Publié le 09 décembre 2017

ENVIRONNEMENT

One Planet Summit : Appel à un "Pacte Finance-Climat" pour créer un impôt européen sur les bénéfices

Un collectif de personnalités du monde économique, scientifique ou politique a appelé vendredi à un "pacte finance-climat européen" qui réclame notamment un impôt européen sur les bénéfices pour financer la transition énergétique.


DR

"Nous, citoyens d'Europe et citoyens du monde associés dans une même communauté de destins, n'acceptons pas que l'humanité se dirige, sans réagir, vers le chaos climatique", peut-on lire dans une déclaration collective initiée par l'économiste Pierre Larrouturou et le climatologue Jean Jouzel en marge de la publication de leur livre "Pour éviter un chaos climatique et financier" publié jeudi.

Les dizaines de signataires appellent l'Union européenne, sur le site climat-2020.eu, à négocier "au plus vite un Pacte Finance-Climat, qui assurerait pendant 30 ans des financements à la hauteur des enjeux pour financer la transition énergétique sur le territoire européen et muscler très 
fortement notre partenariat avec les pays du sud
".

Ce pacte serait basé sur un double financement. D'un côté, un impôt européen sur les bénéfices d'environ 5 % qui génèrerait chaque année "100 milliards d'euros" pour dégager "un vrai budget" pour la recherche (stockage de l'énergie, transports...) et lutter contre le réchauffement en Europe et en 
Afrique. De l'autre, un nouveau "fléchage" de la création monétaire de la Banque centrale européenne vers l'économie réelle et en particulier vers le financement des énergies renouvelables.

"89 % d’argent pour la spéculation"

"Depuis avril 2015, la BCE a créé près de 2 500 milliards d'euros et les a mis à disposition des banques commerciales", dans le cadre de sa politique d'assouplissement quantitatif (quantitative easing, ou QE), informe le texte. "Il n'y a que 11 % qui va dans l'économie réelle, et 89 % qui va à la 
spéculation
", a déclaré à l'AFP Pierre Larrouturou qui s'attend à des résistances sur ces propositions.
"Évidement des lobbies vont bloquer, mais il y a aussi des lobbies qui vont nous aider (...) De plus en plus de gens murissent et se disent que la situation climatique devient gravissime", a-t-il ajouté.

La liste des signataires est éclectique, du prince Albert de Monaco au patron de la Confédération européenne des syndicats Rudy de Leeuw, en passant par l'ancien président de la Commission européenne Romano Prodi.

Ont également signé des économistes (James Galbraith, Tim Jackson, Alain Granjean), des politiques (Anne Hidalgo, Jean-Marc Ayrault, Daniel Cohn-Bendit, Martine Aubry), de représentants du monde du spectacle (Olivier Py, Jean-Michel Ribes), l'explorateur Jean-Louis Etienne, les philosophes Michel Serres et Edgar Morin, les écrivains Erik Orsenna et Fred Vargas, le dessinateur Philippe Geluck, le photographe Yann Artus Bertrand... 

La Rédaction avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Eric Dupond moretti ministre de la justice XoseBouzas HansLucas AFP

Le gouvernement renonce au crime d’écocide, mais crée un délit général de pollution

Punir sévèrement les atteintes à l’environnement. C’est ce que demandait la Convention Citoyenne sur le Climat avec la création d’un crime d’écocide. Le gouvernement accède à cette demande mais crée un simple délit général de pollution et un délit de mise en danger de l’environnement. Des avancées...

Objectifs climat contraignants grande synthe affaire du siecle pixabay

Décision historique : le gouvernement doit rendre des comptes au Conseil d'État sur ses actions en faveur du climat

C'est une première brèche ouverte en matière de justice climatique en France. La commune de Grande-Synthe, soutenue par Paris, Grenoble et les ONG de l'Affaire du Siècle, a gagné sa bataille. Le Conseil d'État demande au gouvernement de démontrer que ses efforts climatiques sont conformes à une...

Vladimir Poutine Nations Unies septembre 2015 Kremlin

La Russie entre (timidement) dans la course climatique

Jusqu'ici connue pour ses positions de blocage, ou au mieux attentistes, la Russie multiplie depuis plusieurs mois les signaux positifs à l'égard de la bataille climatique. Il y a un an, Moscou ratifiait finalement l'Accord de Paris. Et alors que les États-Unis s'en retiraient officiellement le 4...

Entrepot amazon jordan stead

En pleine polémique, Jeff Bezos, le patron d’Amazon, verse 800 millions de dollars à des organisations environnementales

Alors qu'Amazon fait l'objet d'appels au boycott et de manifestations contre l'implantation de nouveaux entrepôts en France, son patron, Jeff Bezos, vient de débloquer près de 800 millions de dollars sur les dix milliards promis pour soutenir des organisations environnementales. Le WRI ou encore le...