Publié le 09 février 2020

ENVIRONNEMENT

[Bonne nouvelle] Le service de santé britannique vise la neutralité carbone d'ici 2050, une première mondiale

Le National Health Service, le service de santé public du Royaume-Uni vise la neutralité carbone d’ici 2050. Un engagement inédit. Pourtant, le secteur de la santé pèse aujourd’hui près de 5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. C’est deux fois plus que l’aviation.

NHS neutralite carbone
Le National Health Service (NHS), le système de santé public britannique, est responsable de 5,4 % des émissions du pays.
@CC0

Le National Health Service (NHS), le système de santé public britannique, s’engage à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. C’est loin d’être anodin quand on sait qu’il s’agit du plus important employeur en Angleterre avec 1,3 million de salariés et qu’il est responsable de 5,4 % des émissions du pays. Pour son directeur général, Sir Simon Stevens, il s’agit donc de jouer un rôle significatif dans la lutte contre le changement climatique mais aussi dans le domaine de la santé alors qu’on dénombre près de 700 morts chaque semaine liées à la pollution dans le pays.

"Le NHS fait à la fois partie du problème et de la solution, explique-t-il. Si les services de santé à travers le monde étaient un pays, ils seraient le cinquième plus gros émetteur de la planète. C'est pourquoi nous mobilisons aujourd'hui nos employés et que nous travaillerons avec les meilleurs experts mondiaux pour établir une feuille de route visant le zéro émissions nettes." 

L'équivalent de 514 centrales à charbon

Réduction de l’empreinte carbone des hôpitaux, de la consommation d’énergie et de la production de déchets, utilisation de gaz anesthésiques et d’inhalateurs moins polluants, promotion de modes de déplacements plus actifs pour le personnel et optimisation des allées et venues des patients et des visiteurs forment les principales mesures. Un comité d’experts devra rendre son rapport détaillé d’ici la COP26 sur le climat justement organisée par le Royaume-Uni en novembre prochain.

Selon l’ONG Health Care Without Harm, le secteur de la santé au niveau mondial est responsable de 4,4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES), soit l’équivalent des émissions annuelles produites par 514 centrales thermiques alimentées au charbon. Le secteur européen est le troisième émetteur, derrière les États-Unis et la Chine. 71 % des émissions proviennent de la chaîne d'approvisionnement (produits pharmaceutiques et autres produits chimiques, produits alimentaires et agricoles, appareils médicaux, équipements hospitaliers et instruments).

En France, l'Assistance Public-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a lancé un appel à projets en 2019 pour accélérer sa transition écologique. Parmi les lauréats, il y a les projets "Vers un bloc opératoire éco-responsable" et "Sub-Or" qui visent à éliminer les gaz anesthésiants les plus polluants, à recycler les métaux et à réduire la consommation d’énergie. Le jury a aussi retenu la mise en place de courses en vélo pour transporter par exemple les prélèvements biologiques d'un site à l'autre.

Concepcion Alvarez, @conce1 


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Referendum article 1 constitution CCC conseil d etat avis pixabay

Référendum sur l'article 1er de la Constitution : le Conseil d'Etat estime le projet de loi inutile et dangereux

[Mise à jour le 22/01/21] Alors que le Conseil des ministres a adopté le projet de loi intégrant la protection de l'environnement dans le préambule de la Constitution cette semaine, le Conseil d'Etat vient de rendre un avis au vitriol. L'instance considère que le texte n'apportera rien de nouveau...

Emmanuel macron convention citoyenne pour le climat CHRISTIAN HARTMANN POOL AFP

Le projet de loi issu de la Convention Climat ne suffira pas à atteindre les objectifs climatiques de la France en 2030

Le projet de loi issu de la Convention citoyenne pour le climat devait permettre de placer la France sur une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40 % d'ici 2030. Or, selon l'étude d'impact associée, les mesures retenues par le gouvernement devraient permettre...

Pollution de l air dacca bangladesh Mirza Khalid

Réfugiés climatiques : un sans-papier bangladais autorisé à rester en France pour des raisons environnementales

La France a-t-elle accueilli son "premier réfugié climatique"? Dans une décision inédite, la cour d'appel de Bordeaux a annulé l'obligation de quitter le territoire français d'un Bangladais souffrant de problèmes respiratoires chroniques. Outre l'aspect médical, le tribunal a estimé que les...

Job de reve pixabay

La nouvelle plateforme Shift your job : le Pôle emploi du climat

Vous êtes journaliste, ingénieur, DRH, informaticien... Et êtes à la recherche d'un travail qui ne contribue pas à la crise climatique ? Des bénévoles du think tank Shift Project viennent de créer la plateforme Shift your job pour vous guider vers les entreprises dont l'activité est alignée avec les...