Publié le 24 mars 2020

ENVIRONNEMENT

Coronavirus : les événements climat et biodiversité reportés en cascade alors que l’année 2020 devait marquer un tournant

COP15 Biodiversité, Congrès mondial de la Nature, Convention citoyenne pour le climat … Une série d’événements cruciaux pour l’environnement sont reportés en raison de la pandémie de coronavirus. L’année 2020 devait pourtant être charnière pour le climat et la biodiversité.

Drapeaux monde istock
La COP15 Biodiversité, qui devait réunir les pays du monde entier pour adopter un nouveau cadre mondial, a été reportée.
iStock

La COP15 Biodiversité, qui devait se tenir à Kunming, en Chine, du 15 au 29 octobre, est reportée à une date ultérieure, encore non fixée. La Convention des Nations unies sur la biodiversité a annoncé le 23 mars dans un communiqué que les dates devront être "ajustées", les alternatives étant en discussion actuellement entre les différents gouvernements.

Ce sommet pour la biodiversité était très attendu car il devait permettre de fixer un nouveau cadre mondial pour protéger les écosystèmes. Mais la pandémie de coronavirus, qui sévit depuis plusieurs mois désormais, a entraîné le report de deux réunions préparatoires qui se tiendront finalement en août et septembre, décalant le calendrier initial.

Incertitudes sur la COP26

La troisième réunion du groupe de travail chargé de rédiger le projet de cadre mondial de la biodiversité pour l’après 2020, initialement prévue fin juillet, est, elle aussi, repoussée à l’automne. Or, selon Basile van Havre, l’un des présidents de ce groupe de travail, "il faut un délai de neuf semaines au minimum entre chaque étape de préparation de la COP". Ce qui laisse penser que la COP15 biodiversité ne se tiendra certainement qu’en 2021.

Le congrès mondial de la nature, qui devait se tenir en juin à Marseille pour lancer la mobilisation avant la COP 15, va également être reporté. Et la session finale de la Convention citoyenne pour le climat, prévue les 3 et 4 avril, a également été annulée en raison des mesures de confinement. Cette dernière réunion devait permettre aux 150 citoyens tirés au sort de remettre au gouvernement une série de mesures pour lutter contre le changement climatique.

Enfin, la COP26 de Glasgow sur le climat, organisée du 9 au 19 novembre, reste maintenue pour le moment. Elle est particulièrement importante puisque les États doivent s’y rendre avec de nouvelles ambitions climatiques dans le cadre de l’Accord de Paris. Mais la Convention des Nations unies sur le changement climatique a annulé toutes les réunions physiques préparatoires qui devaient se tenir jusqu’à la fin du mois d’avril, en raison du coronavirus. Cela devrait sans doute venir bousculer le calendrier.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Biodiversité

Préserver la diversité des écosystèmes est indispensable pour gérer durablement les ressources de la planète. Quelles doivent être les conditions d’utilisation de ces ressources ? Peut-on breveter des plantes et pour quels usages ? Autant de questions posées au secteur cosmétique et pharmaceutique.

One planet summit

Un One Planet Summit consacré à la biodiversité se tiendra en janvier prochain à Marseille

Le Président Emmanuel Macron entend faire de 2021 l'année de la biodiversité. Dès janvier, il va organiser un One Planet Summit dans le cadre du Congrès mondial de la nature de Marseille, pour mobiliser la communauté internationale et placer le sujet au centre de leur agenda. Ce sommet doit servir...

Abeilles bonne nouvelle

[Bonne nouvelle] Au Costa Rica, une ville donne la citoyenneté aux abeilles et plantes

Dans la banlieue de la capitale du Costa Rica, la ville de Curridabat vient de donner la citoyenneté aux pollinisateurs et aux arbres. Le but est de faire de ces espèces vivantes non humaines le cœur de la restructuration urbaine de la ville et non l'inverse. Un projet qui devrait permettre aux...

Rorqual DanielBenhaim

[Bonne Nouvelle] Quand le coronavirus protège les baleines des chasseurs

Cette année, les baleiniers islandais ne partiront pas au large pour traquer les baleines. Les entreprises estiment que les obligations de distanciation sociale et de sécurité, liées au coronavirus, ne permettront pas de mener à bien les opérations de pêche. Mais au-delà de la crise sanitaire,...

Cerf espaces sauvages JMrocek

Déconfinement : appels à protéger les animaux qui se sont réappropriés les espaces naturels

Le déconfinement de millions d'humains risque d'être dramatique pour les animaux qui se sont réappropriés des espaces désertés par l'activité humaine, avertissent l'Office national des forêts (ONF) et la Ligue de protection des oiseaux (LPO).