Publié le 13 février 2019

ENVIRONNEMENT

Gilets jaunes : 86 députés demandent le retour de la taxe carbone en la rendant plus juste socialement

À l’origine de la crise des Gilets jaunes, on trouve l’augmentation de la taxe carbone, qui doit entre autres financer la transition écologique. Ses augmentations prévues pour 2019 ont été annulées par le gouvernement. Dans une tribune, des députés refusent d'abandonner cet outil mais veulent le rendre plus juste. 

CO2 decroissance photo d illustration istock
La taxe carbone est à l'origine de la la crise des Gilets jaunes.
@DR

Alors que la crise des Gilets jaunes ne se dément pas avec des manifestations tous les samedis, c’est un sujet sensible auquel s’attellent 86 députés de plusieurs bords politiques. Dans une tribune publiée dans Le Figaro, ils appellent à redéfinir une taxe carbone "juste socialement". C’est précisément cette taxe qui avait conduit à des hausses des prix des carburants et mis les premiers manifestants dans la rue, inquiets pour leur pouvoir d’achat.

"Pour nous, la fiscalité carbone n’est pas un dogme, pas plus qu’un marqueur politique", écrivent les auteurs dont Barbara Pompili (LREM), Matthieu Orphelin (ex-LREM), Jean-Christophe Lagarde (UDI), Guillaume Garot (PS). Pour eux, il s’agit "d’un outil efficace pour faire évoluer les décisions d’investissement, favoriser les comportements vertueux, donner un avantage aux véhicules ou aux chaudières qui consomment peu ou pas d’énergies fossiles, et répondre à l’urgence climatique".

Ils constatent que cette taxe "a cristallisé des tensions accumulées depuis des décennies et nourri le sentiment d’injustice fiscale et d’abandon de la France rurale". Pour eux, il faut prendre exemple sur le Canada où cette taxe a été rendue plus " juste" en reversant "100 % des revenus générés (..) aux citoyens et aux entreprises, sous forme d’aides à la transition énergétique ou de baisses de taxes".

Au programme du grand débat

Pour l’heure le gouvernement a reculé sur le sujet de la taxe carbone puisque l’augmentation prévue le 1er janvier a été repoussée avant d’être simplement abandonnée pour 2019. Le ministre de la Transition écologique François de Rugy et la secrétaire d’État Brune Poirson espèrent pourtant remettre le débat sur la table à l’occasion du grand débat national. Ce qui semble peu probable tant ce sujet est sensible.

Même Matthieu Orphelin se montre prudent sur France Info : "Ce n'est pas le retour de la taxe carbone telle qu'elle a été envisagée et qui a été la goutte d'eau ou l'étincelle qui a lancé cette mobilisation des gilets jaunes", nuance-t-il. Il parle d’une réflexion sur la manière de concevoir une fiscalité écologique plus juste socialement.

D’autres députés non-signataires dénoncent cette tribune. "Sur les taxes énergétiques, moi je souhaite qu'on dise d'abord ce qu'on veut financer et ensuite ce qu'on réduit comme impôt", explique la présidente du groupe PS à l'Assemblée Valérie Rabault. De son côté, Éric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, dénonce "le concours Lépine de la stupidité fiscale". Il ajoute : "On nous propose comme sortie de crise d'augmenter la taxe carbone, de diminuer les crédits d'impôts".

Ludovic Dupin, @LudovicDupin


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Avec l explosion du CO2 les plantes vont atteindre un point de rupture

[Science] Les plantes absorbent 30 % du CO2 mondial mais cela pourrait ne plus durer

Et si les plantes atteignaient un point de rupture ? Jusqu'ici, grâce à la photosynthèse, les plantes ont réussi à adapter leur absorption du CO2 à l'explosion des émissions de ces dernières décennies. Mais les scientifiques doutent de leur capacité si l'augmentation continue à ce rythme. Et ce...

Capture d ecran 33e journee de ligue 1 LFP

Kylian Mbappé, Dimitri Payet et Nabil Fekir appelés à devenir les ballons d'or de l’environnement

La Ligue de football professionnel et le WWF France viennent de signer un partenariat d’un an pour promouvoir la protection de l’environnement au sein des clubs et des stades. L’ONG mise sur le sport préféré des Français pour porter son message et sensibiliser le plus largement possible à l’urgence...

Greve mondiale climat 15 mars paris marina fabre

Climat : "tous en grève le 24 mai pour exiger notre droit à un futur"

Les jeunes du monde entier sont appelés à troquer leurs cahiers contre des banderoles ce vendredi 24 mai, à l'occasion de la deuxième journée de grève mondiale pour le climat organisée dans 120 pays. À quelques jours du scrutin européen, cette nouvelle mobilisation entend alerter les électeurs sur...

Edouard philippe francois de rugy elysee

Le gouvernement renonce au projet minier Montagne d’Or en Guyane

C’est l’une des décisions prises par le tout nouveau Conseil de Défense écologique qui a tenu sa première réunion ce jeudi 23 mai en présence de 13 ministres et du Président de la République. L’exécutif a jugé le projet de mine Montagne d’or, en Guyane, incompatible avec les exigences...