Publié le 26 novembre 2015

EMPREINTE TERRE

Economie circulaire : un outil efficace pour lutter contre le réchauffement climatique

Comment l’économie circulaire peut-elle contribuer à atténuer le réchauffement climatique? C’est l’objet de l’étude réalisée par l’Institut de l’économie circulaire et l’équipe d’EY Cleantech & Sustainability. Cette nouvelle organisation des entreprises a de nombreux atouts à faire valoir dans un processus de transition vers une économie bas-carbone. Revue de détails.  

Portables mobiles recyclés recyclables économie circulaire.
Nicolas Tucat / AFP

Quel lien entre changement climatique et économie circulaire ?

Le découplage absolu de notre consommation de matières premières avec l’activité économique constitue l’une des clés de la lutte contre le dérèglement climatique. Pour cela, l’économie circulaire a de nombreux atouts à faire valoir. Par exemple, le recyclage et la réduction des déchets permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) dues à la combustion (CO2) ou à la décomposition (méthane). Elle permet aussi de rendre la transition bas-carbone "désirable", en créant de nombreux emplois (environ 2 millions en Europe selon plusieurs études concordantes).  

 

Quels sont les gains espérés ?  

L’économie circulaire permet à l’entreprise de réaliser des gains substantiels sur ses émissions de gaz à effet de serre : on peut observer des réductions allant jusqu’à 34 % par rapport à un système de production linéaire. A l’échelle d’un pays, cela compte. Selon le Club de Rome, la mise en œuvre d’une combinaison de l’économie circulaire et de l’économie de la fonctionnalité réduirait les émissions de CO2 de la Suède de 70 % et augmenterait le nombre d’emplois de 4 %.

Une étude similaire est actuellement menée en France en partenariat avec l’Institut de l’économie circulaire et sera présentée dans les prochains mois. Au niveau mondial, l’énergie économisée grâce aux activités de réparation (remanufacturing) serait équivalente à la production d’électricité de 8 centrales nucléaires ou à l’énergie fournie par 10,7 millions de barils de pétrole. Elle permettrait d’économiser un volume de matières premières qui pourrait être contenu dans … 155 000 wagons d’un train de 3 000 km (étude du Freaunhofer Institute de Stuttgart) !  

 

Comment intégrer l’économie circulaire dans la lutte contre le changement climatique ?  

L’étude met en avant 10 pistes. En voici 4, particulièrement novatrices :

-          Créer une prime à la tonne de CO2 évitée.

-          Inscrire les approches en cycle de vie dans les politiques nationales et la commande publique.

-          Promouvoir des plateformes de coopération entre pays développés et en développement.

-          Employer l’approche consommation, plus juste, en complément de l’approche territoriale pour les accords de réduction des émissions de GES.

Béatrice Héraud, Article initialement paru dans L’essentiel de la RSE n°111 (octobre-décembre 2015)
© 2016 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Cet article vous a plu ?

Recevez, deux fois par semaine,
les dernières infos de Novethic

Ou sélectionnez la ou les thématiques
qui vous intéressent
pour recevoir une alerte