Publié le 14 novembre 2015

ENVIRONNEMENT

Climat : malgré les attaques de Paris, la COP21 aura bien lieu

La COP21 aura bien lieu. C'est le message délivré par Laurent Fabius, ce samedi 14 novembre. Au lendemain des attaques terroristes qui ont frappé Paris et Saint-Denis, le gouvernement ne renonce pas à organiser le sommet mondial sur le climat. Les négociations officielles entre États se tiendront donc bien au Bourget entre le 30 novembre et le 11 décembre. Mais le sort de nombreuses manifestations et festivités organisées en marge de cet événement reste en suspens.

Laurent Fabius Vienne autriche 14 novembre COP 21 syrie Joe Klamar AFP
Laurent Fabius s'est montré catégorique : la COP 21 aura bien lieu.
Joe Klamar / AFP

"La COP21 doit se tenir. Elle se tiendra avec des mesures de sécurité renforcées mais c’est une action absolument indispensable contre le dérèglement climatique. Et bien évidement elle se tiendra".

C'est depuis Vienne, en Autriche, où se tient actuellement une conférence internationale sur la Syrie, que Laurent Fabius s'est exprimé. Le ministre des Affaires étrangères et futur président de la COP21 s'est montré ferme. Pas question de suspendre ou de reporter la COP21, la 21ème conférence des parties, après les attaques qui ont touché Paris et Saint-Denis hier soir et provoqué la mort d'au moins 128 personnes. On dénombre aussi 300 blessés, dont 80 dans un état d'urgence absolue, selon l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP).

Même son de cloche du côté de l'Elysée. Selon Laure Breton, journaliste politique à Libération, citant des proches du chef de l'État, "il n'a jamais été question d'annuler la COP21".

La sécurité du site du Bourget, qui sera assurée pendant toute la durée du sommet par les Nations Unies, sera renforcée. Mais les détails du nouveau dispositif n'ont pas été révélés. 118 chefs d'États sont attendus le 30 novembre, jour de l'ouverture de la COP21. Ce sont aussi 7 000 délégués, 10 000 observateurs et 3 000 journalistes venus du monde entier qui devraient être présents sur le site durant les 12 jours de la négociation.

 

De nombreuses manifestations annulées ?

 

L'état d'urgence, décrété hier soir par François Hollande, devrait en revanche conduire à l'annulation de nombreux événements organisés en marge de la COP21.

Quid notamment de la grande marche sur le climat qui doit ainsi être organisée par la société civile dans les rue de Paris le 29 novembre, à la veille de l'ouverture du sommet.  On y attend des dizaines de milliers de personnes. Au Grand Palais, ce sont 50 000 personnes qui sont attendues à l'occasion de Solutions COP21, une manifestation destinée à montrer au grand public des solutions pour lutter contre le dérèglement climatique.

Près de la Gare du nord, une auberge de jeunesse doit accueillir près de 600 blogueurs, artistes, codeurs et journalistes venus du monde entier pour livrer un récit alternatif de la COP21.

Citée par Libération, Juliette Rousseau s'interroge : "Nous avons besoin de savoir exactement dans quelles conditions nous allons pouvoir poursuivre les mobilisations que nous avions prévues, notamment les grandes marches citoyennes". Pour la porte-parole de la coalition Climat 21, qui organise les mobilisations citoyennes en vue de la COP21, "il ne faut pas céder à la politique de la peur. Nous ne mettrons pas en danger les gens en les incitant à descendre dans la rue irraisonnablement, mais nous ne voulons surtout pas déserter la rue et renoncer à ce que nous avions prévu de faire.»

Les ONG et les mouvements altermondialistes ont pour ambition de multiplier les manifestations afin de peser sur la négociation entre États et inciter les négociateurs à conclure un accord international ambitieux.

L'objectif affiché de la France au cours de cette conférence internationale sur le climat est de parvenir à conclure un traité capable de limiter le réchauffement de la planète sous les + 2° C à la fin du siècle.

Antonin Amado
© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Triple crise des inegalites climatiques 2

Un graph’ pour comprendre la triple crise des inégalités climatiques en un clin d’œil

Le nouveau rapport du Laboratoire des inégalités mondiales, publié le 31 janvier, met en lumière la triple crise des inégalités climatiques : inégalités dans les émissions de CO2, inégalités des pertes liées aux impacts du réchauffement et inégalités dans les capacités financières à y faire face....

Immeuble Signal Soulac sur mer Gironde Philippe Lopez AFP

Signal, le premier immeuble victime de l'érosion côtière à cause de la montée des eaux

Le chantier de démolition de l’immeuble Signal, à Soulac-sur-mer, vient d’être lancé. Le bâtiment en bord de mer avait été évacué en 2014 alors que le rivage se rapprochait dangereusement du pas de sa porte. Après des années de batailles judiciaires, les copropriétaires avaient obtenu un...

Credits carbone marche carbone CO2 arbres istock

Après les enquêtes du Guardian et de Cash Investigation, voilà pourquoi il ne faut pas (encore) tuer les crédits carbone

De nouvelles enquêtes publiées ces derniers jours ont démontré une nouvelle fois le manque de fiabilité des crédits carbone, utilisés notamment par les grandes entreprises pour compenser leurs émissions de CO2 au lieu de les réduire. Un débat qui n'est pas nouveau et qui jette l'opprobre sur ce...

Scientifiques en rebellion devant dassault Lyuba XR France

Scientifiques en rébellion : "j’aurais plus peur pour mon avenir si j’étais un cadre de TotalEnergies qu’un scientifique engagé"

Il y a quelques semaines, Rose Abramoff, une scientifique américaine, était licenciée après avoir arboré une banderole appelant les scientifiques à l’action, lors d’un congrès. Un choc pour ses collègues du monde entier, dont Jérôme Santolini, biochimiste, directeur de recherche au CEA et l’un des...