Publié le 09 février 2020

ENVIRONNEMENT

[Bonne nouvelle] Le service de santé britannique vise la neutralité carbone d'ici 2050, une première mondiale

Le National Health Service, le service de santé public du Royaume-Uni vise la neutralité carbone d’ici 2050. Un engagement inédit. Pourtant, le secteur de la santé pèse aujourd’hui près de 5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. C’est deux fois plus que l’aviation.

NHS neutralite carbone
Le National Health Service (NHS), le système de santé public britannique, est responsable de 5,4 % des émissions du pays.
@CC0

Le National Health Service (NHS), le système de santé public britannique, s’engage à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. C’est loin d’être anodin quand on sait qu’il s’agit du plus important employeur en Angleterre avec 1,3 million de salariés et qu’il est responsable de 5,4 % des émissions du pays. Pour son directeur général, Sir Simon Stevens, il s’agit donc de jouer un rôle significatif dans la lutte contre le changement climatique mais aussi dans le domaine de la santé alors qu’on dénombre près de 700 morts chaque semaine liées à la pollution dans le pays.

"Le NHS fait à la fois partie du problème et de la solution, explique-t-il. Si les services de santé à travers le monde étaient un pays, ils seraient le cinquième plus gros émetteur de la planète. C'est pourquoi nous mobilisons aujourd'hui nos employés et que nous travaillerons avec les meilleurs experts mondiaux pour établir une feuille de route visant le zéro émissions nettes." 

L'équivalent de 514 centrales à charbon

Réduction de l’empreinte carbone des hôpitaux, de la consommation d’énergie et de la production de déchets, utilisation de gaz anesthésiques et d’inhalateurs moins polluants, promotion de modes de déplacements plus actifs pour le personnel et optimisation des allées et venues des patients et des visiteurs forment les principales mesures. Un comité d’experts devra rendre son rapport détaillé d’ici la COP26 sur le climat justement organisée par le Royaume-Uni en novembre prochain.

Selon l’ONG Health Care Without Harm, le secteur de la santé au niveau mondial est responsable de 4,4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES), soit l’équivalent des émissions annuelles produites par 514 centrales thermiques alimentées au charbon. Le secteur européen est le troisième émetteur, derrière les États-Unis et la Chine. 71 % des émissions proviennent de la chaîne d'approvisionnement (produits pharmaceutiques et autres produits chimiques, produits alimentaires et agricoles, appareils médicaux, équipements hospitaliers et instruments).

En France, l'Assistance Public-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a lancé un appel à projets en 2019 pour accélérer sa transition écologique. Parmi les lauréats, il y a les projets "Vers un bloc opératoire éco-responsable" et "Sub-Or" qui visent à éliminer les gaz anesthésiants les plus polluants, à recycler les métaux et à réduire la consommation d’énergie. Le jury a aussi retenu la mise en place de courses en vélo pour transporter par exemple les prélèvements biologiques d'un site à l'autre.

Concepcion Alvarez, @conce1 


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Greve pour le climat pancarte MARIO TAMAGETTY IMAGES NORTH AMERICAGetty Images via AFP

Grèves des étudiants pour le climat : "On sort de notre insouciance parce que nos dirigeants sont dans le déni"

Ce vendredi 23 septembre marque le retour des grèves mondiales pour le climat à l'initiative de Fridays for Future. En France, des élèves de 500 établissements scolaires vont se mobiliser pour appeler le gouvernement à agir vite face à l’urgence climatique et à suivre les recommandations du Giec....

Inondations pakistant septembre 2022 FIDA HUSSAINAFP

Inondations au Pakistan : comment la science de l’attribution permet de faire le lien avec le changement climatique

Le Pakistan a subi pendant de longs mois des inondations meurtrières. Il est désormais courant d'attribuer ces événements extrêmes au changement climatique. Mais s'il est certain que ce dernier augmente leur intensité et leur fréquence, il est plus difficile d'attribuer directement tel événement au...

Typhon japon indondations catastrophes naturelles YUICHI YAMAZAKI AFP

Sécheresses, canicules, inondations : le changement climatique en passe de gagner une "portée destructrice inouïe"

Le climat s'emballe et nous allons clairement dans la mauvaise direction. C'est ce qui ressort d'un rapport publié par l’Organisation météorologique mondiale (OMM) le 13 septembre dernier. Il revient sur les données les plus récentes concernant les gaz à effet de serre, les records de températures,...

Guadeloupe tempete Fiona septembre 2022 LaraBalais AFP

L’impossible adaptation de la Guadeloupe aux catastrophes climatiques à répétition

La tempête Fiona a ravagé une fois de plus la Guadeloupe. Elle a fait au moins un mort et des dommages considérables : routes, ponts, voitures dévastés… La brusque montée des eaux n’a occupé que quelques heures les médias de la métropole, renforçant le sentiment d’abandon d’une île qui essuie, pour...