Publié le 22 mars 2022

ÉNERGIE

Covoiturage, vélo, voiture électrique... La flambée des prix de l'énergie change les habitudes des Français

Face à l'envolée des prix du gaz et du pétrole, les Français cherchent des alternatives. Vélo, covoiturage, voiture électrique, chaudières bas-carbone... Cette crise énergétique pourrait ainsi ancrer de nouvelles habitudes dans notre quotidien, mais aussi entraîner des changements profonds dans nos habitats, accélérant ainsi la transition énergétique.

Checklist liste verifier cocher crochet istock
Blablacar Daily, pour les trajets du quotidien, a enregistré plus de 500 000 nouveaux inscrits ces six derniers mois, et compte désormais 2,5 millions membres.
iStock

"Combattez Poutine, faites du vélo". Le slogan est devenu viral sur les réseaux sociaux. Lancé par un internaute britannique, il vise à pousser les citoyens à laisser leur voiture au garage afin de moins dépendre des énergies fossiles russes. Depuis le début de la guerre en Ukraine, le 24 février, l’Union européenne a ainsi acheté pour près de 17 milliards d’euros d’hydrocarbures à la Russie. Le vélo est l’une des alternatives possibles. Alors qu’il avait déjà connu un formidable essor avec la pandémie de Covid-19 et le déploiement de nombreuses coronapistes, les Français continuent massivement de s’y convertir.

"La hausse des prix de l’énergie constitue un coup d’accélérateur dans l’essor du vélo" analyse Thomas Beaurain, le cofondateur de Zenride, qui propose de la location de vélos en entreprise. "Ça s’est réveillé depuis le 7 mars. En quinze jours, on a eu une quinzaine d’entreprises, employant 5 000 salariés, qui nous ont contactés sous la pression de leurs salariés. Ils se plaignent du coût trop élevé du carburant et veulent être aidés dans la location de vélos électriques principalement". En 2021, 1 000 vélos loués via Zenride étaient en circulation dans toute la France. Depuis le début de l’année, plus de 3 000 ont déjà été livrés.

+ 60 % pour les ventes de voitures électriques

Le covoiturage a aussi le vent en poupe. Sur le site Blablacar longue distance, les sièges proposés ont augmenté de 60 % en une semaine. Blablacar Daily, pour les trajets du quotidien, a quant à lui enregistré plus de 500 000 nouveaux inscrits ces six derniers mois, et compte désormais 2,5 millions membres. "En ce moment, il y a deux fois plus d'inscriptions quotidiennes qu'en temps normal, car les opportunités de réduction des dépenses sont importantes sur les trajets domicile-travail", explique un porte-parole de la plateforme. Un conducteur moyen et régulier peut ainsi gagner entre 1 à 2 pleins d'essence par mois. 

Les Français se tournent aussi vers les véhicules électriques. Leurs ventes ont augmenté de 60 % en février, représentant 12 % des ventes totales alors que globalement le marché automobile est en repli de 13 %. Les voitures diesel ne représentent plus qu’une vente sur cinq ; en baisse de 39 %. C’est dans ce contexte qu’Emmanuel Macron prévoit de lancer un nouveau dispositif de leasing, en plus de la prime à la conversion et du bonus écologique.

"Je préfère accompagner nos compatriotes pour les aider à acheter des véhicules qui consomment moins plutôt que de continuer à payer une partie de leur plein d'essence" a déclaré le Président candidat lors d’un déplacement en région parisienne. Ce principe de leasing électrique s’adresserait notamment aux ménages modestes et aux professionnels socio-médicaux, qui ont besoin d’une voiture pour se rendre au travail. L’objectif serait d’atteindre 100 000 voitures électriques en leasing par an, pour un coût de 100 euros par mois pour les ménages.

Un boom des chaudières biomasse et des pompes à chaleur

À la maison, outre la baisse du thermostat, certains Français se décident à aller plus loin et à changer de chaudière. "Il est encore trop tôt pour constater les effets de la hausse des prix du gaz, d'autant que cette période n'est pas propice au changement, mais la demande en équipements bois ou pompes à chaleur devrait logiquement se poursuivre cette année" estime Frédéric Plan, le délègue général de la Fédération des combustibles carburants et chauffage (FF3C).

Selon le bilan annuel dressé par Uniclima, le syndicat professionnel du chauffage, pour l’année 2021, la hausse des prix de l’énergie et les aides de l’État ont amené les Français à accélérer le renouvellement de leur système de chauffage pour des appareils plus économes en énergie. Les chaudières biomasse, en particulier, sont particulièrement plébiscitées, leurs ventes ayant plus que doublé en un an. Les ventes de pompes à chaleur (PAC) ont aussi enregistré une progression record de 52 % en un an.

Et pour inciter davantage les Français, le gouvernement vient d’annoncer un coup de pouce supplémentaire de 1 000 euros via Ma prime rénov’. Parallèlement, les rénovations énergétiques des bâtiments devraient s’accélérer. En 2021, plus de 700 000 primes ont déjà été accordées pour un montant de 2,8 milliards d’euros, soit trois fois plus qu’en 2020. Contraints par la crise énergétique, les Français sont finalement en train d’opérer leur transition énergétique plus vite que prévu.

Concepcion Alvarez @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Rabais à la pompe, "plan de résilience" : Des mesures d'urgence mais pas de virage écologique

Alors que la crise de l'énergie incluant le pétrole et le gaz va coûter près de 25 milliards d’euros à l’État cette année, celui-ci tente de répondre à l'urgence en multipliant les mesures court-termistes. Or ces dernières sont pointées du doigt par plusieurs observateurs car elles ne...

Transition énergétique : Avec la guerre en Ukraine, l'heure du choix pour les Occidentaux

La crise énergétique, en cours depuis plusieurs mois et exacerbée par la guerre en Ukraine, peut-elle constituer le déclic pour enfin sortir des énergies fossiles ? C'est en tout cas la nouvelle stratégie défendue par le Président Emmanuel Macron, officiellement candidat à sa réélection....

"La guerre en Ukraine devrait être le déclic pour nous sevrer du gaz russe"

Face à l'invasion de l'Ukraine par la Russie, l'Union européenne cherche à réduire sa forte dépendance au gaz russe. Elle se tourne notamment vers le gaz naturel liquéfié américain. Mais cette issue serait la pire sur le plan climatique car le GNL, surtout quand il s'agit de gaz de...

Hausse des prix des carburants : la transition écologique reste la grande oubliée du gouvernement

La nouvelle hausse des prix à la pompe, couplée à celle des prix de l’énergie, aurait pu servir de déclencheur pour accélérer la transition écologique. Mais à quelques semaines de l'élection présidentielle, l'ombre des Gilets jaunes planant toujours au-dessus de Matignon, le gouvernement a...

ÉNERGIE

Transition énergetique

La transition énergétique désigne le passage de l’utilisation massive d’énergies fossiles, épuisables et émettrices de gaz à effet de serre (pétrole, charbon, gaz), vers un bouquet énergétique donnant la part belle aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique.

Methaniseur CC0 Martina Nolte

Le biogaz, une alternative made in France au gaz russe qui est loin de faire l'unanimité

Face aux tensions d’approvisionnement en gaz russe, la France mais aussi l’Union européenne misent sur le biogaz. Produit grâce à la fermentation de matières organiques, il pourrait fournir 7 à 10 % de la consommation dans l’Hexagone à l’horizon 2030, soit la moitié du gaz importé depuis Moscou....

bruxelles tce @Friendsofearth

Cinq entreprises de l’énergie réclament près de 4 milliards d’euros à des États européens pour leurs politiques climatiques

Cinq entreprises des énergies fossiles, parmi lesquelles RWE, Uniper ou Rockhopper, attaquent des États européens pour leurs engagements climatiques. Une aberration alors que les rapports du Giec se multiplient pour alerter sur l'accélération et les impacts du changement climatique. Cela représente...

Checklist liste verifier cocher crochet istock

Covoiturage, vélo, voiture électrique... La flambée des prix de l'énergie change les habitudes des Français

Face à l'envolée des prix du gaz et du pétrole, les Français cherchent des alternatives. Vélo, covoiturage, voiture électrique, chaudières bas-carbone... Cette crise énergétique pourrait ainsi ancrer de nouvelles habitudes dans notre quotidien, mais aussi entraîner des changements profonds dans nos...

Station essence istock JBorruel

Rabais à la pompe, "plan de résilience" : Des mesures d'urgence mais pas de virage écologique

Alors que la crise de l'énergie incluant le pétrole et le gaz va coûter près de 25 milliards d’euros à l’État cette année, celui-ci tente de répondre à l'urgence en multipliant les mesures court-termistes. Or ces dernières sont pointées du doigt par plusieurs observateurs car elles ne permettraient...