autour de 165 km/h et des pluies diluviennes.
@CC0

Alors que la prochaine saison de canicules, d’ouragans et d’incendies devrait être encore plus intense cette année, plusieurs experts alertent sur le fait que les États, et en particulier les populations les plus vulnérables, sont encore sous le choc de la crise sanitaire liée au Covid-19. Ils recommandent aux gouvernements de prendre dès maintenant des mesures en matière de prévention, de sensibilisation du public, de réduction des risques et de préparation aux événements extrêmes dans le contexte de la pandémie.

"Les événements météorologiques extrêmes alimentés par le changement climatique deviennent déjà des crises récurrentes pour certains pays. Mais les souffrances humaines auxquelles nous pouvons nous attendre seront d’un autre niveau", prévient Mohamed Adow, directeur du think tank Power Shift Africa. "Les populations les plus défavorisées sont les plus à risque en cas de vague de chaleur sévère pendant l’été et elles sont aussi les plus fragilisées par l’épidémie en cours" ajoute Sébastien Lyon, directeur général d'Unicef France.

Des scénarios catastrophiques

Les experts craignent que certaines des mesures utilisées pour protéger les personnes en situation d’urgence - tels que les abris et les refuges - soient moins accessibles aux populations qui pourraient ne pas vouloir quitter leur domicile pour éviter l’exposition au virus. En outre, les systèmes de secours et de santé déjà fortement sollicités pourraient encore être mis à rude épreuve et le non-recours aux soins accentué. "Des scénarios catastrophiques pour les populations mais aussi pour le fonctionnement des services hospitaliers et les fonctions vitales du pays ne sont pas à exclure" alerte ainsi Génération écologie. Le mouvement demande la tenue urgente d’un Conseil de défense écologique.

Pour la cinquième année consécutive, cette saison devrait voir défiler un nombre de tempêtes et d’ouragans supérieurs à la moyenne, avec 13 à 19 tempêtes tropicales attendues dans l’Atlantique, dont six à dix pourraient se transformer en ouragans. L’Amérique centrale vient de subir les effets de deux tempêtes tandis que de l’autre côté du globe, l'Inde et le Bangladesh ont été touchés par le cyclone Amphan - l'un des plus forts jamais enregistrés dans la région. Ce-dernier a affecté 10 millions de personnes en plein confinement et fait 118 morts. L'inde fait désormais face à la pire canicule de son histoire alors que le pays est le quatrième le plus touché par le Coronavirus. 

La double-peine pour l'Amazonie

En Amazonie, les incendies de forêt risquent de causer encore plus de dévastation que l'an dernier, dans une région fortement affectée par la pandémie de Covid-19. La capacité des autorités à combattre la déforestation y a été réduite et les services de santé sont saturés. "Si ça brûle maintenant, on aura des problèmes respiratoires à cause de la fumée, qui vont s'ajouter au Coronavirus", témoigne auprès de l'AFP Erika Berenguer, chercheuse des Universités d'Oxford et Lancaster. L'Amazonie est particulièrement touchée, comptant très peu d'hôpitaux et une population indigène particulièrement vulnérable face aux maladies venues de l'extérieur. 

En France, le début de l’année est déjà le plus chaud jamais observé et de nouveaux épisodes caniculaires records sont attendus. Météo France annonce un été plus chaud que la normale. La sécheresse pourrait concerner une large partie du territoire cet été alors que 53 départements sont d’ores et déjà exposés à un risque élevé. "Avec la poursuite des émissions de CO2, il va être de plus en plus probable que plusieurs urgences se produisent en même temps comme cela va être le cas cet été" préviennent les experts. "La sortie de crise doit être l’occasion de façonner un monde plus vert et résilient."

Concepcion Alvarez, @conce1 


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Dispositifs medicaux empreinte carbone secteur sante ibrahim boran unsplash

Le secteur de la santé représente 8 % des émissions de gaz à effet de serre en France

Le Shift Projet poursuit son Plan de transformation de l’économie française (PTEF) avec la publication d'un quatrième rapport consacré cette fois à la santé. Le secteur, jusque-là rarement pointé du doigt, représente tout de même 8 % des émissions de gaz à effet de serre dans l'Hexagone. Le think...

Forces militaires francaises 2 minsiterearmees 01

CIA, FBI, Pentagone, OTAN… Quand le changement climatique devient un enjeu de sécurité

Pénurie d'eau, catastrophes climatiques, émeutes... les armées sont en première ligne face au changement climatique. L'enjeu a pris une nouvelle dimension ces derniers mois alors que les services de renseignements américains et le Pentagone estiment qu'ils pourraient même provoquer l'effondrement de...

IMG ours renne @Izabela Kulaszewicz

Réchauffement climatique : les images inédites d'un ours chassant un renne

C'est une scène inhabituelle. Pour la première fois, un ours polaire a été filmé en train de chasser et se nourrir d'un renne dans l'archipel du Svalbard, au nord de la Norvège. Un phénomène qui semble se multiplier à mesure que la banquise, terrain de chasse des ours, disparaît.

Cow Pixabay vaches

Le méthane devient (enfin) un sujet majeur de la lutte contre le changement climatique

Si la réduction du CO2 dans l'atmosphère occupe le devant de la scène, la lutte contre les émissions de méthane s'est progressivement imposée comme une mesure indispensable et prometteuse pour atteindre les objectifs de lutte contre le réchauffement climatique. Si la problématique émerge depuis...