Publié le 12 janvier 2022

ENVIRONNEMENT

Changement climatique : Les sept dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées, et ce n’est que le début

2021 ne fait pas exception et se place parmi les années les plus chaudes alors que nous battons des records depuis 2015. La température moyenne mondiale par rapport à l'ère pré-industrielle a déjà augmenté de 1,1 à 1,2°C. Les conséquences sont déjà visibles et vont encore s'accentuer. Des chercheurs prévoient des chaleurs extrêmes une année sur deux à partir de 2030 dans plus de 90% des pays à travers le monde.

Temperature chaleur italie Antonio Masiello GETTY IMAGES EUROPE Getty Images via AFP
Le record de température en Europe a été battu en juillet 2021, en Sicile, à 48,8°C.
@Antonio Masiello / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP

Depuis 2015, nous explosons les compteurs ou plutôt les thermomètres. Selon le dernier rapport de Copernicus, le service européen de surveillance du changement climatique, les sept dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées. Et 2021 ne fait pas exception en se classant à la cinquième place du podium. La température annuelle moyenne a été supérieure de 0,3°C par rapport à la période de référence 1991-2020 et de 1,1 à 1,2°C par rapport au niveau préindustriel de 1850-1900.

Carte difference temperature 2021 1990 copernicus

Parmi les régions où les températures sont le plus au-dessus de la moyenne, par rapport à la période de référence de 30 ans, figurent une zone allant de la côte ouest des États-Unis et du Canada au nord-est du Canada et du Groënland, ainsi qu'une grande partie de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Les températures les plus inférieures à la moyenne ont été relevées dans la partie à l’ouest et la plus à l’est de l’Alaska, dans le centre et l'est du Pacifique - où l'on observe les conséquences du phénomène La Niña au début et à la fin de l'année -, ainsi que dans la majeure partie de l'Australie et dans certaines parties de l'Antarctique.

Des chaleurs extrêmes une année sur deux

L'Europe a connu un été extrême, avec des vagues de chaleur sévères en Méditerranée et des inondations en Europe centrale. Globalement, si les cinq premiers mois de l'année ont connu des températures relativement basses par rapport aux dernières années très chaudes, les températures mensuelles ont toujours été parmi les quatre plus chaudes jamais enregistrées au niveau mondial. Les températures des 30 dernières années (1991-2020) sont proches de 0,9 °C au-dessus du niveau préindustriel.

Et ce ne sont là que les prémices de ce qui nous attend. Une autre étude, publiée la semaine dernière dans la revue Communications Earth and Environment, montre que la plupart des pays du monde (92 % des 165 pays étudiés), connaîtront une extrême chaleur une année sur deux dès 2030. Ce niveau record était attendu une fois tous les cent ans à l'ère pré-industrielle, avant l'augmentation exponentielle des émissions dues à l'activité humaine et responsables du changement climatique.

L’étude va plus loin. Elle montre la responsabilité des cinq plus gros pollueurs au monde, à savoir la Chine, les États-Unis, l’Union européenne, l’Inde et la Russie, dans le changement climatique. Sans leurs émissions de gaz à effet de serre, "seuls" 46 % pays seraient concernés par ces chaleurs extrêmes une année sur deux. Pour Lea Beusch, de l'université ETH de Zurich, l'étude met en évidence "l'empreinte claire" des grands émetteurs au niveau des différentes régions. "Je pense que c'est très important, car en général nous parlons des quantités abstraites d'émissions, ou de températures mondiales, que nous connaissons mais ne pouvons pas ressentir" explique-t-elle à l'AFP.    

Concepcion Alvarez @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Changement climatique : le début d’année 2022 est déjà apocalyptique

Des températures extrêmement douces pour un hiver, suivies d'épisodes neigeux brusques et intenses, des précipitations ininterrompues, des milliers de déplacés, l'année 2022 démarre de façon apocalyptique. Aux quatre coins du monde, il ne fait plus de doute que le changement climatique est...

Vortex polaire au Texas, inondations en Belgique… Voici les catastrophes climatiques les plus coûteuses en 2021

L'Ouragan Ida qui a balayé la Louisiane, les inondations en Belgique et en Allemagne et le vortex polaire au Texas. Voici les trois catastrophes météo qui ont coûté le plus cher en 2021 et qui reflètent, selon l'ONG britannique Christan Aid, l'impact grandissant du réchauffement...

Juillet 2021, le mois le plus chaud enregistré sur Terre

Depuis 142 ans que les températures sont enregistrées sur la planète, jamais les humains n’avaient mesuré un mois aussi chaud que celui de juillet 2021. C’est surtout l’hémisphère Nord qui a été touché avec un mercure 1,54°C au-dessus de la moyenne. Le record absolu de température sur un...

[Infographie] Les catastrophes naturelles ont été multipliées par cinq depuis 1970

Entre 1970 et 2019, environ 11 000 catastrophes d'origine climatiques, météorologiques et hydrologiques ont été recensées par l'Organisation Météorologique Mondiale . Leur fréquence a considérablement augmenté tout au long de la période, et les pertes économiques associées ont été...

Le coût des catastrophes naturelles atteint des sommets... et inquiète les assureurs

Les événements climatiques du premier semestre 2021 auront causé près de 40 milliards de dollars de dommages assurés, selon une étude de Swiss Re. L’enchaînement de tempêtes, inondations, grêle, etc., en raison du dérèglement climatique fait monter le prix de ces catastrophes naturelles,...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Incendie feux secheresse THIBAUD MORITZ AFP

Landes, Gironde, Jura, Drôme... En France, les feux monstres nécessitent du renfort européen

Alors que 50 000 hectares de forêts sont déjà partis en fumée en France depuis le début de l'année, les feux monstres continuent de dévorer de nombreux territoires. En Gironde et dans les Landes, où les brasiers sont intenses, les pompiers doivent s'adapter à des conditions climatiques extrêmes....

Alexandre florentin MIE mega canicules paris 50 degres AF

Alexandre Florentin : "Soit on cuit, soit on fuit, soit on agit… j’ai décidé d’agir"

Imaginez Paris en 2026 sous une canicule de 50°C qui dure depuis plusieurs semaines. Cette fiction*, racontée sur Twitter depuis le 30 mai dernier, donne des frissons tant certains faits paraissent bel et bien réels. Il faut dire qu’elle a coïncidé avec deux canicules qui ont frappé coup sur coup la...

Prof discute

Poussés par les étudiants, les profs aussi bifurquent

Conscients de l'urgence environnementale et sociale, certains professeurs de l'enseignement supérieur répondent aux appels des étudiants en actualisant leurs cours avec des connaissances désormais incontournables sur le changement climatique et les responsabilités qui incombent à tous. Comptabilité,...

Crise de l eau istock

Des milliers de litres d'eau volés, des jacuzzis dégradés... la guerre de l'eau est-elle déclarée en France ?

Les tensions autour des ressources en eau s'exacerbent alors que la France subit une sécheresse historique. Après le vol de 400m3 d'eau en Ardèche, des jacuzzis ont été troués à Gérardmer où la ville n'avait plus accès à l'eau potable. Ces conflits s'apparentent-ils à une guerre de l'eau ? Si le...