Publié le 18 janvier 2020

ENVIRONNEMENT

[À l’origine] Robert Poujade, premier ministre de l’écologie en France

Le premier ministre de l’Environnement en France remonte à 1971 sous la présidence de George Pompidou. C’est Robert Poujade qui occupera ce poste. Dès 1975, il dénoncera le manque de moyens attribués à ce portefeuille, plus de 40 ans avant les départs précipités de Nicolas Hulot ou Delphine Batho des mêmes fonctions.

Robert Poujade Jacques Chirac 1971 AFP
Robert Poujade et Jacques Chirac sortant du conseil des ministres en 1971.
@AFP

Depuis plus de dix ou quinze ans maintenant, le ministère de l’Environnement, de l’Écologie ou de la Transition écologique, selon le nom qu’on lui donne, est devenu un maroquin majeur de chaque gouvernement. Mais il fut un temps, pas si lointain, où ce portefeuille n’existait même pas. Les sujets liés aux espaces naturels (et pas forcément à leur protection) dépendaient - vaguement - des ministres de l’aménagement du territoire ou de l’équipement.

La première apparition de cette responsabilité ministérielle remonte à 1971. Sous la Présidence de Georges Pompidou, le chef du gouvernement Pierre Chaban-Delmas nomme le député de Côte-d’Or Robert Poujade*, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la Protection de la nature et de l’Environnement. Il occupera ce poste pendant trois ans en étant reconduit dans ses fonctions par le deuxième premier ministre de ce septennat : Pierre Mesmer.

Air, eau et bruit

À en croire l’homme politique UDR, ce ne fut pas une promenade de santé. En 1975, il écrira un livre intitulé "Le ministère de l’Impossible" où il dénoncera son manque de moyens et les blocages des administrations. Désormais introuvable, Le Point a publié quelques extraits de cet ouvrage. Par exemple, il rapporte les paroles du ministre de l’Économie d’alors, Valéry Giscard d’Estaing : "C'est intéressant, votre ministère, il ne devrait rien coûter à l'État". Georges Pompidou lui dira : " Vous n'aurez pas beaucoup de moyens. Vous aurez peu d'action directe sur les choses. Vous ne connaîtrez que très tard les résultats de votre action".

Pour autant Robert Poujade ne sera pas inactif. À l’époque, le changement climatique n’est évidement pas un sujet. En revanche, il travaillera sur la qualité de l’air dans les villes, sur les nuisances sonores ou encore sur la qualité de l’eau. Sur ce dernier point, il instaurera un contrôle de la qualité des rivières et poussera la construction des stations d’épurations sur le territoire.

Ludovic Dupin, @LudovicDupin

*À ne pas confondre avec Pierre Poujade, homme politique et syndical, à l’origine du Poujadisme.


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Michael Bloomberg US democrate

Climat, énergie, finance… Michael Bloomberg, l’anti Donald Trump ?

Michael Bloomberg est entré en campagne en participant à son premier débat télévisé avec ses rivaux démocrates à Las Vegas le 19 février. Cible de leurs critiques, il incarne une autre figure de milliardaire qui espère devenir président des États-Unis grâce à sa fortune mais avec une vision...

Scientifique extinction rebellion UK

1 000 scientifiques appellent à la désobéissance civile sur le climat

Plus de 1 000 scientifiques viennent de signer une tribune dans le Monde pour appeler à la désobéissance civile. Face à l'urgence climatique, ils appellent ainsi à rejoindre des mouvements comme Extinction Rebellion, qui bloque actuellement des sites de Lafarge pour dénoncer la pollution du BTP, et...

Blocage Lafarge Pantin XR

Pollution du BTP : les militants écolos bloquent Lafarge après avoir ciblé BlackRock

Après avoir pris pour cible BlackRock la semaine dernière, les activistes écologistes ont bloqué le 17 février les sites des cimentiers Lafarge et Cemex pour dénoncer l'impact sur l'environnement et la biodiversité du BTP. À l'initiative du mouvement de désobéissance civile Extinction Rebellion,...

Protocole de kyoto NB ina

[À l’origine] Le protocole de Kyoto, 1er accord international sur le climat, n’a que quinze ans

Si la reconnaissance des problèmes liées au changement climatique date des années 80, le premier accord international sur le climat, le Protocole de Kyoto, n'est entré en vigueur qu'en 2005, sans la plupart des plus gros pollueurs comme les États-Unis, le Canada, la Chine ou l'Inde. 15 ans plus...