Publié le 06 septembre 2020

ENVIRONNEMENT

En Sibérie, l'explosion d’une bulle de méthane provoque un gouffre de 50 mètres de profondeur

C'est un phénomène de moins en moins rare dans la toundra sibérienne. Une équipe de télévision vient d'y découvrir, par hasard, un gouffre atteignant 50 mètres de profondeur. Les scientifiques émettent l'hypothèse de l'explosion d'une bulle de méthane alors que 7 000 autres seraient prêtes à exploser dans la région. Ces explosions libèrent du méthane dont la capacité de réchauffement de l'atmosphère est 25 fois plus importante que celle du CO2. 

Cratere Siberie capture d ecran Vesti Yamal TV
Le cratère formé est un des plus impressionnants de la région, affirment les scientifiques.
Capture d’écran Vesti Yamal TV

C’est par hasard, en survolant la zone, qu’une équipe de télévision a découvert ce gigantesque cratère dans le nord de la Sibérie. Un groupe de scientifiques de l’Académie russe des sciences a été dépêché sur place pour examiner ce gouffre dont la profondeur atteint jusqu’à 50 mètres à certains endroits. Les chercheurs ignorent quand le cratère s’est formé mais ils émettent l’hypothèse de l’explosion d’une bulle de méthane.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel phénomène se produit. Depuis plusieurs années, les scientifiques russes découvrent d’énormes cratères en pleine toundra sibérienne. Ces cratères sont notamment causés par le réchauffement climatique. Les températures, de plus en plus hautes ces dernières années font fondre le permafrost, un sol en permanence gelé. Quand le couvercle de glace saute, les matières organiques, qui y étaient emprisonnées, se décomposent sous l'effet de la chaleur. Ces dernières dégagent des gaz qui finissent par exploser sous l'effet de la pression. Ces gaz, en grande partie composés de méthane, sont 20 à 25 plus dangereux pour le climat que le CO2.

7 000 bulles de méthane prêtes à exploser

La découverte de ce nouveau gouffre s’inscrit donc dans cette tendance et intervient justement après un été particulièrement chaud. Dans la ville de Verkhoïansk, située au-delà du cercle polaire, les météorologues ont ainsi enregistré au mois de juin un record de température de 38 °C. "Ce cratère porte le numéro 17 et est considéré comme le plus impressionnant des grands trous à apparaître soudainement ces dernières années lorsque le pergélisol dégèle", explique au média Siberian Times le scientifique Evgeny Chuvilin, chercheur à l’institut des sciences et des technologies de Skolkovo.

Au total, 7000 bulles de méthane seraient prêtes à exploser en Sibérie. Ce cercle vicieux semble difficile à enrayer. En libérant le méthane dans l’atmosphère, les bulles renforcent le réchauffement climatique qui lui-même participe à l’explosion des bulles. Les gaz émis, selon l'analyse des scientifiques, contiennent une concentration de CO2 25 fois supérieure à celle de l'atmosphère et 1000 fois supérieure pour le méthane.

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Cow Pixabay vaches

Le méthane devient (enfin) un sujet majeur de la lutte contre le changement climatique

Si la réduction du CO2 dans l'atmosphère occupe le devant de la scène, la lutte contre les émissions de méthane s'est progressivement imposée comme une mesure indispensable et prometteuse pour atteindre les objectifs de lutte contre le réchauffement climatique. Si la problématique émerge depuis...

Raffinerie Exxon Slagen Norvege 01

Les émissions mondiales du secteur pétrole et gaz sont largement sous-estimées, selon la coalition Climate Trace

Le secteur du pétrole et gaz aurait émis près d’un milliard de tonnes de CO2 de plus que celles reportées officiellement, selon un rapport de Climate Trace. Cette coalition d’ONG, d’entreprises de la tech et d’universités a développé une base de données sur les émissions des grands secteurs...

Neutralite carbone compensation credits carbone istock

COP26 : Le Pacte de Glasgow fixe enfin des règles pour les marchés carbone

À la COP26, les États sont enfin parvenus à un accord sur l'article 6 de l'Accord de Paris, régissant les marchés carbone. Ces derniers, en plein essor, n'étaient plus régulés depuis deux ans. Le texte négocié à Glasgow a permis d'exclure le risque de double-comptage, encore défendu ardemment par...

Mesures fiscales cco 01

Un impôt sur la fortune climatique : l'idée fait son chemin avant les présidentielles

Des termes différents, ISF Climat, ISF climatique ou ISF grand pollueur, recouvrent une même idée : celle d'une taxe verte sur les ménages les plus fortunés. Un projet imaginé par Greenpeace, repris par de multiples candidats de gauche avant l'élection présidentielle. Mais est-ce vraiment la...