Publié le 22 juillet 2018

ENVIRONNEMENT

[LE CHIFFRE] D’ici 15 ans, une élévation des océans de 30 cm va mettre fin à Internet

Des chercheurs ont mesuré l'impact du changement climatique sur Internet. Ils ont découvert que, d’ici quinze ans, plusieurs villes côtières américaines, telles que New York, Miami ou Los Angeles, pourraient se retrouver sans réseau. Les câbles de fibre optique et les centres de maintenance seraient complètement inondés, sous l’effet de la montée des eaux.

Plus de 6 000 kilomètres de câbles pourraient se retrouver immergés.
@Pixabay

Plus d’Internet d’ici 15 ans ? C’est le scénario catastrophe que dressent dans une nouvelle étude (1) des chercheurs de l’université de l’Oregon et du Wisconsin, aux États-Unis. Ils ont superposé la carte des infrastructures physiques d’Internet (L’Atlas de l’Internet) et la carte de l’élévation du niveau de la mer de l'Administration nationale océanique et atmosphérique.

Résultat : un certain nombre de villes côtières telles que New York, Miami, Seattle ou encore Los Angeles seraient immergées dès 2030 et avec elles, quelque 6 000 kilomètres de câbles de fibre optique et plus d’un millier de centres de maintenance.

"Nous devons commencer à travailler sur tous les efforts d'atténuation dès aujourd'hui", alerte Ramakrishnan Durairajan, l’un des co-auteurs de l’étude. "Nous pensions que nous aurions plus de cinquante années pour nous adapter, mais ce n’est pas le cas" prévient également Paul Barford, l’un de ses collègues.

Des infrastructures non étanches

Ces infrastructures ont été construites sous terre le long du littoral il y a une vingtaine d’années, sans que les risques liés au changement climatique n’aient été anticipés. Si elles sont résistantes à l’eau, elles ne sont en revanche pas étanches et n’ont pas été conçues pour être immergées de façon permanente.

D’ores et déjà, plusieurs événements extrêmes ont perturbé les connexions, lors de la tempête Sandy à New York, inondant les centres de télécommunications ou lors du passage de l’ouragan Irma en Floride. En 2015, le deuxième plus grand fournisseur d'accès Internet en Australie a dû éteindre ses serveurs après une panne de ses deux systèmes de refroidissement pendant une vague de chaleur.

Selon les dernières estimations, le niveau des océans pourrait grimper de plus de 60 centimètres d’ici 2100. Le rythme actuel est compris entre 3 et 4 millimètres par an. C’est cinq à six fois plus que lors des deux derniers millénaires. Et en vingt-cinq ans, les flots ont déjà crû de 7 cm.

Concepcion Alvarez, @conce1

(1) Voir l'étude ici.


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[LE CHIFFRE] New York inondée tous les cinq ans à cause du changement climatique

C’est le scénario le plus pessimiste retenu par des chercheurs américains. À partir de 2030, New York subira des inondations tous les cinq ans en raison du changement climatique. La ville connaît déjà une multiplication des événements extrêmes depuis la révolution industrielle. Alors qu'un...

[LE CHIFFRE] Huit îles du Pacifique englouties à cause du changement climatique

Des chercheurs ont découvert que plusieurs îles inhabitées avaient tout simplement disparu ces dernières années, englouties par l’océan Pacifique. Les experts y voient une alerte de ce qui nous attend avec une montée des océans qui pourrait atteindre 1,3 mètre d’ici la fin du siècle. En...

Climat : même limité à 2°C , le réchauffement sera un désastre pour la planète

Hausse des mers, perte de biodiversité, accès compliqué à la nourriture, moindre niveau de vie... Même si le monde parvient à limiter le réchauffement à 2°C d'ici 2100, les conséquences seront significatives, selon des études britanniques. Le scénario d’un réchauffement à 1,5°C, mentionné...

Dans un monde à +4°C, 11 % de l’économie mondiale est menacée

Les événements extrêmes liés au changement climatiques se multiplient sous l'effet du réchauffement et font courir des risques majeurs aux États, entreprises et acteurs financiers. Leur impact est toutefois difficile à mesurer. Carbone 4, un cabinet de conseil spécialisé sur la transition...

Changement climatique : cartographie d’un désastre annoncé en Asie-Pacifique

La Banque asiatique de développement tire la sonnette d’alarme. Dans un rapport détaillé de 130 pages, elle dévoile l’ampleur des dégâts liés à un réchauffement climatique supérieur à 2°C d’ici la fin du siècle. La région Asie-Pacifique connaîtrait ainsi des effets "désastreux", notamment...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Stop ceta tomkucharz

Les députés ratifient le CETA, accord commercial jugé anti-climat, quelques heures après la venue de Greta Thunberg

Deux heures après avoir rencontré la jeune activiste Greta Thunberg, les députés ont ratifié le Ceta, traité considéré comme anti-climat par la plupart des associations environnementales. Cette ratification devient le symbole pour ses opposants de l'incapacité du gouvernement à inclure le climat...

Capture d ecran greta thunberg assemblee nationale 230719

Greta Thunberg à l’Assemblée : les députés face à la science

"Prix Nobel de la peur", "prophétesse en culottes courtes", "gourou apocalyptique"... face à la polémique qu'a entraîné sa venue à l'Assemblée nationale, Greta Thunberg ne s'en est tenu qu'aux faits scientifiques. Son discours, étayé par celui de la climatologue membre du Giec, Valérie...

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : quelle avancée pour la prise de conscience climatique ?

Avant même d’avoir prononcé son discours devant les députés, c’est sa présence au sein de l'Assemblée nationale qui fait débat. Si Greta Thunberg suscite autant de défiance, c’est qu’elle sait aussi mobiliser les foules, des plus jeunes jusqu'aux dirigeants de Davos. Mais avec quel impact sur la...

Secheresse desert 1 5 C echec budget carbone accord de paris pixabay

[Science] L’objectif 1,5°C de plus en plus difficile à atteindre, selon de nouvelles estimations

De nouvelles données sur le réchauffement à la surface des océans depuis l’ère préindustrielle changent la donne sur le temps qu’il nous reste pour rester sous la barre des 1,5°C de réchauffement planétaire établi par l’Accord de Paris. Notre budget carbone pourrait se trouver amputer d’un tiers...