Publié le 06 décembre 2021

ENVIRONNEMENT

Le secteur de la santé représente 8 % des émissions de gaz à effet de serre en France

Le Shift Projet poursuit son Plan de transformation de l’économie française (PTEF) avec la publication d'un quatrième rapport consacré cette fois à la santé. Le secteur, jusque-là rarement pointé du doigt, représente tout de même 8 % des émissions de gaz à effet de serre dans l'Hexagone. Le think tank émet plusieurs recommandations pour décarboner la filière alors qu'un mouvement a émergé sur le sujet lors de la COP26 de Glasgow sur le climat. 

Dispositifs medicaux empreinte carbone secteur sante ibrahim boran unsplash
Les médicaments et dispositifs médicaux représentent plus de la moitié de l'empreinte carbone du secteur de la santé.
@Ibrahim Boran

C’est un secteur longtemps resté en dehors des radars climatiques. Et pourtant, il est loin d’être anodin. Selon des estimations réalisées par le Shift Project, et publiées le 25 novembre (1), la santé représente près de 8 % des émissions de gaz à effet de serre de la France, soit près de 50 millions de tonnes de CO2. La filière, qui compte 2,5 millions d’actifs, consomme des biens et des aliments, produit des déchets, mobilise des transports, construit, chauffe et refroidit des locaux. Elle joue donc un rôle dans la dégradation du climat et de la biodiversité, rappelle le think tank.

Parmi les principaux postes d’émissions, il y a l’achat de médicaments (33 % des émissions), dont la production industrielle se fait majoritairement à l’étranger. En 2017, l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait par exemple autorisé 91 nouveaux médicaments dont seulement six produits en France. Viennent ensuite les dispositifs médicaux (22 % des émissions) très souvent à usage unique - seringues, gants, compresses, scalpels, blouses… - et en troisième place les transports d’usagers, de visiteurs et de soignants (16 % des émissions).

Empreinte carbone sante ok Shift Project 2021

Répartition des émissions de gaz à effet de serre du secteur de la santé (MtCO2e) – Calculs The Shift Project 2021

Diminution du recours aux médicaments, relocalisation, télémédecine...

Le Shift Project détaille une quarantaine de mesures pour décarboner le secteur de la santé. Le préalable indispensable est la prise en compte de l’ensemble des émissions dans les bilans carbone, alors qu’aujourd’hui les établissements ne sont pas tenus d'intégrer les émissions du Scope 3 (les émissions indirectes, les plus importantes). En outre, il est important de former les professionnels de santé à l’urgence climatique et à la transition bas-carbone, une demande de plus en plus formulée par les jeunes générations.

Plus concrètement, parmi les mesures proposées, il y a la relocalisation de certaines molécules essentielles en Europe et la décarbonation profonde des processus de fabrication et de distribution, la diminution du recours aux médicaments en agissant sur la prévention, le conditionnement de la délivrance de l’Autorisation de mise sur le marché (AMM) à la publication du contenu carbone du médicament ou du dispositif médical, la diminution du recours aux dispositifs médicaux et leur réutilisation lorsque cela est possible, l’interdiction des gaz anesthésiants à fort effet de serre ou encore le développement de la télémédecine.

50 pays s'engagent pour des systèmes de santé résilients, mais pas la France

Aujourd’hui, si de nombreux établissements hospitaliers dans l'Hexagone travaillent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre - l'hôpital de Niort a notamment reçu une médaille d'or au niveau international -, aucun n’a encore pris d’engagement de neutralité carbone en 2050. La France n’a d’ailleurs pas signé le "Climate smart health" lancé pendant la COP26 de Glasgow sur le climat pour mettre en place des systèmes de santé capables de résister aux impacts du changement climatique, sobres en carbone et durables. L’initiative a été ralliée par une cinquantaine de pays représentant plus d'un tiers des émissions mondiales des soins de santé. Parmi les signataires, on trouve les Maldives, les États-Unis, ou encore l’Allemagne. La Belgique, l’Espagne et le Royaume-Uni notamment vont plus loin en s’engageant à la neutralité carbone du secteur de la santé entre 2040 et 2050.

"Les engagements pris par ces gouvernements témoignent de la montée en puissance du mouvement mondial en faveur de l’action climatique. Dans le monde entier, des médecins, des infirmiers, des hôpitaux, des systèmes de santé et des ministères de la santé réduisent leur empreinte climatique, deviennent plus résilients et plaident pour une transition juste qui place la santé au centre d’une civilisation décarbonée", a déclaré Josh Karliner, directeur international du programme et de la stratégie chez Health Care Without Harm.

En amont de la COP26, plus de 45 millions de professionnels de la santé avaient signé une lettre demandant instamment aux gouvernements de prendre des mesures plus ambitieuses, notant que les hôpitaux, les cliniques et les communautés du monde entier sont déjà confrontés aux effets néfastes du changement climatique sur la santé.

Concepcion Alvarez @conce1

(1) Lire le rapport du Shift Projet "Décarbonons le secteur de la santé"


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Avant la COP26, 45 millions de soignants appellent à mettre la santé au cœur de l'action climatique

Alors que le sixième rapport du Lancet Countdown, publié le 21 octobre, met en évidence des risques toujours croissants pour la santé et le climat, 45 millions de professionnels de santé interpellent les dirigeants mondiaux à l'approche de la COP26. Ils mettent en avant les nombreux...

Plus de 200 revues médicales appellent à agir urgemment pour le climat et la biodiversité

Les rédacteurs en chef de 200 revues médicales ont publié le 6 septembre un éditorial appelant les dirigeants du monde entier à agir sans attendre contre le réchauffement climatique et la perte de la biodiversité. C'est une première. Le texte rappelle les menaces qui pèsent sur la santé,...

[Bonne nouvelle] Le service de santé britannique vise la neutralité carbone d'ici 2050, une première mondiale

Le National Health Service, le service de santé public du Royaume-Uni vise la neutralité carbone d’ici 2050. Un engagement inédit. Pourtant, le secteur de la santé pèse aujourd’hui près de 5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. C’est deux fois plus que l’aviation.

[INFOGRAPHIE] Comment le changement climatique impacte déjà notre santé

Un virus de la dengue qui se propage à toute vitesse, des millions de malnutris à travers le monde, des épisodes de sécheresse et d’inondations qui se compteront en millions. Selon les experts, le changement climatique pourrait bien effacer tous les gains enregistrés en matière de santé...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Pompage petrole CC0 01

Shell, BP… Les objectifs climats de géants des hydrocarbures incompatibles avec l’Accord de Paris

1,81°C d'ici 2069 pour Shell, 1,73°C pour Equinor... Des chercheurs ont passé au crible les objectifs climatiques de géants du pétrole et du gaz. Sans surprise, aucun n'arrive à limiter son réchauffement à +1,5°C, rendant leur trajectoire d'émission incompatible avec l'Accord de Paris.

Fresqueduclimat

Climat, biodiversité, mobilité, nouveaux récits et textile : cinq fresques à découvrir sur la transition écologique

Tout a démarré avec la Fresque du climat, créée en 2018, afin de sensibiliser au changement climatique. Déjà suivie par plusieurs dizaines de milliers de personnes, elle a fait des émules sur différents sujets. L’objectif est de former par le jeu sur des enjeux complexes et ainsi pousser à l’action....

IStock 1152368018 1 01

Pêche illégale, braconnage... session de rattrapage à l'ONU pour tenter de réguler la haute mer, le Far West des océans

Ce nouveau rendez-vous accouchera-t-il d'un traité ambitieux ? Braconnage, pêche illégale... la haute mer est aujourd'hui considérée comme une zone de non-droit alors qu'elle représente 64 % des océans. Les Etats membres de l'ONU vont tenter de réguler ces espaces de biodiversité. L'enjeu est de...

Montage photo ok

Paysages calcinés, lacs asséchés, animaux morts, fleuves taris… l’été caniculaire en 8 photos choc

Des vagues de chaleur s'abattent sur l’Hexagone depuis le début de l’été et mettent les écosystèmes à rude épreuve. Chaque nouvel épisode de sécheresse accable un peu plus la faune et la flore qui paient un lourd tribut de cet été historiquement chaud en métropole. Des photos déjà tristement...