Publié le 26 octobre 2018

ÉNERGIE

La Corée du Sud va construire la plus grande centrale solaire flottante au monde

La Corée du Sud en passe de doubler la Chine. Séoul a en effet annoncé son intention de construire la plus grande centrale solaire flottante au monde. D'une capacité de 102,5 mégawatts, elle pourra alimenter 35 000 foyers. C'est le double de son aînée chinoise qui détient aujourd'hui le record du monde. 

Vue d'artiste de la centrale solaire
@Kowepo

C’est la course entre Pékin et Séoul. Alors qu’en décembre 2017, la Chine a mis en service la plus grande centrale solaire flottante au monde sur une ancienne mine de charbon inondée, la Corée du Sud a annoncé son intention de construire, en 2020, une ferme solaire beaucoup plus puissante.

Elle aura une capacité de 102,5 mégawatts et pourra alimenter 35 000 foyers. À titre de comparaison celle construite par la Chine dans la province de l’Anhui alimente actuellement 16 000 foyers pour une capacité de 40 mégawatts. Elle est composée de 120 000 panneaux photovoltaïques.

La centrale coréenne fait suite à la signature d’un protocole entre Korea Western Power Co, la plus grande compagnie d’électricité du pays, et la ville d’Ansan, située à une quarantaine de kilomètres au sud de Séoul.

Intéresser les résidents aux énergies renouvelables

"Si ce projet est un succès, nous nous attendons à ce que les résidents s’intéressent au secteur des énergies renouvelables et participent à d’autres domaines", a déclaré le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Énergie. De fait, le projet implique une coopérative régionale qui doit partager les bénéfices générés par la vente d’électricité avec les populations locales. Un moyen d’impliquer les habitants.

La centrale devrait prendre place sur le lac Siwha, un lac artificiel de 44 kilomètres carrés qui détient déjà un record. Il abrite la plus grande centrale marémotrice du monde, une énergie issue des mouvements de l’eau. Elle détient une capacité de 254 MW. 

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Après un second vote, l'huile de palme finalement exclue des biocarburants

[Mis à jour le 18/11/19] Les députés ont corrigé le tir sur l'huile de palme. Après un vote en catimini jeudi soir qui reportait son exclusion des biocarburants à 2026, ils ont fait marche arrière lors d'un nouveau vote vendredi 15 novembre. Cette seconde délibération avait été demandée par les...

BpifranceAdeme accelerateur Novethic

Bpifrance et l’Ademe veulent faire décoller les PME de la transition énergétique

C’est une vraie piqûre d’adrénaline que vont recevoir les PME de la transition énergétique. La banque publique d’investissement (BPI) et l’Ademe en ont sélectionné une trentaine pour participer à leur accélérateur d’entreprises. Cet entraînement intensif à la croissance doit les pousser à grandir et...

Manihestation Equateur Quito Twitter santiak

La terrible crise en Équateur illustre les risques d’une transition injuste touchant les populations les plus pauvres

En Équateur, la partie de la population la plus fragile, en particulier les Indiens, a mis la rue en feu après un décret présidentiel qui a supprimé les subventions aux carburants, faisant doubler les prix. Cette condition était imposée par le FMI en échange d’un prêt de plusieurs milliards de...

Pacte productif : le gouvernement veut réconcilier l’industrie et le climat

Bruno Le Maire a présenté les premières orientations de son pacte productif. Celui-ci doit permettre d’atteindre le plein-emploi en 2025, en favorisant la relocalisation d’usines sur le territoire. Mais cette réindustrialisation doit se faire en respectant l’objectif de la neutralité carbone de la...