Publié le 16 décembre 2021

ENVIRONNEMENT

L'image terrifiante de six girafes mortes en raison de la sécheresse au Kenya

C'est une photo qui a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux tant elle illustre les conséquences de la sécheresse sur les animaux sauvages. Le photojournaliste Ed Ram a immortalisé l'image de six girafes mortes au Kenya alors qu'elles cherchaient à boire. C'est un des aspects des conséquences de la sécheresse dans l'est africain alors que plus de 2,5 millions de Kenyans sont confrontés à l'insécurité alimentaire. 

Secheresse kenya girafe Getty Images via AFP
Près de 5 000 girafes seraient en danger de mort au Kenya à cause de la sécheresse.
GETTY IMAGES / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images via AFP

C’est une image qui résume à elle seule la sécheresse qui sévit au Kenya en ce moment. Le photojournaliste Ed Ram a publié le 13 décembre une photo dans laquelle on voit les corps de six girafes gisant sur le sol. "Les girafes, affaiblies par le manque de nourriture et d’eau causé par une grave sécheresse, sont mortes après s’être coincées dans la boue alors qu’elles tentaient de boire dans un réservoir presque asséché à proximité", explique sur Twitter l’auteur de cette terrifiante capture. Selon l’agence Getty Images, qui a publié la photographie, les girafes ont été déplacées en dehors de la ville pour éviter la contamination de l’eau du réservoir.

Un journaliste de la chaîne Al-Jazzera raconte que dans le nord du pays, des carcasses de bétail bordent les routes. "Le spectacle macabre d’animaux démembrés pourrissant sous le soleil brûlant est le résultat d’une sécheresse prolongée qui a poussé les communautés pastorales ici - et le bétail dont elles dépendent exclusivement - au bord du désastre", explique la journaliste Virginie Pietromarchi. Le tout premier rapport de recensement national évalue que 4 830 girafes sont en danger de mort en raison de la sécheresse, rapport le journal kenyan The Star.

La crise climatique provoque une crise alimentaire

Depuis le mois de septembre, le nord du pays enregistre moins de 30 % des précipitations normales en cette saison. Les pays frontaliers sont également touchés, particulièrement le sud de l’Éthiopie, la Somalie et l’Ouganda. Ce stress climatique a des répercussions terribles pour les éleveurs qui perdent leurs bêtes au fur et à mesure, par manque d’eau et de nourriture. "Sans régénération suffisante des points d’eau et des pâtures deux fois par an, les revenus des habitants s’effondrent dans les régions du nord du Kenya", écrit Le Monde qui a enquêté sur cette sécheresse qui a fait dégringoler le prix des vaches de 85 % faute de production de lait suffisante. 

Les habitants sont également touchés de plein fouet. Selon l’autorité de gestion de la sécheresse (NDMA), 2,5 millions de Kenyans seraient confrontés à l'insécurité alimentaire. "Vous avez deux saisons de pluies déprimées, des criquets pèlerins qui ravagent les terres agricoles dans les mêmes comtés et des gens qui se disputent les quelques ressources disponibles. C'est la fabrication d'un désastre", explique au Guardian Asha Mohammed, secrétaire général  de la Croix-Rouge au Kenya. 

L’Afrique est un des continents les plus impactés par le changement climatique, selon les experts de l’Organisation météorologique mondiale, alors même que la zone est une des moins émettrice de gaz à effet de serre sur la Terre.  

Marina Fabre Soundron @fabre_marina 


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

Requin bleu Cites Diego Delso CC0

Biodiversité : une décision "historique" à la COP sur le commerce des espèces menacées

La surexploitation des espèces sauvages constitue l’une des causes majeures de disparition de la biodiversité, après la perte d'habitat et le changement climatique. C’est pourquoi la conclusion de la COP sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction,...

COP15 Biodiversite Justin Trudeau premier ministre canadien BRYAN RSMITHAFP

De la COP27 à la COP15 : pas d’élan politique pour un accord ambitieux sur la biodiversité à Montréal

Alors que la COP27 sur le climat vient de s'achever, c'est un autre sommet qui va débuter dans quelques jours, la COP15 sur la biodiversité, du 7 au 19 décembre à Montréal, au Canada. L'enjeu est là aussi très important puisqu'il s'agit d'adopter de nouveaux objectifs mondiaux pour lutter contre la...

Loto Biodiv

Loto de la biodiversité : un nouveau jeu à gratter pour sauver la planète

Mercredi 19 octobre, le Loto de la biodiversité a été adopté dans la première partie du budget 2023 malgré quelques oppositions. Le principe de ce jeu à gratter particulier ? Récolter des fonds au profit de l’Office français de la biodiversité. Un moyen innovant mais qui risque de ne pas suffire...

Senneur peche senne demersale ifremer barbaroux

Une méthode de pêche dévastatrice fait l'unanimité contre elle mais reste autorisée dans la Manche

Réunie en trilogue, l'Union européenne a décidé fin septembre, avec l'appui de la France, de ne pas interdire la senne démersale. Cette technique de pêche est décriée pour ses effets dévastateurs sur l'environnement. Même les pêcheurs côtiers se positionnent contre. Déjà interdite en Aquitaine et en...