GIEC

Le GIEC, Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat, a été créé en 1988, par l’Organisation météorologique mondiale et le Programme pour l’environnement des Nations-Unies. Ses membres sont des pays et non pas des personnes physiques. A l’heure actuelle quasiment tous les pays du monde participent aux travaux. Le GIEC doit évaluer « sans parti pris et de façon méthodique, claire et objective, les informations d’ordre scientifique, technique et socio-économique qui sont nécessaires pour mieux comprendre les fondements scientifiques des risques liés au changement climatique d’origine humaine, cerner plus précisément les conséquences possibles de ce changement et envisager d’éventuelles stratégies d’adaptation et d’atténuation ».

En d’autres termes, le Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat étudie les changements climatiques, et plus précisément l’impact de l’Homme, de l’activité humaine, sur le climat. Au cours de ses analyses, le GIEC a affirmé de manière de plus en plus solide que les activités humaines sont responsables du réchauffement planétaire. Le nom anglais du GIEC est IPCC, pour Intergovernmental Panel on Climate Change.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Perturbateurs endocriniens : nouvelle alerte des scientifiques

Alors que Bruxelles doit bientôt rendre son projet de règlementation sur les perturbateurs endocriniens, une centaine de scientifiques d’envergure internationale alertent sur les dangers d’un texte a minima. Ils dénoncent la fabrique du doute par les industriels du secteur. Et leurs liens...

L’Afrique : une chance pour le climat

L’accès à l’électricité conditionne le recul de la pauvreté en Afrique. Le potentiel du continent en énergies renouvelables est considérable, tout comme ses réserves en énergies fossiles. Les gouvernements africains réclament un appui financier massif des pays industrialisés pour leur...

L’Accord de Paris en vigueur avant la COP22. Et maintenant ?

L'Accord de Paris entrera en vigueur d’ici 30 jours. Grâce notamment à la ratification de l’Union européenne ce mercredi, le second seuil nécessaire à sa ratification a déjà été atteint. De bon augure pour la COP22, qui se tiendra à Marrakech du 7 au 18 novembre. Cela permet d'envoyer un...