Publié le 26 septembre 2022

ENVIRONNEMENT

La famine progresse dans les pays vulnérables, amplifiée par les catastrophes climatiques

Somalie, Haïti, Kenya, Afghanistan, Guatemala… Le risque de famine progresse de façon alarmante dans le monde et les conséquences du réchauffement climatique aggravent le phénomène. Une étude d’Oxfam sur dix pays particulièrement exposés aux catastrophes climatiques, comme la sécheresse, montre que le nombre de personnes souffrant gravement de la faim y a plus que doublé depuis 2016.

Somalie refugie secheresse 2022 Yasuyoshi Chiba AFP
En Somalie, près d'un million de personnes ont été déplacées en raison de la sécheresse.
Yasuyoshi Chiba via AFP

Les conséquences sociales du changement climatique se font cruellement sentir dans les pays les plus vulnérables. Selon une étude réalisée par Oxfam, le nombre de personnes souffrant de la faim n’a cessé d’augmenter dans les pays les plus exposés aux catastrophes climatiques. L’étude porte sur dix pays ayant fait l’objet du plus grand nombre d’alertes humanitaires de l’ONU en raison d’événements météorologiques depuis l’an 2000 : l’Afghanistan, le Burkina Faso, Djibouti, le Guatemala, Haïti, le Kenya, Madagascar, le Niger, la Somalie et le Zimbabwe. Oxfam y dénombre 48 millions de personnes souffrant de la faim en 2021, contre 21 millions en 2016, soit plus du double.

"Les principaux facteurs de la famine sont les conflits armés et les crises économiques, notamment celles accentuées par la pandémie de Covid-19", remarque Guillaume Compain, chargé de plaidoyer climat et énergie chez Oxfam. Les événements climatiques jouent également un rôle aggravant sur la faim pour les populations locales. "Mais nous avons cherché à voir s’il y avait un lien systématique entre les catastrophes climatiques et l’augmentation de la faim. C’est le cas, même si la famine peut être liée à d’autres facteurs", ajoute Guillaume Compain.

Des pays peu adaptés au changement climatique

Les événements climatiques, associés aux conflits existants dans la région, rendent notamment le travail agricole particulièrement difficile dans ces régions. La sécheresse qui frappe le Sahel entraîne ainsi d’importantes chutes de production agricole. Une baisse de 39 % des récoltes au Niger, de 15 % au Mali, de 10 % au Burkina Faso ont ainsi été enregistrées, ce qui renforce encore la fragilité des populations.

En Afrique de l’Est, la situation est similaire. "En Somalie, qui subit l’une des pires sécheresses qu’elle ait connue, on estime qu’un million de personnes a dû se déplacer depuis le début de l’année. Et ces personnes, une fois déplacées sont encore plus vulnérables", explique Guillaume Compain. Les dix pays cités dans le rapport sont ainsi placés en bas du classement des pays les mieux préparés à faire face aux conséquences du réchauffement climatique, effectué par la Notre-Dame Global Adaptation Initiative.

Augmenter le financement des pays vulnérables

"Nous prônons un engagement plus fort des pays riches, qui sont aussi les plus pollueurs", reprend le chargé de campagne d’Oxfam. Il s’agit aussi bien d’orienter plus d’argent vers les pays en situation de catastrophe humanitaire, afin de répondre aux besoins à court terme. Les appels humanitaires effectués par l’ONU pour aider les pays vulnérables ne rencontrent pas toujours le succès escompté. Pour les dix pays étudiés, seuls 40 % des fonds demandés par l’ONU ont été fournis par les bailleurs de fonds internationaux.

L’ONG incite également les pays riches à annuler la dette des pays pauvres, alors que les 100 milliards de dollars de financements verts promis par les pays occidentaux ne sont toujours pas atteints. "80 % des financements pour le climat du Nord vers le Sud se font en prêts, ce qui augmente encore leur dette. C’est un cercle vicieux", estime Guillaume Compain. Enfin, la mise en place d’un mécanisme de financement relatif aux pertes et préjudices permettrait de financer une partie de leur adaptation aux conséquences du changement climatique. Ardemment demandé par les pays du Sud dans le cadre des négociations sur le climat de la COP27, le mécanisme n’a cependant toujours pas été inscrit à l’ordre du jour.

En amont du sommet, alors que s'est ouverte l'Assemblée générale des Nations-Unies à New York, où un grand nombre de dirigeants politiques mais aussi de représentants de la société civile se retrouvent, plus de 200 ONG ont publié une lettre ouverte demandent aux dirigeants mondiaux d’"agir pour stopper la crise mondiale de la faim". Elles soulignent qu'une personne meurt actuellement de faim dans le monde toutes les quatre secondes...

Arnaud Dumas, @ADumas5


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Sécheresse, dégradation des terres, famine... L'infographie qui montre à quel point la planète va mal

Alors que la COP15 Désertification se tient jusqu'au vendredi 20 mai à Abidjan, en Côte d'Ivoire, plusieurs rapports ont été publiés sur l'état très inquiétant de la planète. Le plus récent, publié par Oxfam ce mercredi 18 mai, estime que la faim fait une victime toutes les 48 secondes en...

Le coup de sang du secrétaire général de l'ONU sur les famines "fabriquées par l’Homme"

Dans l’ombre de la crise du Covid-19 et de l’accélération du changement climatique, croît discrètement mais inexorablement une crise de la faim. Entre les problèmes d’approvisionnement et les pertes dues au changement climatique, 88 millions de personnes souffraient de faim extrême dans le...

Climat : Voici les zones qui vont devenir inhabitables dès 2050 selon la NASA

Iran, Égypte, Yémen, Arabie Saoudite... d'ici 2050 ces zones pourraient devenir invivables pour les êtres humains selon des chercheurs de la NASA. Ils ont pris en compte à la fois l'indice de température de l'air mais aussi l'indice de température du "thermomètre mouillé". Ce dernier est...

À 50 jours de la COP27 de Charm el-Cheikh, la colère des pays du Sud et les tensions diplomatiques font craindre le pire

Les difficultés s'accumulent à l'approche de la COP27 sur le climat qui se tiendra à Charm el-Cheikh, en Égypte, du 6 au 18 novembre prochains. Alors que le sommet doit permettre une relève de l'ambition climatique et la mise en place d'un objectif mondial sur l'adaptation, entre autres...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Avion air france compensation carbone ODD ANDERSEN AFP

Greenwashing : Air France revient sur son option de compensation carbone sous la pression des associations

Air France a dû revoir sa copie. La compagnie proposait depuis cette année à ses passagers une option "environnement" pour réduire l’empreinte carbone de leur vol. Une pratique trompeuse selon plusieurs associations qui ont interpellé l’entreprise dans une tribune et une pétition. Si Air France a...

Datagir impact CO2 numerique

Mails, streaming, visio : l'impact carbone du numérique décrypté avec le simulateur "Impact CO2" de Datagir

Enfin un outil pour y voir plus clair sur l'impact carbone du numérique. Datagir et l'Ademe ont complété le simulateur Impact CO2 avec une catégorie "Numérique" qui estime les émissions de CO2 liées à nos usages du numérique et à la construction des appareils. Un outil aussi facile d'utilisation...

Chaleur canicule temperatures carte meteo iStock

"Il n’y a pas de doute sur le fait que 2022 sera l’année la plus chaude en France", Christine Berne, Météo-France

Alors que la COP27 vient de s'achever sans avancée réelle sur l'atténuation du changement climatique, la réalité nous rattrape. L'année 2022 a connu cinq épisodes de chaleur hors norme avec des conséquences de plus en plus dramatiques sur l'économie. De mai à octobre, les températures ont tour à...

Carte emissions co2 gaz a effet de serre pollution climate trace

Climate Trace : les plus gros émetteurs de CO2 répertoriés sur une carte inédite

Alors que les émissions carbone ne cessent d’augmenter, une initiative imaginée par la coalition Climate Trace vient apporter un nouvel éclairage sur les sites et les secteurs les plus polluants. Répertoriant des dizaines de milliers de données sur une seule et unique carte, ce nouvel outil...