Publié le 25 janvier 2017

ÉNERGIE

100% d’énergie renouvelable en 2050 : un scénario de plus en plus crédible

Une France neutre en carbone, alimentée uniquement par des sources renouvelables, est-ce probable ? Oui, selon l’association NegaWatt, qui présentait aujourd’hui son scénario 2017-2050 pour une transition énergétique réussie. Sortie du nucléaire, baisse de la consommation d’énergie, biomasse, éolien… Les leviers d’action existent. Explications.  

L'association NegaWatt propose "une boussole" et "un tempo" pour mener la France vers 100% d’énergies renouvelables d’ici 2050.
Petmal / iStock

NegaWatt persiste et signe. L’association, pilotée par une vingtaine d’experts, vient de publier son scénario prospectif pour une France propre. Elle propose "une boussole" et "un tempo" pour mener la France vers 100% d’énergies renouvelables d’ici 2050. Une ambition "réaliste" et "nécessaire"

Comment y parvenir ? En pariant d’abord sur la sobriété énergétique. Il s’agit de revoir les modes de consommation et de vie, mettre fin à la surconsommation, à l’obsolescence programmée, lutter contre le gaspillage, etc.

 

Consommation d’énergie divisée par 2

 

Pour atteindre ce graal, une plus grande efficacité énergétique est indispensable. Mais il faut "raisonner de manière intégrée", insiste Thierry Salomon, vice-président de l’association. Une vision globale et durable qui passe par une meilleure maîtrise de la consommation de l’énergie. 

"Une famille qui habite dans un logement mal isolé subit l’humidité, les courants d’air et une lourde facture énergétique. Une rénovation profonde du logement permettrait de baisser la facture énergétique et améliorerait la santé de ses occupants. Une baisse de la consommation, contrairement à ce que l’on pense, améliore la qualité de vie", explique Thierry Salomon.

Ces changements pourraient diviser par deux la consommation d’énergie finale en 2050, assure NegaWatt. Et baisser de 63% la consommation d’énergie primaire. 

 

Les énergies renouvelables se substituent aux énergies fossiles 

 

Grâce à cette baisse de la consommation, "il est possible de couvrir la totalité des besoins énergétiques de la France par des sources renouvelables d’ici 2050".

NegaWatt parie sur la biomasse solide comme première source de production d’énergie, "suivie de très près par l’éolien, puis le photovoltaïque et le biogaz"

Une piste soutenue par une récente étude de l’Ademe. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie affirme que l’éolien, le photovoltaïque et le bois énergie "atteignent un niveau de coût compétitif avec les technologies conventionnelles".

 

Le temps de l’action climatique 

 

Les énergies renouvelables se substitueraient donc aux énergies fossiles.

Quant au nucléaire, les "NegaWattiens" envisagent de ne pas prolonger les réacteurs de plus de 40 ans"Les derniers réacteurs seront arrêtés en 2035", explique Yves Marignac, porte-parole.

"Il est impératif de mettre en place des scénarios de long terme", prévient Thierry Salomon. Celui de NegaWatt permettrait de vivre dans une France neutre en carbone d’ici 2050, en cohérence avec l’Accord de Paris.

L’association appelle au "temps de l’action" : "Le combat pour le climat n’est pas perdu, mais chaque année obère notre avenir énergétique et climatique."

Marina Fabre
© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Énergie durable pour tous (SE4All)

Si elles ne font pas officiellement partie des négociations climatiques, les entreprises ont néanmoins un rôle majeur à jouer dans la lutte contre le changement climatique. Plusieurs d’entre elles ont pris conscience de l’urgence d’agir et se sont pour cela regroupées en coalitions. Focus...

RE100 se fixe un objectif 100% énergies renouvelables

[Actualisé le 9 août 2017] Si elles ne font pas officiellement partie des négociations climatiques, les entreprises ont néanmoins un rôle majeur à jouer dans la lutte contre le changement climatique. Plusieurs d’entre elles ont pris conscience de l’urgence d’agir et se sont pour cela...

Le Maroc, le pays qui a (presque) supprimé les subventions aux produits pétroliers

Le Royaume qui accueille la 22ème conférence des Nations Unies sur le climat du 7 au 18 novembre à Marrakech a éliminé en deux ans toutes les subventions aux énergies fossiles dans les transports et l’électricité. Mais il lui reste à s’attaquer à la bonbonne de gaz butane, utilisée par...

Transition énergétique : la course aux énergies renouvelables de la Chine

Face à une pollution devenue intenable au niveau économique, environnemental, sanitaire et social, la Chine doit repenser son mix énergétique, largement dominé par le charbon. Elle investit pour cela massivement à domicile comme à l’étranger dans les énergies renouvelables. Mais les...

L’Accord de Paris, accélérateur vers une économie mondiale décarbonnée

L’Accord de Paris est une exception : jamais un traité international n’était entré en vigueur aussi rapidement. Une dynamique enclenchée dès l’adoption du texte le 12 décembre dernier à Paris lors de la COP 21 et qui a déteint sur les principaux secteurs de l’économie mondiale. Dans la...

Énergies renouvelables : les capacités de l’éolien pourraient quintupler d’ici 2030

D’ici 2030, l’éolien pourrait voir ses capacités multipliées par 5 et représenter 20% de la production électrique mondiale, contre 4% actuellement, selon un nouveau rapport du Global Wind Energy Council, publié ce mardi. Une croissance tirée principalement par la Chine et soutenue par...

ÉNERGIE

Energies renouvelables

Le développement des énergies renouvelables est chaotique un peu partout dans le monde mais les habitudes de production énergétique changent et la promotion des technologies vertes se développent. Photovoltaïque (énergie solaire), éolien, agrocarburants ou encore biodéchets, les possibilités sont nombreuses.

Panneaux solaires eoliennes europe pixabay

Les renouvelables deviennent la première source d’électricité en Europe, devant les énergies fossiles

Les énergies renouvelables ont produit plus d'électricité que les énergies fossiles au premier semestre 2020 au sein de l'Union européenne. Une première historique qui envoie un bon signal pour le développement d'une énergie verte. Bien que la baisse de la demande, due au confinement, explique en...

Panneaux solaires covid 19

Énergies renouvelables : pour la première fois en 20 ans, la croissance des installations va ralentir

L'Agence internationale de l'énergie confirme un ralentissement de la croissance de la production d'énergies renouvelables de 13 % cette année en raison de la crise du Covid-19. Celle-ci a entraîné une paralysie de l'économie, mais aussi des blocages financiers avec une baisse des investissements....

Laurent Vincenti Total

[Certifié sans Coronavirus] Total lance le plus grand site de stockage électrique par batterie de France

Total a annoncé mi-mars la construction à Dunkerque d'un site de stockage d'électricité par batterie, le plus grand du pays selon le géant pétrolier qui veut affirmer ses ambitions dans les renouvelables. Un investissement de 15 millions d’euros sur le territoire.

Gemo trignac autoconsommation ombriere panneaux solaires gemo

Les entreprises françaises de plus en plus nombreuses à se brancher sur les énergies renouvelables

Deux tendances se dégagent nettement sur le marché des énergies renouvelables : l’autoconsommation individuelle et les PPA (Power Purchase Agreement), des contrats d’approvisionnement de gré à gré entre le client et le fournisseur d’énergie. Les deux dispositifs sont de plus en plus plébiscités par...