Publié le 26 janvier 2017

ÉNERGIE

Transition énergétique : 500 000 emplois en 2050 ?

La transition énergétique pourrait créer 500 000 emplois durables d’ici 2050 en France. C’est ce qu’estime l’association NegaWatt dans son scénario 2017-2050 pour une France propre. Elle alerte sur la nécessité d’anticiper les reconversions dans les secteurs en destruction. 

NegaWatt prévoit la création de 380 000 emplois d’ici 2030, notamment dans le secteur de la rénovation des bâtiments, en pleine mutation et en fort développement.
Leezsnow / iStock

Et si la solution pour lutter contre le chômage était la transition énergétique ? L’idée émerge et prend peu à peu place dans le débat politique. D’autant que plusieurs associations pressent, chiffres à l’appui, les candidats à la présidentielle de s’emparer de la question. 

Dernière en date : NegaWatt. L’association a calculé l’impact concret d’une transition énergétique réussie sur l’emploi. Dans son scénario 2017-2050, publié hier, elle présente les leviers nécessaires pour parvenir à une France neutre en carbone et alimentée uniquement par des sources renouvelables. Un objectif réalisable d’ici 2050 et qui pourrait créer, à terme, 500 000 emplois équivalents temps-plein.

 

Plus d’emplois créés que détruits  

 

"Le bilan net sur l’emploi est positif tout au long de la période 2017-2050", assurent les auteurs du scénario NegaWatt. Pourtant, une France propre passe par la sortie du nucléaire, porteur, selon une étude de PwC de 2011, de 125 000 emplois.

"Les emplois détruits sont plus faibles que les empois créés", souligne NegaWatt. Dans le détail, l'association prévoit la création de 380 000 emplois d’ici 2030. Période au cours de laquelle "on assiste à une mutation, avec un fort développement des activités comme la rénovation des bâtiments et la production d’énergie renouvelable".

Sur la période 2030-2050, 120 000 autres emplois seraient créés. 

 

Anticiper la reconversion

 

"Les emplois dans le secteur diminuent au fur et à mesure de la sortie des énergies fossiles et fissiles", explique NegaWatt. Et justement, pour les employés de ces secteurs en destruction, l’association prévient : "Une reconversion de ces métiers doit impérativement s’anticiper et se préparer"

Un message porté également par d’autres voix. Récemment, 13 associations avaient estimé "souhaitable, nécessaire et faisable" la création d’un million "d’emplois climat" d’ici 2020.

En 2016, l’Ademe pariait sur "896 000 emplois" créés d’ici 2050 dans le cas d’une France à l’énergie 100% renouvelable. Des prévisions variables, mais qui décrivent toutes une tendance structurelle : les énergies renouvelables sont un réel levier d’emploi.

Marina Fabre
© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Photovoltaique champ solaire energies renouvelables essor pixabay

L’essor des énergies renouvelables en 2021 marque un point de non-retour dans la transition énergétique

Les énergies renouvelables se sont considérablement développées ces dernières années et encore battu un record en 2021. Elles vont continuer à croître dans le futur, à tel point que des chercheurs estiment que cet essor marque un point de non-retour dans la transition énergétique. Cela signifie...

IStock 948327168

Énergie solaire : de nouvelles mesures pour le photovoltaïque, mais les projets citoyens menacés

Le gouvernement a simplifié l'installation de panneaux photovoltaïques sur bâtiments pour les projets allant jusqu'à 500 kilowatts (environ 5 000 m2 de surface). Une mesure très attendue par la filière, qui doit également permettre de limiter l'artificialisation des sols. Mais dans le même temps, il...

IStock 927960860

Éolien : le casse-tête du recyclage des pales

Alors que les premiers parcs français arrivent en fin de vie, des centaines d'éoliennes vont devoir être prises en charge ces prochaines années. Or aujourd'hui, les pales ne sont quasiment jamais recyclées en raison de leur composition. Mais une innovation pourrait changer la donne. Siemens-Gamesa a...

Windmills gdb56acbce 1280

Comment le gouvernement entend rendre les éoliennes acceptables

En matière d'énergie renouvelable, la France est en retard par rapport à ses objectifs. En cause : les nombreux recours qui allongent la mise en place des projets éoliens. Début octobre, le gouvernement a annoncé dix mesures pour encourager leur acceptabilité. Il compte notamment s'appuyer sur la...