Publié le 02 novembre 2017

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[VIDEO] Les ravages du blanchissement des coraux présentés à l'Aquarium de Paris

Depuis quelques années, les récifs coralliens subissent un blanchissement massif qui conduit à leur mort. Les deux tiers de la grande barrière de corail en Australie ont déjà subi un tel phénomène. En cause : la pollution et le réchauffement des océans. Or les coraux abritent 25 % de la biodiversité marine mondiale. L'Aquarium de Paris y consacre une exposition pour sensibiliser la population et changer les comportements. 

L'exposition sur les récifs coralliens a lieu du 3 octobre au 6 décembre à l'Aquarium de Paris.
Marina Fabre

On croirait voir des algues ou des plantes. Et pourtant, les coraux sont des animaux. Des animaux en voie d'extinction. D'ici la fin du siècle, si rien n'est fait pour réduire drastiquement les émissions de CO2, tous les récifs coralliens du patrimoine mondial pourraient disparaître, estime même Fanny Douvere, coordinatrice du programme marin de l'UNESCO. Il y a donc urgence, urgence à se mobiliser et à alerter le grand public.

Un réservoir de biodiversité menacé

C'est le but de l'exposition sur la sauvegarde des récifs coralliens présentée à l'Aquarium de Paris, en partenariat avec l'UNESCO. Un lieu situé entre le Trocadéro et la Tour Eiffel, où, chaque année, plus de 600 000 visiteurs qui s'émerveillent des poissons multicolores et autres spécimens aquatiques.

Un écosystème marin qui dépend en grande partie des coraux. Les scientifiques estiment que 25 % de la biodiversité marine mondiale est abritée par les coraux. Et ces derniers ne sont pas seulement des réservoirs de vie, ils permettent aussi de faire barrage à des tsunamis ou des raz de marée.

"Le blanc, c'est leur squelette"

Or, "on constate un blanchissement massif des coraux ces dernières années", explique devant le bassin des Requins, Alexandre, médiateur scientifique pour l'Aquarium de Paris. "Les coraux grandissent en symbiose avec une algue qui les nourrit. Le blanchissement indique que l'algue est sortie du corail. Ce dernier ne peut plus se nourrir, on apercevra désormais que son squelette, qui est blanc", détaille Alexandre. En cause : le stress provoqué par le réchauffement des océans.

Pour y remédier, "il faut sensibiliser les adultes et les nouvelles générations", estime Alexandre. Et les enfants y sont attentifs. Entre "Nemo", "Dori" et les requins, certains sont obnubilés par les quelques spécimens de coraux fluorescents. D'autres regardent les vidéos montrant, en accéléré, le blanchissement des barrières de corail. "L'émerveillement devient un vecteur de sensibilisation et de mobilisation", croit Alexis Powilewicz, président Administrateur général de l'Aquarium de Paris.

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Deforestation amazonie double en un an Greenpeace

L’Amazonie, en feu, a connu son pire mois de juin depuis 13 ans

Alors que le Brésil subit de plein fouet le Covid-19, un autre drame se déroule en fond, celui de la destruction de la forêt amazonienne. Jamais, depuis 2007, l'Institut national de recherches spatiales n'avait enregistré autant de foyers d'incendies dans cette réserve de biodiversité. Un phénomène...

Vison elevage fin pays bas

[Bonne nouvelle] Les Pays Bas mettent fin à l’élevage de vison après des cas de Covid-19 chez les animaux

Alors que plusieurs visons d'élevage néerlandais ont été contaminés par le Covid-19, transmettant probablement le virus à deux employés, les Pays-Bas ont décidé de mettre fin à l'industrie de fourrure de vison. Le pays, quatrième producteur au monde, devait y mettre un terme en 2024 mais le Covid-19...

Biodiversite istock cco

Pas de relance économique sans prise en compte de la biodiversité

Alors que la pandémie de Covid-19 bouscule l’agenda politique de la biodiversité, les entreprises ne doivent pas attendre pour agir, estime la coalition internationale Business for Nature. Dans une lettre, celle-ci enjoint les patrons à prendre en compte la nature dans leur plan de relance...

Feux de foret crime environnement

Reconnaître le crime d'écocide, est-ce vraiment la priorité ?

Les 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) souhaitent que les Français s’expriment, au cours d'un référendum, sur l'intérêt de légiférer sur le crime d’écocide pour sanctionner les atteintes graves à l'environnement. Si les parlementaires français ont rejeté à deux reprises une...