Publié le 12 décembre 2017

ENVIRONNEMENT

One Planet Summit : les villes au coeur de l'action climatique

Les villes étaient très mobilisées lors du sommet One Planet organisé à Paris. Elles ont pris plusieurs engagements pour amplifier leurs actions climatiques et réduire significativement leur empreinte carbone. Le point sur trois grandes annonces.

Anne Hidalgo, la maire de Paris, avec Jim Yonk Kim, le président de la Banque mondiale, lors du One Planet Summit du 12 décembre.
Philippe Lopez / AFP

Global Urbis, pour simplifier l'accès aux financements

Le plan Global Urbis doit permettre aux villes du monde entier d’avoir accès plus facilement à des financements, privés ou publics, pour mettre en œuvre leur plan climat et accélérer ainsi leur transformation vers des villes durables.

"Des conseils gratuits et une assistance technique vont ainsi être délivrés  aux municipalités par des experts pour les aider à trouver les financements adéquats", résume Maros Sefcovic, vice-président de la Commission Européenne.

Il s’agit d’une initiative de la Commission européenne, du Pacte mondial des maires (qui regroupe 7 400 villes à travers le monde), de la BEI (Banque européenne d'investissement) et de la Berd (Banque européenne pour la reconstruction et le développement). 1,5 milliard d’euros doivent être mobilisés.

U20 pour mettre la pression sur le G20 de Buenos Aires

Dans le cadre du C40 (coalition de villes pour le climat), Urban 20 (U20) vise à faire pression pour que le prochain G20, organisé en Argentine en 2018, mette l'agenda climatique des villes à la table des discussions. Lancée par Paris et Buenos Aires, l'initiative va au-delà du changement climatique. Elle vise également à adresser des messages collectifs et à faire émerger des solutions en matière d’avenir du travail et d’intégration sociale. Elle réunira 30 grandes villes mondiales. 

"Le monde d’aujourd’hui est plus urbanisé que jamais, et les transformations engendrées par l’urbanisation pourraient améliorer le bien-être des habitants, nous permettre d’être plus efficaces dans notre consommation énergétique et favoriser la croissance économique. C’est pourquoi j’espère que le Sommet que nous organiserons à Buenos Aires pourra ouvrir un nouveau dialogue entre les dirigeants mondiaux et les maires de grandes villes. J’espère également que l’U20 deviendra un événement régulier dans les années à venir", a déclaré  Horacio Rodríguez Larreta, maire de Buenos Aires. 

4,5 milliards de dollars débloqués par la Banque mondiale

La Banque mondiale va prêter 4,5 milliards de dollars sur trois ans à 150 villes pour mettre en œuvre des initiatives visant à accroître leur résilience et à lutter contre le changement climatique. Ces fonds devraient ainsi leur permettre de lever des fonds privés, grâce à la structuration de partenariats public-privé.  

"Alors que la force des catastrophes naturelles s'intensifie, nous devons mieux planifier et construire des villes plus résilientes", a déclaré Jim Yong Kim, président du Groupe de la Banque mondiale. "Nous sommes fiers de collaborer avec le Pacte Mondial des Maires pour faire exactement cela. Avec l'investissement de 4,5 milliards de dollars de la Banque mondiale dans les villes, nous pouvons aider les dirigeants locaux à protéger les populations contre les effets du changement climatique."

La première phase débutera avec plus de 30 villes, et le but est de toucher plus de 500 villes au cours de la prochaine décennie.  

Concepcion Alvarez @conce1


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Agriculture

Avec ou sans pesticides, bio ou OGM, les modes de production agricole jouent un rôle déterminant sur la biodiversité et la pollution. Le développement massif de monocultures comme celle de l’huile de palme dans certaines régions entraine des problèmes variés dont la déforestation.

Lait d amande biodiversite impact

[La mondialisation dans l’assiette] Le succès du lait d’amande, un massacre pour les abeilles

C'est un véritable plébiscite. Entre les laits de soja, de noisette, de riz, les laits végétaux rencontrent un succès fulgurant. Le lait d'amande est particulièrement apprécié, mais son impact sur la biodiversité est lourd. Alors que plus des trois quarts des amandes sont produites en Californie,...

Mondialisation dans l assiette tomates

[La mondialisation dans l’assiette] La tomate industrielle, un concentré de dérives

La tomate industrielle, qui représente un quart du marché mondial de ce fruit rouge, est devenue le symbole des dérives de la mondialisation. Entre des concentrés de tomates frelatés, des sauces "Made in Italy" envoyées depuis la Chine, des migrants sous-payés et des systèmes mafieux intenses,...

Champs de betterave Tereos

Le gouvernement veut sauver la filière betterave mais doit autoriser un insecticide dangereux pour les abeilles

Le ministère de l'Agriculture veut autoriser de nouveau l'utilisation de néonicotinoïdes dans la culture de la betterave pour sauver la filière. Cette filière est la première en Europe net emploi 46 000 personnes en France. Mais plusieurs ONG alertent sur un risque pour les abeilles.

Bien etre animal poulet

Des grands patrons de la tech, dont Xavier Niel, souhaitent un référendum sur la maltraitance animale

Plusieurs grands patrons de la tech, comme Xavier Niel de Free et Marc Simonci de Meetic, soutiennent le lancement, avec plusieurs personnalités, journalistes et associations, comme L214, d'un Référendum d'initiative partagée (RIP) sur la cause animale. Interdiction de l'élevage en cage,...