Publié le 30 décembre 2018

ENVIRONNEMENT

[Le chiffre] La quantité de neige dans les Pyrénées divisée par deux d’ici 2050

Où trouver de la neige ? Depuis quelques années, c'est la question qui revient à chaque hiver. Selon plusieurs estimations, les Pyrénées devraient perdre la moitié de leur couverture neigeuse d'ici 2050. À cet horizon, 80 des 300 stations françaises seraient menacées de fermeture, faute d'enneigement suffisant. Cela a également des conséquences sur la faune et la flore de montagne, obligées de migrer en altitude. 

En 35 ans, la moitié des glaciers pyrénéens ont déjà fondu.
@PetrNovák/CC0

Dans trente ans, va-t-on encore pouvoir skier en France ? Selon de récentes projections de l'Observatoire pyrénéen du changement climatique, la quantité de neige dans les Pyrénées pourrait diminuer de moitié d'ici 2050. Et la période de permanence de la neige au sol se trouverait réduite de plus d’un mois. Cela serait la conséquence directe du réchauffement climatique. Les chercheurs prévoient en effet que les températures dans les Pyrénées augmenteront de 1,4 à 3 degrés d'ici 2050.

En 35 ans, la moitié des glaciers pyrénéens ont déjà fondu. La date d’ouverture des stations de ski a déjà été largement retardée par rapport à quelques décennies en arrière : jusqu'à 55 jours de ski en moins pour les stations de basse altitude, par exemple. La faune et la flore sont également touchées. À l’échelle globale, "les espèces européennes se sont déplacées de 11 mètres en moyenne par décennie vers les altitudes supérieures à cause du réchauffement planétaire". La Zygène des sommets, un papillon nocturne, a ainsi migré de 430 mètres en 50 ans en réaction à un réchauffement d'un degré, perdant 79 % de son territoire.

80 stations menacées de fermeture

Et il n’y a pas que les Pyrénées qui sont concernés. Au mois d'avril dernier, une autre étude du Centre national de recherches météorologiques français prédisait "une réduction massive des quantités de neige naturelle sur les massifs montagneux au cours du XXIe siècle." Au col de Porte par exemple, près de Grenoble, l'épaisseur moyenne de neige en hiver a été réduite de 40 % pour la période 1990-2017 par rapport à la période 1960-1990, pour une augmentation de la température de l'air de 1°C. Si on atteint les 2°C, l'épaisseur du manteau neigeux diminuerait de près d'un tiers, et la durée d'enneigement serait raccourcie d'encore 34 jours.

"Les hivers bien enneigés seront de plus en plus rares et les hivers peu enneigés de plus en plus fréquents", conclut Météo France. D’ici 2050, 80 des 300 stations de ski de moyennes montagnes (situées entre 1 000 et 2 000 mètres d’altitude) sont menacées de fermeture, faute d'enneigement, selon l’OCDE. Les canons à neige, déjà largement utilisés aujourd’hui, ne seraient plus efficaces avec des températures supérieures à 0 degré. 

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Un quart des entreprises les plus polluantes ne reportent pas leurs émissions de gaz à effet de serre

C’est un chiffre qui a de quoi inquiéter : un quart des entreprises les plus polluantes au monde ne publient pas d’informations sur leurs émissions de gaz à effet de serre, selon une récente étude commandée par un groupe d’investisseurs. C’est pourtant la première étape indispensable pour construire...

Rennes morts arctique svalvard Siri Uldal Norsk Polarinstitutt

En Arctique, les rennes meurent de faim en raison des bouleversements climatiques

En Arctique, où la température se réchauffe à un rythme deux fois plus élevé qu'ailleurs, les rennes de la région de Svalbard, à 1 000 kilomètres du Pôle Nord, n'arrivent plus à trouver assez de nourriture. Une équipe de chercheurs estiment que 200 animaux seraient morts en raison d'un hiver plus...

[Coup de chaud] Quand le changement climatique enflamme la rue

Longtemps circonscrites aux militants écologistes, les marches pour le climat ont pris une ampleur inédite en France et dans le monde depuis un an. Les populations demandent aujourd’hui des comptes à leurs dirigeants. En 2019, le changement climatique a montré toute sa puissance. Cette semaine...

Energy observer arctique EnergyObserver

Energy Observer, le bateau-laboratoire, navigue en Arctique à "l’épicentre du changement climatique"

Le bateau laboratoire Energy Observer, premier navire capable de produire son propre hydrogène, a rejoint samedi 10 août 2019 l'archipel du Svalbard, en Norvège, dans l'océan arctique. Une étape symbolique de son tour du monde, selon les organisateurs.