Publié le 25 juillet 2015

ENVIRONNEMENT

COP 21 : un texte de négociation restructuré

Un nouveau texte de négociation, restructuré et clarifié, a été publié vendredi 24 juillet par les deux co-présidents de l’assemblée des négociateurs. L’objectif de ce document est d’offrir aux 196 délégués un "outil" de négociation plus efficace, à utiliser lors du prochain round de négociations climatiques à Bonn, au mois de septembre.

Les 2 co-présidents de l'assemblée des négociateurs, l'Américain Daniel Reifsnyder et l'Algérien Ahmed Djoghlaf, le 8 fevrier 2015 à Genève.
IISD / ENB

On l’attendait allégé, il est en fait restructuré. C’est au terme d’une semaine d’intense activité diplomatique centrée sur le climat que les deux co-présidents de l’assemblée des négociateurs, l’Algérien Ahmed Djoghlaf pour les pays du sud, et l’Américain Daniel Reifsnyder pour les pays du Nord, ont présenté un document de 83 pages qualifié "d’outil de négociation".

Ce texte débroussaille et synthétise le document issu des négociations qui se sont tenues à Genève en février dernier. Touffu et dense, ce dernier s’avérait être plus un frein qu’un accélérateur aux négociations climatiques, les délégués buttant sur la forme du texte. 

De fait, depuis Genève, peu de progrès ont été accomplis, amenant les négociateurs à mandater en juin les deux co-présidents pour rendre ce document plus lisible. Celui-là même qui vient d’être publié.

 

Un document restructuré…

 

L’enjeu de ce texte est majeur : il doit permettre d’aboutir à un nouvel accord international juridiquement contraignant sur le climat, applicable à tous les pays, dans l’objectif de maintenir le réchauffement climatique en deçà de la barre des 2°C. Autrement dit, la conférence qui aura lieu à Paris en décembre prochain devra adopter un accord international, qui posera le cadre d’une transition vers des économies bas carbone.

Les deux co-présidents soulignent que ce texte n’est pas un papier officiel : il est un "non-paper" dépourvu de statut juridique. C’est pourquoi ils le qualifient d’outil, destiné à faciliter la tâche des délégués lors de la prochaine séance de négociations (du 31 août au 4 septembre à Bonn).

Dans un communiqué, la CCNUCC (la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques) se félicite : "Le document clarifie pour la première fois ce que pourrait être le contenu de l'accord juridique émergent à Paris". L’institution onusienne souligne également que le nouveau document précise quelles sont les décisions qui devront être prises avec effet immédiat au moment de l'adoption d'un accord, et qu’il "commence" à identifier celles qui devront être prises ultérieurement  pour rendre l’accord de Paris pleinement opérationnel avant son entrée en vigueur en 2020.

 

… qui suscite des réactions mitigées

 

Pour Alden Meyer, directeur chargé des questions stratégie et politique au sein de l’ONG américaine Union of Concerned Scientists, militant pour la lutte contre le réchauffement climatique, le document est plus cohérent. Il clarifie les points de divergences et de convergences entre les pays sur les enjeux clés (l’atténuation, l'adaptation, la finance, la technologie, le renforcement des capacités, et la transparence de l'action et du soutien) et offre aux négociateurs une base de négociation solide.

Jan Kowalzig, d’Oxfam Allemagne, est plus sévère : "la question du financement n’est pas abordée. C'est un grand point faible".

Martin Kaiser, spécialiste des questions climat chez Greenpeace Allemagne, déplore quant à lui le manque d’ambition du texte. Contrairement à l’annonce qui a été faite par le G7, le texte onusien ne mentionne aucun objectif de décarbonation de l’économie, souligne-t-il.

 

Plus que dix jours de négociations avant Paris

 

Chacun s’accorde néanmoins à dire que le temps presse, et que les négociateurs doivent augmenter la cadence s’ils veulent parvenir à un accord ambitieux à l'issue de la COP 21. Ce qui n’échappe pas aux deux co-présidents : "il est crucial d’utiliser au mieux le peu de temps qu'il nous reste et de faire preuve de flexibilité en ce qui concerne les modalités de travail".

De fait, il ne reste aux négociateurs que dix jours de négociations avant le sommet climatique de paris.

Claire Stam, correspondante à Francfort
© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

COP 21 : une éclaircie dans le brouillard des négociations

À 130 jours de la Conférence climat de Paris (COP 21), la France ne ménage pas ses efforts. Son objectif : tenter d'atteindre le consensus nécessaire à la signature d’un accord juridiquement contraignant pour tous les pays, qui permettra de limiter la hausse des températures à 2°C d'ici la...

COP 21 : La contribution stratégique des Îles Marshall pour les états insulaires

En publiant une contribution ambitieuse de réduction de ses gaz à effet de serre, les îles Marshall appellent les grands émetteurs mondiaux à des objectifs plus ambitieux en matière de lutte contre le changement climatique. Des objectifs compatibles avec un réchauffement global de 1,5°C au...

COP 21 : les objectifs sud-coréens de réduction d'émissions de CO2 très insuffisants

La Corée du Sud a publié le 30 juin dernier sa contribution climatique en vue de la COP 21. Ses objectifs en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre sont très modestes. Séoul se fixe comme ambition une diminution de ses émissions de 37 % par rapport à un scénario "...

COP 21: des territoires mobilisés mais qui rechignent à s'entendre sur un objectif chiffré

Le sommet mondial climat et territoires de Lyon s'est achevé par une déclaration de bonnes intentions de la part des collectivités locales du monde entier. Toute leur bonne volonté n'aura pas suffi: elles n'ont pas réussi à s'accorder sur des objectifs concrets de lutte contre le...

Ronan Dantec : "Il y a enfin une prise de conscience du rôle des collectivités sur le climat"

Longtemps écartées des négociations climatiques, les collectivités territoriales y prennent de plus en plus de place, même si elles n’y ont pas un statut de négociateur officiel. C’est dans ce cadre qu’elles organisent un sommet mondial Climat et territoires cette semaine à Lyon, en amont...

Taxe sur les transactions financières en Europe : pourquoi ça coince

La 3ème conférence sur le financement du développement s’ouvre aujourd’hui à Addis-Abeba, en Éthiopie. Un rendez-vous crucial à quelques mois de la COP 21. Sans réponse financière suffisamment crédible de la part des pays du Nord, difficile en effet d’envisager la signature d’un accord...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Travail ordinateur mooc John Schnobrich sur Unsplash

La transition écologique n'aura plus de secret pour vous avec ce Mooc accessible à tous

C'est une première. Plusieurs acteurs engagés dans la transformation de l'entreprise comme les étudiants du Réveil écologique, l'Observatoire de la RSE ou le Collège des directeurs du développement durable, ont développé ensemble un Mooc dédié à la transition écologique. Le but est que les...

 Golden Lady Justice Bruges Belgium @Emmanuel Huybrechts

La Belgique est condamnée pour sa politique climatique insuffisante

La décision est qualifiée d'"historique". L'Etat fédéral de Belgique et les trois régions du pays (Flandre, Wallonie, Bruxelles) ont été jugés coupables le 17 juin pour "faute" du fait de leur politique climatique insuffisante. La plainte était portée depuis 2015 par une association, Klimaatzaak,...

Les saumons chinook sont touchés par la sécheresse istock @John Fader

Sécheresse : 17 millions de saumons transportés jusqu’à l’océan par camion-citerne en Californie

Les rivières se sont asséchées plus tôt que prévu en Californie. Le débit de l'eau est si faible, que les jeunes saumons chinook ne parviennent pas à rejoindre l'océan, et se retrouvent bloqués dans une eau qui se réchauffe et leur est fatale. Le département de la faune sauvage a organisé le convoi...

Ministres Pompili Castex Le maire Thomas COEX POOL AFP

Climat : cinq ministres visés par une plainte pour inaction, une première en France

Si les procès climatiques se multiplient, c'est la première fois que des ministres en fonction sont directement visés. Le député européen Pierre Larrouturou, et les militants Camille Étienne et Cyril Dion ont déposé plainte le 17 juin devant la Cour de Justice de la République contre plusieurs...