Publié le 29 juillet 2020

ENVIRONNEMENT

Compensation carbone : Air France s'appuie sur le Giec mais est rappelé à l'ordre par deux de ses membres

La polémique a enflé rapidement sur les réseaux sociaux, et Air France a été contraint de revoir son argumentaire. Sur son site Internet, la compagnie s'appuyait sur le Giec (Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat) pour justifier son mécanisme de compensation carbone pour ses vols. Mais elle a été pointée du doigt par deux de ses membres qui appelaient à corriger cette mention "incorrecte".

Avion air france
La compagnie s'est faite retoquer après avoir fait référence au Giec pour justifier son mécanisme de compensation.
@Air France

La compagnie s’appuyait sur le Giec pour expliquer son mécanisme de compensation carbone. "Les experts du climat et notamment le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) soutiennent le principe qu’une quantité de CO2 émise à un endroit peut être compensée par des programmes en faveur de la captation carbone- notamment forestière – et de la transition énergétique développés ailleurs sur la planète", écrivait Air France sur son site Internet.

Mais elle a dû faire marche arrière après avoir été rappelée à l'ordre par deux membres du Giec sur Twitter. La paléoclimatologue Valérie Masson-Delmotte a ainsi interpellé Air France en indiquant que "la référence au Giec était incorrecte". Et de lui demander de "communiquer plus clairement l'impact climat aux usagers, de mieux expliquer les potentiels et limites de vos actions de compensation, et d'éviter l'utilisation de la notion de 'neutralité' carbone" controversée

"De la méconnaissance ou de l'instrumentalisation"

De son côté, le climatologue Christophe Cassou rappelle que le Giec n’est "aucunement prescriptif" et que la publication d’Air France s’apparente au mieux à de la "méconnaissance" et au pire à de l’"instrumentalisation". Valérie Masson Delmotte rappelle ainsi que "ni la déforestation évitée ni les investissements dans des énergies bas carbone" ne permettent de répondre à la neutralité carbone, qui "implique que chaque émission de CO2 dans l'atmosphère soit effacée par une élimination de la même quantité de CO2, retirée de l'atmosphère et stockée de manière durable", précise-t-elle.

"Un projet de reboisement permet effectivement de stocker du carbone pendant la durée de croissance de l’arbre, mais ensuite ? Ce stockage peut être à long terme (utilisation du bois en construction) mais aussi éphémère (bois pour chauffage)", ajoute encore la membre du Giec sur twitter. Elle conclut enfin qu’au-delà des émissions de CO2, l’aviation entraîne aussi "des trainées de condensation", qui ont elles aussi un impact sur climat mais ne sont pas prises en compte dans le calcul de neutralité carbone évoqué par Air France. Face à la polémique naissante, Air France a été obligée de modifier le paragraphe en question.

Concepcion Alvarez @conce1


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Extinction rebellion royaume uni nouvelle strategie DR

Désobéissance civile : Extinction Rebellion quitte sa "bulle militante" pour convaincre le grand public (1/3)

Il y a quelques semaines, Extinction Rebellion a créé la surprise. Au Royaume-Uni, le mouvement a pris la décision d’abandonner les blocages d'autoroutes et mains collés aux œuvres d'art. Une méthode de contestation jusqu'alors au cœur du collectif qui s’est construit autour d’actions de...

Triple crise des inegalites climatiques 2

Un graph’ pour comprendre la triple crise des inégalités climatiques en un clin d’œil

Le nouveau rapport du Laboratoire des inégalités mondiales, publié le 31 janvier, met en lumière la triple crise des inégalités climatiques : inégalités dans les émissions de CO2, inégalités des pertes liées aux impacts du réchauffement et inégalités dans les capacités financières à y faire face....

Immeuble Signal Soulac sur mer Gironde Philippe Lopez AFP

Signal, le premier immeuble victime de l'érosion côtière à cause de la montée des eaux

Le chantier de démolition de l’immeuble Signal, à Soulac-sur-mer, vient d’être lancé. Le bâtiment en bord de mer avait été évacué en 2014 alors que le rivage se rapprochait dangereusement du pas de sa porte. Après des années de batailles judiciaires, les copropriétaires avaient obtenu un...

Credits carbone marche carbone CO2 arbres istock

Après les enquêtes du Guardian et de Cash Investigation, voilà pourquoi il ne faut pas (encore) tuer les crédits carbone

De nouvelles enquêtes publiées ces derniers jours ont démontré une nouvelle fois le manque de fiabilité des crédits carbone, utilisés notamment par les grandes entreprises pour compenser leurs émissions de CO2 au lieu de les réduire. Un débat qui n'est pas nouveau et qui jette l'opprobre sur ce...