Publié le 12 juin 2017

ENVIRONNEMENT

La Californie défie Washington en signant des accords climatiques avec la Chine et l’Allemagne

La Californie, l’État le plus avancé aux États-Unis sur la transition énergétique, est bien décidé à se passer de l’autorisation de Washington pour soutenir l’Accord de Paris. Alors que Donald Trump a annoncé le retrait de son pays, le gouverneur Jerry Brown a directement signé des traités climatiques avec Pékin et Berlin. 

Jerry Brown en Chine 01
Jerry Brown, Gouverneur de Californie, et Wan Gang, ministre chinois des Sciences et des Technologies.
DR

Jerry Brown, le gouverneur de Californie, n’a pas besoin de Donald Trump et de son administration pour respecter l’Accord de Paris… Et il ne s’en cache pas. À l’occasion d’une tournée en Chine, pendant laquelle il a rencontré le président Xi Jinping, l’élu démocrate a signé un accord avec la superpuissance pour travailler ensemble à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES).

La coopération des deux États portera sur les énergies renouvelables, les transports zéro émission, les infrastructures bas-carbone et l’efficacité énergétique. Cela passera en priorité par un accroissement des échanges commerciaux entre les deux pays. "Personne ne peut rester à l’écart. Nous ne pouvons tolérer aucun décrocheur dans l’immense défi qui consiste à opérer la transition vers un futur durable", a expliqué le gouverneur Brown en dénonçant une nouvelle fois la décision de Washington de quitter l’Accord de Paris.

Diplomatie sans passer par Washington

Quelques jours plus tard, la ministre allemande de l'Environnement, Barbara Hendricks, et Jerry Brown ont annoncé un rapprochement de l’Allemagne et de la Californie pour la protection du climat. Le gouverneur démocrate a assuré qu’en l’absence d’engagement de Washington, il travaillerait désormais directement avec Berlin. "La Californie et l'Allemagne unissent les dirigeants mondiaux dans la lutte contre le changement climatique, la menace existentielle de notre époque", assure-t-il.

Début juin, la Californie avait déjà marqué sa différence en étant l’un des principaux acteurs de l’initiative "We Are Still In" ("Nous sommes toujours dans l’Accord de Paris"), dont Jerry Brown est co-président. Cette coalition de 9 États, 125 villes, 902 entreprises et investisseurs, et 183 universités assure que les États-Unis respecteront leurs engagements de réduction d’émissions de CO2, malgré le détricotage des normes environnementales voulu par Donald Trump.

Ludovic Dupin @LudovicDupin


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Sport jeux olympiques biathlon Martin Fourcade JulienCrosnier DPPIMedia

COP24 : Le monde du sport veut monter sur le podium de la lutte contre le réchauffement climatique

Le monde du sport doit s'associer à l'effort pour endiguer le réchauffement climatique. Et le Comité international olympique (CIO) a l'intention de montrer la voie, a déclaré cette organisation lors de la 24e conférence de l'ONU sur le climat, en cours à Katowice en Pologne.

Woodside petroleum 1 North Ranking Complex Detail

Climat : Woodside, premier énergéticien australien, se convertit à la taxe carbone

Le géant énergétique australien Woodside a demandé au gouvernement de réintroduire un système de taxe carbone. Un revirement de la part du pétrolier qui s'était jusqu'à maintenant fermement opposé à une telle mesure. Il rejoint les géants miniers BHP et Rio Tinto qui affirment vouloir agir face au...

Defile de mode Benjamin Suomela

COP24 : Adidas, Burberry, H&M, Puma... 43 marques de mode s'engagent à réduire leurs émissions de CO2

Les annonces se multiplient à la COP24 de Katowice à Pologne. Cette fois, ce sont 43 enseignes de mode, parmi les plus émettrices, qui s'engagent à réduire leurs émissions de 30 % d'ici 2030. Parmi les signataires de la charte pour l'action climatique, on trouve Gap, Esprit, Inditex, H&M ou encore...

Station essence Shell shell

Shell s’engage à lier la rémunération de ses dirigeants à l’atteinte d'objectifs climatiques

Sous la pression grandissante de ses investisseurs, Shell vient d’annoncer plusieurs engagements ambitieux en faveur du climat. Le pétrolier souhaite lier la rémunération de ses dirigeants à l’atteinte de ses objectifs climatiques. De plus, le géant anglo-néerlandais s’engage à quitter les groupes...